Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Le retour de Paul VI dans le Secret de la Salette

Publié par Jean-Baptiste sur 19 Mai 2016, 17:25pm

Commenter cet article

FAURE ERIC 21/05/2016 12:33

L'expression "faiseurs de miracles" a le même sens ironique que "leurs dieux" (en parlant des idoles) dans la Bible.

Oui tout à fait ! Les dieux des païens ou idoles n’ont pas de vie, ne valent rien, sont des blocs de pierre ou de marbre froid ni plus ni moins, tout au plus, et en les honorant, on honore les démons. Ici dans le secret, il convient de distinguer de sorte de miracles :

1 ) les miracles des faiseurs de miracles que sont les faux prophètes et faux Christs ou prélats franc-maçons capables de faire ressusciter un prêtre soit disant mort dans la peau de Paul VI, avec la figure de Paul VI ( le sosie de Paul VI ) , les miracles du vieux serpent mettant des divisions dans le peuple de Dieu, du démon obscurcissant les intelligences des chefs ou conducteurs du peuple de Dieu ou qui par des fleurs putréfiées de l’Eglise ( entendre la fausse Lucie de Fatima et Wojtyla ) se rend comme le roi des cœurs, les miracles de Wojtyla répandant beaucoup de sang et parvenant cependant à se faire regarder comme un dieu ( ce dernier est aussi un faux prophète et un faux christ, il est le faux prophète par excellence ! ) , les miracles des démons de l’air qui feront de grands prodiges sur la terre et dans les airs, les miracles de l’antéchrist né du religieuse hébraïque, qui fera des prodiges comme le faux prophète Wojtyla et

2) les miracles de N.S. Jésus-Christ, qui sont sans commune mesure avec les miracles de l’ennemi, puisque un seul miracle de N.S. Jésus-Christ peut venir à bout de tous les ennemis de Dieu, combien même feraient-ils des prodiges : « . Les justes (…) leurs larmes monteront jusqu’au ciel (…) Alors Jésus-Christ commandera à ses anges que tous ses ennemis soient mis à mort. Tout à coup, les persécuteurs de l’Eglise de Jésus-Christ et tous les hommes adonnés au péché périront », car Jésus-Christ est Dieu : « par les larmes (…) des justes. Dieu (c'est-à-dire Jésus-Christ) se laissera fléchir. »
Les miracles des méchants sont insignifiants, ridicules même, par rapport à ceux de Jésus-Christ ou du bon Dieu, de plus les méchants pour faire des prodiges doivent avoir la permission de Dieu, c’est Dieu qui permet à Satan et ses suppôts d’accomplir des prodiges, pour punir son peuple qui s’est mal comporté envers lui. L’expression « faiseurs de miracles » est donc bien une moquerie de Notre Dame, ou Notre Dame nous fait comprendre ce qu’il faut penser de leur soit disant pouvoirs …personne ne peut rivaliser par des miracles avec son divin Fils, ceux qui le prétendent sont ridicules et insensés !

FAURE ERIC 20/05/2016 18:14

Pourquoi la Vierge Marie parlerait-elle (emploirait-elle le mot miracle)de miracles si ce n'est pas de vrai miracle?
Bonjour Cat ou Catherine,
Le mot « miracle » vient du latin mirari qui veut dire s’étonner. C’est donc un évènement qui provoque la stupéfaction car il échappe au cours normal des choses. La Bible n’utilise pas ce mot, puisqu’elle est écrite essentiellement en hébreux et en grec. Les évangiles en grec parlent d’actes de puissance, ce que l’on traduit en français par « miracles », donc déjà d’emblée, cette expression porte sur celui qui opère ces actes de puissance et ensuite seulement sur l’effet produit chez les spectateurs, ce qui n’est pas l’équivalent du mot « miracle » qui se porte sur la stupéfaction des spectateurs, mais on traduit l’expression grec par le mot miracle, cette traduction n’étant pas parfaite mais commode. Si vous êtes pointilleuse à ce point, ce qui est une excellente chose, je vous recommande pour comprendre le secret de la Salette, de lire la Bible dans ses langues d’origine, et de chercher dans la Bible, les expressions utilisées par Notre Dame de la Salette, avec une table pastorale, vous apprendrez énormément de choses, car une table pastorale vous donne les versets et les livres précis dans la Bible, où se trouve le mot que vous cherchez. Les catholiques en général qui parlent du secret, ne font pas ce travail de fond pour comprendre le secret de Notre Dame de la Salette parce que dans l’ensemble se sont des paresseux, de gros fainéants, je suis pratiquement seul, à avoir entrepris ce travail. Donc, le mot « miracles » qui n’appartient pas à la Bible proprement dit, mais qui sert à traduire « actes de puissances » , est en usage dans le monde latin et catholique, pour désigner au sens propre une intervention directe de la puissance de Dieu, car on estime que les actes extraordinaires et inexplicables par la connaissance scientifique obtenus par des actions de magie ou de thérurgie ne sont pas des miracles au sens propre, et bien des magiciens qui à notre époque se donnent en spectacle, qui sont de grande renommée, sont en réalité des sorciers qui font commerce avec les démons, ce que peu de personnes savent de nos jours, mais qui est dénoncé dans des blogs catholiques, qui perçoivent ces phénomènes dit paranormaux, comme des preuves de l’existence du Diable ou des démons. Lorsque Notre Dame de la Salette utilise le mot « miracle », certes elle tient compte du sens commun de ce mot, mais c’est pour nous ramener tout d’abord aux saintes Ecritures et bienheureux celui qui est à même de discerner dans son secret, les passages bibliques auxquels elle fait référence, pour nous permettre de desceller le sens réel d’un grand nombre de prophéties bibliques !
Revenons à son texte : « que le pape se tienne en garde contre les faiseurs de miracles, car le temps est venu que les prodiges les plus étonnants auront lieu sur la terre et dans les airs (…) il y aura en tout lieu des prodiges extraordinaires parce que la vraie foi s’est éteinte. » A quoi fait référence Notre Dame de la Salette de prime abord, en utilisant cette expression « faiseurs de miracles », que l’on ne trouve pas beaucoup dans la bible, même si le mot « magicien » est à relier avec cette expression, pour comprendre que les faiseurs de miracles dont elle parle sont des gnostiques qui s’inscrivent dans le sillage de simon le magicien, un intrus dans l’Eglise qui demanda le baptême pour infiltrer l’entourage du pape et s’accaparer de son pouvoir et de celui des Apôtres ( rien que ça prouve à l’évidence, que les faiseurs de miracles dans son secret sont des franc-maçons infiltrés au Vatican jusqu’au cardinalat , mais les preuves attestant la véracité de cette interprétations sont vraiment d’un nombre écrasant, de telle sorte que le doute n’est plus permis après mon intervention !) …ou où est-il parlé dans la bible des faiseurs de miracles ? Ici principalement :
Si quelqu’un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas.
Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus.
Voici, je vous l’ai annoncé d’avance. Matthieu 24.24
En effet, c’est une référence dans ce passage à « ils feront (…) des miracles », d’où expression dans le secret « faiseurs de miracles » qui tel quel ne se trouve pas dans la bible, Notre Dame voulant qu’on se donne la peine, de faire ce rapprochement que je suis en train de vous indiquer. Là vous voyiez bien, ce sont des méchants, qui agissent au service du démon ou de Satan. Et ces faux prophètes portent la soutane, des habits de bons pasteurs, sont habillés en évêques ou en cardinaux car il est écrit :
Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Matthieu 7:15
Car il s’agit d’intrus déguisés en ouvriers de Jésus-Christ, des faux Apôtres déguisés en apôtres du Christ :
Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ.
Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière.
Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. 2 Corinthiens 11.13
Votre question est excellente Cat, car elle me permet d’expliquer à tous pourquoi Notre Dame emploi ici le mot « miracles » dans l’expression « faiseurs de miracles » …C’est pour nous faire comprendre que ces faiseurs de miracles sont des infiltrés franc-maçons dans l’Eglise déguisés en évêque ou en cardinal ! Je pense qu’avec une telle démonstration, vous ne douterez plus de l’Explication du secret de Notre Dame de la Salette que celle-ci m’a livré, mais n’hésitez pas à me poser des questions même si elles paraissent idiotes ou sans grand intérêt. Je m’arrange toujours d’ailleurs pour donner la réponse la plus pertinente qui soit. Et priez pour moi Notre Dame de la Salette un petit moment, si vous trouvez que la réponse que je vous ai donnée vous a permis à voir plus clair. Ce sera ma meilleure récompense et vous ferez par la même occasion votre salut. Bien fraternellement in Christo per Mariam immaculatam. ERIC , le petit pèlerin de Notre Dame de la Salette.

Jean-Baptiste 20/05/2016 16:37

L'expression "faiseurs de miracles" a le même sens ironique que "leurs dieux" (en parlant des idoles) dans la Bible.

Cat 20/05/2016 16:03

Pourquoi la Vierge Marie parlerait-elle (emploirait-elle le mot miracle)de miracles si ce n'est pas de vrai miracle?

FAURE ERIC 20/05/2016 00:01

Il s'agit de contre façons, de prodiges diaboliques, rendus possibles parce que Lucifer et les démons en 1964 ont été détachés de l'enfer pour aider ces faiseurs de miracles que sont les prélats franc-maçons dans leur entreprise de destruction de la Foi catholique, l'année 1964, correspondant au dernier concile, un tournant décisif dans cette subversion. L'expression " faiseurs de miracles " ici est ironique en ce sens, qu'un vrai miracle n'a que Dieu comme Auteur; ici ce sont des hommes perfides qui accomplissent "des miracles", des hommes que l'on appelle dans la Bible des magiciens qui comme Simon le magicien, font des tours de passe passe. Le plus grand de ces prodiges ou faux miracles, c'est d'être parvenu à faire passer le sosie de Paul VI pour le vrai Paul VI, Notre Dame de la Salette décrivant ce prodige en dernier parce qu'il vient couronner tous les autres prodiges mentionnés précédemment dans le secret. C'est un prodige tellement extraordinaire, que la plupart des catholiques , se disent qu'il est impossible à réaliser, et ne peuvent pas croire qu'il ait pu se réaliser. Il en est de même pour ce prodige qui a consisté à faire passer une fausse Lucie de Fatima, pour la vraie Lucie de Fatima. Le miracle du sosie de Paul VI est présenté par Notre Dame de la Salette comme une parodie de la résurrection du Christ. En effet, qu'est-ce que le sosie de Paul VI ? Le sosie de Paul VI, c'est un disant mort, un prêtre affilié à la franc-maçonnerie qui s'est fait passer pour mort, pour prendre la figure de Paul VI afin de mieux séduire les catholiques , les entraîner dans l'apostasie, et qui pour prendre le visage de Paul VI, va subir une opération chirurgicale, au cours de laquelle il va être endormi ... puis lorsque l'opération sera terminée, va ressusciter en quelque sorte dans la peau de Paul VI, pour prendre la place de Paul VI. - ressusciter, c'est passer de la position coucher, à la position consistant à se relever debout , au sens étymologique du terme - et bien c'est ce qu'il s'est passé avec le sosie de Paul VI. C'est la raison pour laquelle Notre Dame utilise le verbe "ressusciter" : on fera ressusciter de soit disant morts qui prendront la figure des justes , pour tromper les justes et plus précisément les catholiques; il s'agit d'usurpation d'identité, mais la prouesse ici accomplie est remarquable, puisque seront trompées les nations, qui lors du retour de Paul VI "auront connaissance de la vérité" (secret de la Salette) . Ceux qui se sont rendus compte de la supercherie ( un nombre insignifiant ) ne sont pas suivis par la presque totalité des gens, et sont pris pour des illuminés, des cinglés ou des malades mentaux. Les autres prodiges qui sont décrits par Notre Dame de la Salette, sont par exemple les suivants : abolir la foi peu à peu dans les personnes consacrées à Dieu , dans des prêtres, puis les aveugler de telles sortes que ces personnes ou prêtres adhèrent à la franc-maçonnerie, deviennent ainsi luciférien, et tournent complètement leur veste, changent de camp, du camp de Dieu , ils passent à l'ennemi, au camp du démon... il fallait le faire, détourner des prêtres qui aimaient Dieu autrefois, puis leur faire haïr Dieu ou l'Eglise catholique. Cela est un prodige certes mais diabolique, qui dans le secret s'applique ne priorité au futur sosie de Paul VI, mais pas seulement à lui. Autre prodige extraordinaire, des personnes seront transportées d'un lieu à l'autre, qui par delà l'initiation maçonnique avec ses voyages initiatiques, désigne le sosie de Paul VI qui du lieu où il était autrefois lorsqu'il était simple prêtre, va se retrouver sur le siège de Pierre, sans avoir été élu par un conclave, ce qui est décrit par Notre Dame, comme un transport diabolique et un miracle diabolique. C'est cela qu'il faut entendre par miracles dans le secret, mais sur le fond, vous avez raisons, les franc-maçons sont appelés "faiseurs de miracles", mais sont incapables de faire de véritables miracles, les miaracles qu'ils accomplissent ne sont pas à proprement parler des miracles, mais des prodiges ou prouesses incroyables vraiment extraordinaires, qui sortent des sentiers battus, et difficiles à croire, mais qui n'en sont pas moins bien réels, qui se sont bien réalisés pourtant, la supercherie de ces pseudo-miracles n'ayant pas été descelée par la prsque totalité des gens. La bible est riche de récits sur ces magiciens hostiles à la véritable religion, comme ces prêtres du temps du prophète Daniel, faisant croire que la statue de leur idole abominable, mangeait les repas qui leur étaient servis. En fait, par un passage secret, les familles de ces prêtres venaient ramasser ces repas pour elles , et la supercherie consistait à faire croire que la statue dans la nuit, avait bougé et mangeaittous les plats. Le prophète Daniel descella la supercherie, en trouvant le passage secret. il avait répandu de la cendre partout sur le sol, et à la tombée de la nuit, les familleses des prêtres s'étant déplacées pour prendre la nourriture réservé au faux dieu, avaient laissé des traces de pas sur le sol, et c'est ainsi, que Daniel pu trouver le passage secret conduisant à la chambre de la prétendue divinité, et dénoncer la supercherie. Naturellement, il s'agit de pseudo-miracles avec une supercherie derrière. C'est de ce genre de pseudo-miracles que vont se rendre coupables les prélats franc-maçons au Vatican, la mise en place du sosie étant bien évidemment une supercherie, et pour la desceller, c'est un peu plus difficile que de mettre de la cendre sur le sol, car cette supercherie pour réussir dispose de moyens scientifiques propre à notre époque, qui n'existaient pas sous l'ancienne Alliance !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents