Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Discussion avec un sédévacantiste

Publié par Jean-Baptiste sur 19 Mars 2016, 10:10am

 

 

À lire de bas en haut :

 

Discussion avec un sédévacantiste
Discussion avec un sédévacantiste
(en parlant des "modernistes de Vatican II", je parle des théologiens modernistes, et non pas du concile lui-même, qui ne peut pas contenir d'hérésies stricto sensu, comme je l'ai déjà expliqué)

(en parlant des "modernistes de Vatican II", je parle des théologiens modernistes, et non pas du concile lui-même, qui ne peut pas contenir d'hérésies stricto sensu, comme je l'ai déjà expliqué)

Discussion avec un sédévacantiste

 

À lire de bas en haut

Commenter cet article

FAURE ERIC 21/03/2016 06:09

Merci Alain de venir ici nous soutenir, Jean Baptiste André, moi, et les autres. Ce n'est pas facile pour nous tous de faire entendre la Vérité. La Vérité n'est pas aimée ... Que Notre Dame de la Salette vienne à notre aide ! Que N.S. Jésus-Christ te garde dans sa Paix. Union de Prières pour le Retour de Paul VI. Eric

alain boythias 21/03/2016 00:33

Bonsoir Tonino,
oui le très St père Paul VI est bien vivant comme nous le croyons, et l'union aux trois blancheurs (le Pape, l'Eucharistie et la très Sainte Vierge Marie) nous donnent la force, la joie et la paix au milieu de cette terrible épreuve et époque que nous vivons, où la charité, la pureté et l'humilité ont quasiment disparu de l'horizon.
Oui ! Croire à cette vérité et réalité de la survie du st père Paul VI, est un besoin pour l'âme qui cherche Dieu en vérité, et la paix. Comme le dit Notre Seigneur Jésus à ses Apôtres au soir de Pâques : >, et >
Celui ou celle qui cherche la vérité honnêtement la trouve, là aussi Notre Seigneur n'a-t-il pas dit : >.
Oui la clé du mystère d'iniquité de cette fin des temps est le mystère de la papauté, et le voile de ce mystère est bien bien soulevé, pour laisser voir et entendre à qui le veut bien :
PAUL VI EST VIVANT !!!
Et je termine en citant encore Notre Seigneur Jésus :
>.
Et je rajoute : Que celui qui a l'intelligence du coeur entende.
Notre Dame à San Damiano n'a-t-elle pas dit :
>.
A bon entendeur salut.
Alain Boythias.

Faure Eric 20/03/2016 00:50

Bonsoir Tonino,
D’abord merci, de nous accorder un peu d’attention et de vouloir échanger avec nous. Il conviendrait cependant avant de chercher à réfuter la position que nous défendons, que vous compreniez bien la position, que nous défendons. Vous dites que Paul VI aurait 130 ans, ce n’est pas notre position. Il est né le 26 septembre 1897, soit 2016 – 1897 ce qui fait moins de 119 ans. Principim malorum qui annonce ce pape là pour les derniers temps de la papauté, nous enseigne qu’il « accomplira le premier et seul un très grand nombre d’années. » (« intrans primium singularis in numerosos annos ») et cette apocalypse, nous fait comprendre que lors de son éclipse ou exil caché, quatre antipapes se succéderont les uns après les autres ( Luciani, Wojtyla, Ratzinger et Bergoglio) . C’est une indication précieuse pour nous faire comprendre qu’il sera le plus âgé des hommes et pour nous faire comprendre quand il reviendra parmi les siens, le petit nombre d’élus. Si on suit, cette littérature, son retour est imminent. Il fallait d’abord en autre chose, que Wojtyla soit élevé sur les autels par Ratzinger et Bergoglio, ce que disait Principium Malorum, en annonçant la venue d’un antipape de la pire espèce qui à l’image du pseudo pontife Ménélas sera extrêmement blâmé d’avoir machiné la mort du pape souffrant dont le nom de baptême commence par Jean – Giovannii … , jean Baptiste ( giovanni Battista ) , selon principium malorum ( le pseudo pontife Ménélas ayant été blâme d’avoir machiné la mort du vrai pontife Onias III ) . Pour Principium Malorum, le nom de cet antipape commencera par « la lettre K » ( Karolus , Karol Wojtyla ) , et il faudra préalablement avant le retour miraculeux du pape souffrant, que cette antipape soit élevé sur les autels ( loué dans les murs de Rome ) , par deux autres antipapes ou préposés ( Ratzinger et Bergoglio ). J’ai expliqué ces choses dans le détail, sur des pages et des pages, parce que pour se rendre compte à quel point le dossier de l’affaire Paul VI est sérieux, il faut aller à fond dans les textes. Evidemment toutes ces choses ont été prophétisées dans l’Apocalypse de N.S. Jésus-Christ, Principium Malorum par ses références bibliques, voulant nous faire comprendre que ces choses sont enseignées dans les Saintes Ecritures.
Cette idée que ce pape sera un vieillard d’une extrême vieillesse lorsqu’il sortira miraculeusement de son exil caché, a perduré dans la littérature apocalyptique par la suite, il ne manque pas de prédictions qui y fasse allusion. On la retrouve dans des commentaires de prédictions de la fin du Moyen Age, et en particulier dans les écrits de Jean de Roquetaillade, comme le montre nos études publiées dans ce blog, qui par leur érudition, font référence, et sont de très loin supérieures à tout ce qui a été publié sur le sujet. Et enfin, contrairement à ce que l’on pourrait croire à première vue, ce grand âge n’est pas sans rapport, avec le grand âge exceptionnel qu’attribue l’Oracle de la Sibylle Tiburtine au roi des romains et des grecs dans les derniers temps de l’Eglise, qui viendra redresser la situation de l’Eglise. On sait que cette idée de pape souffrant s’est bâtie sur la notion de grand monarque. Donc, mon bon Tonino, si tes maigres connaissances te permettaient d’aller aussi loin que nous dans la littérature apocalyptique de nos pères qui nous ont précédé dans la Foi, vous réfléchiriez à deux fois, avant de trouver complètement délirant, l’idée d’un pape souffrant aussi âgé, qui réapparaît ensuite après un si grand nombre d’années. Derrière notre croyance, il y a un héritage que vous ne soupçonnez même pas, et pour cause, vous vivez en tant que catholique dans la plus parfaite ignorance de votre propre littérature apocalyptique.


Vous dites que ce pape est pour nous, caché dans une cave de la Banlieue de Fatima, comme si on enseignait cela. Le Journal Sous la bannière se moquait de cette idée de survivance, en parlant des caves du Vatican, qui seraient habitées par Paul VI après sa mort. Tout est fait pour déformer à chaque fois, notre position, pour la rendre ridicule, ce qui dénote une certaine mauvaise volonté ou indisposition à comprendre notre enseignement, un manque d’esprit critique de votre part. Vous ne devez pas seulement enquêter à charge, mais à décharge, si vous tenez à mener votre enquête comme il faut et si vous voulez connaître toute la vérité de cette affaire, qu’il faut prendre très au sérieux, parce que ce dossier est très sérieux, comme on se tue à la tâche pour vous le faire comprendre. Il y a dans ce dossier, des choses dont vous n’avez même pas idée, qui vous dépasse complètement, même nous on en a appris de belles avec Jean Baptiste, et c’est loin d’être fini. Alors, un peu de modestie et surtout d’humilité ne ferait de mal à personne quand on parle de cette affaire. C’est valable pour nous comme pour vous.
D’abord, comprenez ce nous disons, nous qui progressons dans notre enquête et qui n’avons pas fini de porter des éléments nouveaux de réflexion au sein du peuple de Dieu, des informations nouvelles dans tous les domaines au sujet de cette affaire. On progresse lentement parce qu’on n’est pas nombreux, et qu’il faudrait avancer dans la recherche sur tous les fronts. On essaie de se partager les tâches, mais il y a beaucoup de travail, et on voit le travail qu’il y a à faire, et les informations nouvelles que l’on doit divulguer. Cela serait une bonne chose, si au lieu de nous faire des tas de reproches, vous faisiez l’effort de comprendre rationnellement l’émergence du scénario de la survivance de Paul VI, en histoire des idées, et de saisir pourquoi la croyance au retour de Paul VI n’a jamais été aussi forte que maintenant, d’étudier cette croyance en tant que phénomène. Ce serait une bonne chose, que vous ne déformiez pas nos propos. Je sais que vu de l’extérieur, cette croyance paraît complètement délirante, mais à regarder de plus près les choses qui lui sont liées, l’idée d’un retour miraculeux de Paul VI, est une chose très sérieuse, dont vous ne devriez pas vous moquer. Vous devriez bien réfléchir avant de parler à l’emporte pièce, et pour commencer à partir des données que l’on vous apporte, car apparemment vous montrez une parfaite ignorance de ce dossier.
On dit seulement qu’au cours de son exil caché, Paul VI s’est déplacé sur l’ile de Crète, puis à Fatima, et que son retour se fera à Rome, mais on ignore tout de ces déplacements et on a jamais dit qu’il vivait dans une cave. « On sait » (C’est une manière de parler, car on sait si peu de choses … ) par les révélations en cours d’exorcisme que Paul VI au cours de son exil caché est allé en Crète, et qu’il en est reparti. Des prêtres nous ont rapporté qu’ils l’ont vu à Fatima, les sources étant différentes mais se corroborant entre elles ; les témoignages ont l’air sérieux, pour le peu que nous en sachions (Jean Baptiste en sait plus que moi à ce sujet, serait plus capable de les rapporter) En tout cas, ils émanent de personnes sincères, et ce qui nous a été raconté est très troublant en effet, et cela a eu des incidences dans la vie de ces hommes. Ils se demandent peut être s’ils n’ont pas rêvé, tellement ils ont du mal à croire à ce qu’il leur est arrivé, et pourtant c’est bien arrivé. Moi-même, si j’en suis arrivé à croire au retour miraculeux de Paul VI, c’est parce qu’il m’est arrivé quelque chose sur la montagne de Notre Dame de la Salette, que j’ai raconté sur ce blog oralement. Je comprends que vous ne vouliez pas y croire, parce que cela fût ma première réaction, de ne pas y croire et de tenir cette histoire de survivance de Paul VI pour origine diabolique, mais dans mon cas, Notre Dame de la Salette est intervenue, pour me faire comprendre que c’est bien vrai que Paul VI est toujours en vie et va revenir miraculeusement, du coup compte tenu de ce qu’il m’est arrivé, je suis presque tenu d’y croire ; c’est pour moi devenu une obligation morale , un devoir. Je n’ai pas vraiment le choix, et les conséquences dans ma vie à cause de cela, furent terribles.
Pour en revenir, à ces témoignages, si c’est vrai que Paul VI lors de son exil caché est passé à Fatima, on pense que cela doit être mis en correspondance avec le secret de Notre Dame de Fatima, qui dit que « au Portugal se conservera toujours le dogme de la Foi », ce qui donne un sens tout particulier à ce passage vraiment énigmatique, car il y a une obscurité ici volontaire du texte, pour nous faire comprendre quelque chose de très important mais caché. Cette observation Jean Baptiste, le premier l’a faite, a expliqué le rapprochement de ce passage du secret, avec l’exil caché de Paul VI. J’approuve pleinement ses remarques judicieuses ici. Enfin, on sait par les révélations en cours d’exorcisme, qu’à la fin de son exil, Paul VI reviendra à Rome pour se montrer cette fois. On sait que la littérature apocalyptique du XII ème et XIII ème siècle raconte les mêmes choses, que le pape souffrant des derniers temps de la papauté que le monde croira mort sortira de son exil caché, et se montrera à Rome. Cette littérature donne des précisions sur ces déplacements, le lieu exact de son retour, mais vous comprendrez aisément que les données que nous avons doivent restées secrètes, il en est de même pour le jour et l’année, mais cette date, nous ne la connaissons pas, disons pas encore.
Les textes médiévaux que nous avons, ne nous parlent pas du Portugal, mais on ne connaît pas tout de ce qui s’est dit à la fin du Moyen Age au sujet de ce pape, dans les milieux « prophétiques » de l’Eglise. En revanche, on a noté un déplacement de ce pape au début de son exil caché du côté des églises schismatiques d’Orient, et des textes d’origine luciférienne cette fois du XIX ème siècle moderne nous montrent que l’Ennemi est au courant de cette donnée, ce qui va dans le sens d’un déplacement en Crète. Que Paul VI doit revenir à Rome , si ce dernier est en toujours en vie, c’est une certitude si on s’appuie par exemple sur ce qui s’est dit dans la littérature apocalyptique au sujet du pape souffrant que le monde croira mort qui est appelé à se montrer au petit reste … c’est dans le plan de N.S. Jésus-Christ. Pourquoi, si Paul VI est toujours en vie, ne se montre toujours pas ? Très bonne question ! Tout simplement parce que N.S. Jésus-Christ ne le veut pas encore, et parce que Paul VI attend l’heure de Dieu, qui a été fixée à l’avance par le Seigneur, ce retour devant se faire au moment le plus opportun, pour sauver un maximum d’âmes. C’est le silence de Dieu, et ce silence, c’est pour notre sanctification. Mais je vais revenir là-dessus, car vos propos qui sont proches de la foi du charbonnier, m’interpellent, sont une invitation à vous en dire davantage … à très bientôt, in Christo per Mariam immaculatam. Eric

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents