Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


L'Apocalypse et la crise de l'Église

Publié par Jean-Baptiste sur 26 Juin 2016, 17:33pm

Il y a un an déjà, j'ai publié sur gloria.tv une vidéo expliquant que la crise de l'Église était décrite dans l'Apocalypse, et même la survie du Pape Paul VI. Mais le son était mauvais car je n'avais pas le matériel dont je dispose aujourd'hui ; j'ai donc décidé de refaire une vidéo de bien meilleure qualité.

Lorsque nous avons été chassés du prieuré de Faverney par le Père Joseph Marie, ce dernier a invoqué deux raisons principales : 1° nous publiions des révélations privées non-approuvées par l'Église (les exorcismes suisses), et 2° Simon avait publié un ouvrage où il interprétait les Saintes Écritures (l'Apocalypse).

Comme vous le savez, j'ai déjà répondu à ces griefs ; mais revenons quelques instants sur le second...

Notez que l'Église n'interdit pas aux fidèles et aux clercs de proposer des interprétations eschatologiques de l'Apocalypse : en temps normal il est simplement exigé qu'ils reçoivent l'imprimatur de l'Église. Mais si des circonstances de temps ou de lieu l'empêchent, cela n'est pas nécessaire : c'est la prudence chrétienne qui doit guider l'auteur. D'ailleurs, l'Institut Mater Boni Consilii, dont le Père Joseph Marie est ami, publie des revues qui n'ont pas reçu l'imprimatur de l'Église ; et ces revues contiennent plusieurs hérésies, comme je l'ai démontré dans mon ouvrage dédié à la théologie dogmatique. En sus des hérésies, elles enseignent également une praxis détestable en matière de morale, car elles déconseillent l'assistance à la Messe dans les chapelles où le nom de l'antipape est prononcé, ce qui éloigne de nombreux fidèles des sacrements et de l'authentique vie chrétienne, causant parfois des divorces, des adultères, et beaucoup d'autres maux. Soit dit en passant, l'abbé Cekada invoque Ste Catherine de Sienne pour justifier une telle praxis ; or d'une part Ste Catherine n'a jamais dit aux fidèles habitant les pays sous l'obédience d'Avignon de cesser de se rendre à la Messe (!), d'autre part l'exemple est mal choisi car cette sainte qualifiait d'hérétiques les cardinaux français schismatiques qui ne reconnaissaient pas le Pape Urbain VI alors que ce dernier avait été accepté par l'Église universelle (y compris par eux, durant plusieurs mois, avant leur schisme) : et c'est justement le cas des sédévacantistes, qui contestent la légitimité de Jean XXIII et de Paul VI !

Mais revenons à la question de l'Apocalypse : s'il était absolument interdit de proposer des interprétations eschatologique de ce Livre prophétique (intégré au Canon des Saintes Écritures), bien des saints et Pères de l'Église auraient commis un péché, et nous ne possèderions pas les trésors qu'ils nous ont légués ! J'ajouterais que les thèses de l'abbé Ricossa sur l'Apocalypse sont d'inspiration moderniste, car elles tendent fortement à nier leur caractère eschatologique, n'y voyant qu'un sens spirituel ; donc les personnes de son bord sont mal venues pour nous critiquer.

En vérité, à la lumière du langage de l'Apocalypse et de l'étude remarquable du Père Herman Bernard Kramer, l'annonce de la survie du Pape Paul VI apparaît évidente dans ce Livre prophétique, pour les raisons suivantes :

 

-Le chapitre XII décrit les anges rassemblés dans le ciel, avec un combat entre les bons et les mauvais. Il s'agit de la chute des anges au sens spirituel, mais du concile Vatican II au sens eschatologique : car les anges symbolisent des évêques dans l'Apocalypse, et le ciel symbolise l'Église (conformément à la métaphore de Daniel) ; donc l'image des anges qui sont tous rassemblés dans le ciel ne peut correspondre qu'à un concile oecuménique, et en l'occurence au concile Vatican II, durant lequel les bons évêques et les mauvais se sont affrontés (c'est l'aspect sur lequel je n'ai pas suffisamment insisté dans notre film).

 

-À l'issue du combat entre les bons et les mauvais anges, les mauvais sont expulsés du ciel : cela symbolise l'excommunication du clergé moderniste. Or, par qui est prononcée cette excommunication ? Le chapitre XII nous dit : "l'accusateur a été rejeté", allusion au Pontife Jésus dans le Livre de Zacharie, qui est revenu de la captivité de Babylone, comme le Pape Paul VI qui a lui-même subi la captivité de la nouvelle Babylone qu'est la fausse Église (cette dernière étant justement comparée à Babylone dans l'Apocalypse), demeurant emprisonné au Vatican jusqu'au 12 juillet 1981. Donc cette image signifie que l'excommunication du clergé moderniste sera prononcée par le chef du peuple catholique ; d'où le fait que l'ange du chapitre XVIII (l'évêvque) dise "sortez de son sein, ô mon peuple". Et c'est ce même pape dont le chapitre XII décrit l'élection en période trouble, et qui doit s'exiler suite à l'apostasie du clergé romain : nul autre que Paul VI.

 

-Le retour de Paul VI est comparé au Jugement Dernier au chapitre XIV, conformément aux révélations des exorcismes suisses, car Paul VI prononcera la dernière grande excommunication sur terre, qui sera l'image de la dernière grande séparation prononcée par Dieu dans le Ciel. Dans l'Apocalypse, le terme de "jugement" désigne l'extirpation des méchants du sein de l'Église (leur excommunication), et la vocation première de l'Apocalypse est précisément de nous raconter les retranchements successifs opérés par les ministres de Dieu durant l'histoire ecclésiastique. D'où le terme de "Jugement Dernier" : il s'agit de la dernière grande séparation, qui sera accomplie par Dieu Lui-même, après les "jugements" prononcés sur la terre. C'est pourquoi la chronologie de l'Apocalypse est essentiellement focalisée sur les schismes qui ont bouleversé l'histoire de l'Église, comme l'ont compris le Père Kramer puis mon frère lui-même, ce dernier ayant proposé une chronologie en grande partie semblable à celle du Père Kramer, mais sans connaître l'ouvrage de ce dernier et sans avoir son érudition, puisque le Père Kramer parlait sept langues et avait lu les meilleurs livres sur l'Apocalypse. Or, étant donné le peu de connaissances de mon frère, cela montre qu'il a été aidé de Dieu : car il n'aurait pas pu connaître cela de lui-même ; et ceux qui se moquent de son ouvrage sont bien mal avisés. Moi-même, je me repens d'avoir été hostile au début de son entreprise. Cela dit je conserve quelques divergences mineures dans mon interprétation de l'Apocalypse : ce qui est normal, car nous ne sommes pas une secte et n'avons pas d'opinion formatée.

 

Je pourrais donner bien d'autres raisons, mais mon ouvrage et ma vidéo les donnent déjà, et je ne veux pas répéter toujours la même chose comme un perroquet.

Une fois le langage de l'Apocalypse assimilé et expliqué, il faut être bête pour ne pas voir le rapport avec la survie du Pape Paul VI, le lien étant particulièrement flagrant quand on lit l'ouvrage du Père Kramer, en tout cas pour quelqu'un qui connaît la "thèse" de la survie de Paul VI.

Nos ennemis peuvent rire de nous auprès des reliques de Saint Jean, mais ce que nous avons écrit sera un jour enseigné par toute l'Église (véritable), peut-être même dans une fête liturgique associant ces passages de l'Apocalypse à la réapparition miraculeuse du Pape Paul VI ; et ces gens auront la honte d'avoir été ceux qui nous auront combattus, et plus grave, qui auront combattu la vérité que nous défendons...

 

VISITEZ NOTRE SITE INTERNET :

Commenter cet article

Jean-Baptiste 02/07/2016 20:20

Cher François,

C'est vous qui manquez de bon sens...

1°) Que Mgr Lefebvre ait reçu ou non un mandat de Paul VI (et il en a reçu un), et qu'il ait cru ou non à la survie du Souverain Pontife, de toute façon la Fraternité Saint Pie X a été instituée canoniquement par le Saint-Père ; donc, sans le savoir, elle se trouve toujours sous la juridiction du Pape Paul VI (la révocation du statut canonique vient du sosie).

2°) La Fraternité Saint Pie X n'est pas ralliée à Rome (tout le monde le sait), et ne tient pas sa juridiction de l'antipape du Vatican, mais de Paul VI. Mgr Fellay ne reconnaît pas Bergoglio comme pape car il lui désobéit ; au contraire, il obéit à Paul VI (sans le savoir) en préservant l’œuvre de Mgr Lefebvre. Ce dernier a lui aussi commis l'erreur d'entrer en pourparlers avec Rome ; mais jamais ces pourparlers n'ont abouti, parce que ce serait impossible au point de vue de la doctrine de la foi : l'Église ne serait plus visible.

Si vous prétendez que la Fraternité Saint Pie X est ralliée à Rome, alors vous prétendez que l'Église a sombré, et qu'il n'y a plus d'Église visible.

francois 03/07/2016 00:40

CHer Jean Baptiste,

je ne me permettrai pas - moi - d'attaque ad-hominem, mais chacin constatera ou se trouve le sens commun..
1/ pour qu'il y ait un "mandat", il y faut - synnallagmatiquement - un mandant.. et... un mandataire!
Car si le mandant veut mandater.. ancore faut il qyue le mandataire accepte le mandat.. ce qui n'est absolument pas le cas: donc, en l'espece, "paul VI" a peut etre voulu mandater, mais il est parfaitement clair - et public (et Dieu c'est si le coté "public" est essentiel en cette matière...) - que monsiegneur lefebvre n'a pas voulu de ce "mandat". de plus, dans la Sainte Eglise de Dieu, et en matière aussi importante, un mandat ne peut qu'etre ecrit et public! et de "public", nou s n'avons que la denagation pleine de mépris et qualifiant de "délire"....
quand à la révocation "par le sosie": Monseigneur Lefebvre lui meme et publiquement a clairement aneanti cette possibilité, en expliquant clairement , dans une confrenece publique que tout un chacun peut consuter, que la paul VI qu'il connaissait depuis bien longtemps etait bien le meme, et en pleine possession de ses moyens, au moement des ete chauds 76, notemment...

2/ chacun sait que "francois" a donné "juridiction" à fellay et que celui ci l'en a remercié! chaucun sait aussi que fellay et sa vbande proteste à jet continue de sareconnaisnace de "francois" comme "pape legitime": si tout celà n'est pas un ralliemet, alors, ou est le sens commun?????

sur la question de la "visibilité", vous semblez partager l ameme chimere que la frat: en gros ce serait henri IV qui agiterait son chapeau en criant: "regardez bien mon panache blanc.. mais ne vous y ralliez pas!"
car, à quoi sert d'avoir une "eglise" visible.. si c'est pour ne pas la suivre? et d'ailleurs, qui serait cette eglise visible?
un "paul VI".. invisble, incommunicable???
un berne-gogos.. dont l'enseignement est hérétique.. et qu'il ne faut absoulument pas suivre?
un fellay et sa frat, visible, cretes, mais dont la shyzophrenuie theologie de deux eglises en une, et d'un "pape" que l'on reconnait, mais à qui on n'obeit pas???

drole de visibilité!! radicalement contraire au bon ssens!
car, le bon sens, c'est que la visibilité de l'Eglise, la vraie, c'est d'etre une muliere bien visible, mais surtout, QUI ECLAIRE chacun.. poyr qu'on puisse RECOURIR à elle, et à son enseignement infaillible et sûr!!!!

la Frat est - evidemment - ralliée à la rome apostate.. et ca n'empeche pas l'Eglise de vivre et de perdurer.. car l'Eglise ets une personne morale qui perdure au deces de son vicaire.. et hgeureusement! car , lors de 206 vacances , l'Eglise n'ets pas morte 260 fois!
du reste, vous avez minoré les longueurs et langueurs.. de ces vcaances, car certaines, comme lors du schisme d'occident on dure pre de 40 ans, avec jusqu'à trois totulaires.. dont personne ne savait qui etait le bon.. et des saints.. "supporters" de l'un ou de l'autre:l'Eglise n'en est pas morte!
et - de toutes façons... nous avons un precedent: au soir du vendredi saint, l'Eglise "visble", c'etait notre Seigneur mort, NOtre dame, marie madelien et st jean...il y avait dejà vacance du saint siege.. avant meme que celui ci fut institué....

Bien cordialement!

francois 02/07/2016 19:13

Cher Jean BAptiste,

Comment pouvez vous dire , d'une part, que Monseigneur Lefebvre a mandat - de "paul VI" de faire perdurer l'Eglise, puisque MGr n'en veut pas et ridiculise la these de la survie dans pluieurs interview enregistrées...
et d'autre part, que la Fraternité realise la continuité.. puisque ses chefs actuels ont désormais "juridiction prdinaire" de la part des "pontifes" conciliaires???

on ne peut pas etre "una cum" paul VI.. et - en meme temps etre una cum l'immonde "françois"!
on ne peut pas avoir juridiction de "Paul VI".. et en meme temps de l'intrus berne-gogos!!!

FAURE ERIC 28/06/2016 00:01

Excellente vidéo ! Jean Baptiste s'est dépassé ! Regardez là du début à la fin , elle en vaut la peine. Je l'ai découverte la semaine dernière seulement ! Son contenu est vraiment inspiré par le Saint Esprit, en bien des passages ! A voir et à revoir ! C'est bien simple, en vidéo sur le sujet, je n'ai pas vu mieux. Et je l'ai appréciée cette vidéo, d'autant plus qu'elle confirme mes propres travaux et pourtant Jean Baptiste et moi n'avons pas eu trop le temps d'échanger nos points de vues respectifs sur l'Apocalypse de N.S. Jésus-Christ. Ceci permettra de mieux comprendre pourquoi, nous travaillons ensemble. Merci Jean Baptiste, tu m'as fait passé d'agréablements moments avec cette vidéo qui est captivante du début à la fin, du moins pour ceux qui sont familiarisés avec ce genre de littérature. On voudrait que ça continue car il reste plein de choses encore à découvrir dans l'Apocalypse de N.S. Jésus-Christ. Quel livre réconfortant et lumineux en cette période de ténèbres ! Il aide vraiment à conserver la Foi !

th 27/06/2016 00:23

Bravo, merci.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents