Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Les deux antipapes du Vatican

Publié par Jean-Baptiste sur 7 Juin 2016, 17:39pm

Certains d'entre vous ont peut-être entendu parler de l'idée du "double ministère pétrinien" formulée récemment par l'Université pontificale. Selon cette idée (hérétique), les antipapes Benoît XVI et François seraient tous deux détenteurs du ministère pétrinien, l'un à titre de membre contemplatif, l'autre à titre de membre actif. Il s'agit une fois encore d'une hérésie destinée à reléguer la papauté à une forme de charge présidentielle ; et en même temps, il s'agit d'une autre confirmation (évidente) de mon interprétation de la prophétie des papes, selon laquelle :

-Luciani et Wojtyla sont groupés dans une devise ("de la moitié de la lune"), parce qu'ils portent un nom composé (Jean-Paul Ier et Jean-Paul II), donc sont en quelques sorte des "moitiés" de "papes" (pseudo papes).

-Ratzinger et Bergoglio sont groupés dans la devise suivante ("de l'éclipse du soleil"), parce qu'ils règnent tous deux au Vatican en tant qu'antipapes, Ratzinger revêtant toujours les attributs pontificaux (la soutane blanche, la mozetta, la calotte,etc.), ce qui est INÉDIT dans toute l'histoire de l'Église.

 

L'Université pontificale a affirmé que Ratzinger avait interprété sa démission non pas comme un abandon de sa charge, mais plutôt comme une retraite en tant que membre contemplatif, pour laisser place à un membre actif qui serait Bergoglio, les deux membres constituant donc une forme de double ministère pétrinien (selon eux, évidemment).

Ces hérésies donnent la nausée...

 

Pour ceux qui n'auraient pas connaissance de mon interprétation de la prophétie des papes, je la rappelle sommairement :

 

-Flos Florum ("la Fleur des Fleurs") désigne Paul VI, le Pape des papes, décrit dans l'Apocalypse (au chapitre XII), comme le modèle du pape par excellence, comparé au Pontife Jésus sous l'Ancienne Alliance ; il jugera la Grande Prostituée (la fausse Église) et restaurera la théocratie pontificale, comme le Pontife Jésus a restauré la théocratie juive.

 

-De medietate lunae ("de la moitié de la lune") désigne la première phase de l'éclipse solaire (le soleil symbolise la lumière de Jésus-Christ qui rayonne par l'Église), à savoir l'éclipse de l'Église en la personne du pape, éclipsé d'abord par une moitié de lune, avant de l'être par la totalité de la lune dans la devise suivante. La raison tient au fait que Paul VI a été remplacé par un sosie d'abord de manière intermittente (en 1972), puis de manière définitive (en 1975).

Mais il y a encore les raisons suivantes :

1°) Lors de l'élection des deux demi-lunes aux noms composés (Luciani et Wojtyla), en 1978, Paul VI était emprisonné au Vatican, donc à moitié éclipsé (il ne s'était pas encore exilé).

2°) L'exil de Paul VI intervient sous le règne de la seconde demi-lune (Wojtyla), en 1981 ; c'est donc sous ce règne que la totalité de la lune éclipse le soleil (la deuxième moitié complète la première moitié).

3°) Luciani et Wojtyla sont nommés cardinaux par Paul VI, par le vrai pape.

4°) Les deux seront morts (et le sont déjà) lorsque Paul VI réapparaîtra.

 

-De labore solis ("de l'éclipse du soleil") désigne la seconde phase de l'éclipse, à savoir l'éclipse totale.

1°) Lors de l'élection de Ratzinger et Bergoglio (en 2005 puis en 2013), Paul VI était déjà exilé (depuis 1981, comme dit précédemment).

2°) Ratzinger et Bergoglio sont nommés cardinaux par un faux pape (respectivement Wojtyla pour Ratzinger et Ratzinger pour Bergoglio), et non par Paul VI.

3°) Ils seront tous deux vivants lorsque Paul VI réapparaîtra.

4°) Bergoglio a failli être élu en 2005, il partait vainqueur, mais Ratzinger a été élu à sa place, donc il lui a volé sa place, éclipsant le soleil argentin, Bergoglio portant le symbole du soleil dans ses armoiries pontificales et étant, accessoirement, un faux pontife qui vient d'un pays du Sud, ce qui n'est jamais arrivé avant à ma connaissance, ou très rarement.

Cette interprétation est en pleine conformité avec l'interprétation des devises du passé, qui décrivent à la fois la situation du pape ou de l'antipape considéré, et celle de l'Église ; or la devise "de l'éclipse du soleil" décrit à la fois la situation de l'antipape Bergoglio (éclipsé par Ratzinger en 2005) et celle de l'Église, éclipsée en la personne du Pape Paul VI, qui vit en exil depuis le 12 juillet 1981.

 

 

Les deux antipapes en soutane blanche :

 

Commenter cet article

Jean-Baptiste 11/06/2016 08:52

Ratzinger ne peut pas être un pape légitime, ni ne l'avoir jamais été, car d'une part il n'a pas été accepté pacifiquement par l'Église universelle, et d'autre part il a laissé s'appliquer une discipline universelle nuisible à la foi (la nouvelle messe), sans jamais l'abroger ; or il est impossible qu'un pape légitime fasse cela.

À l'époque de Anne et Caïphe, où ces deux faux pontifes qui n'étaient pas de la lignée zadokite usurpaient la fonction de grand-prêtre, des juifs étaient assez aveugles pour croire que la démission forcée d'Anne par les Romains n'était pas valide, et donc qu'il était toujours grand-prêtre et que Caïphe n'avait pas pris sa place légalement ; et Anne continuait de porter son titre. De même aujourd'hui des catholiques sont assez aveugles pour croire que Ratzinger est le vrai pape parce que sa démission est invalide, et Ratzinger continue de porter son titre ("le Pape émérite Benoît XVI") et les attributs pontificaux, exactement comme Anne l'usurpateur. D'où le fait que les Juifs aient mené le Christ d'abord devant Anne. Pauvre monde... On voit que depuis le temps, les hommes ne sont pas devenus plus clairvoyants. Je le dis non pas par agressivité envers vous, mais par dépit : il est triste de voir que des catholiques considèrent comme "pape" un personnage tel que Ratzinger.

Wikipédia dit bien que Ratzinger a été nommé cardinal en 1977 ; mais si vous aviez raison contre wikipédia, cela ne changerait rien à mon interprétation : Ratzinger aurait toujours été nommé par un faux pape.

olivier 11/06/2016 00:03

Si l'on part du point de vue que Paul VI est toujours vivant, c'est pertinent. (Pour l'instant, je reste à la ma théorie que Benoît XVI est le Vrai Pape que sa renonciation est nulle, (faute en latin et pressions extérieures)

Par contre, j'ai bien vérifié, mais le Cardinal Ratzinger fut élevé à la dignité de cardinal, officiellement sous Paul VI. En 1978. Mais si à cette date, il a été substitué, forcement... Mais en tout cas, avant le pontificat de Jean-Paul II.

Si vous parlez comme "sud" au dessous de l'équateur, c'est alors Bergoglio est le premier.

11/06/2016 11:28

Pie signifie "celui qui souffre" ; Saint Pie X voulait donc seulement dire que celui qui marcherait sur le cadavre des prêtres serait un pape souffrant.

La nouvelle messe a provoqué un abandon général de la foi ; or Ratzinger ne l'a jamais abrogée, donc il ne peut pas être légitime. De même les successeurs (illégitimes) de Paul VI n'ont pas réellement été acceptés pacifiquement et universellement car les meilleurs catholiques (Mgr Lefebvre et les autres traditionalistes) ne les ont pas reconnus en pratique et leur ont désobéi, rejetant leur juridiction invalide.

olivier 11/06/2016 11:18

Je ne contredis pas wikipedia, puisque l'élection de Jean-Paul II date de 1978, soit un an l'élévation comme cardinal de Ratzinger.

Les élections des papes successifs de Paul VI ont été accepté pacifiquement par l'ensemble des catholiques. Le sedevacantisme et le survivantisme sont minoritaires chez les catholiques, les cardinaux et évêques. L'église n'a pas montré de grande division.

La nouvelle messe n'est pas vue pareil en France, ou surtout en France où dans les années 80-90 où c'était n'importe quoi, j'en sais quelque chose j'ai été élevé chez les jésuites, où à ma dernière messe nous eûmes droit à du Mickael Jackson; qu'en Italie où elle est mieux respectée, surtout par Benoît XVI, où il fallait être un grand connaisseur de la messe pour voir la différence entre les deux.

Après, actuellement, je n'ai pas de certitude; pour moi Pierre II n'est qu'une restauration d'un ancien pape. Visiblement, il ne reste qu'un Benoît XVI; après je n'exclus pas la survie de Paul VI.

La vision de Pie X sur un pape martyr marchant sur des cadavres des prêtre précisa que ce pape porta le même nom que Pie X. Or Pie X et Benoît XVI ont comme nom de baptême Joseph.

Après, il me semble logique, après un échec de François, la division qu'il a crée; que les catholiques se retournent vers le pape émeri te pour reprendre la papauté. Il est certain que ma théorie est proprement à vue humaine.

Je suis certain que nous avons à faire à un antipape avec François, et que Dieu ne peut pas laisser l'Eglise sans pape. Pour moi il n'y a que deux solutions: Benoît XVI est toujours pape; car sa renonciation est invalide; ou la survie de Paul VI. Mais là je suis comme Saint Thomas^^

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents