Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


"Les pokémons pires que les mini-jupes"

Publié par Jean-Baptiste sur 27 Septembre 2016, 13:57pm

Suite à mes articles à propos des jupes trop courtes qu'on observe dans les chapelles traditionalistes, et de toutes les autres modes indécentes (talons, vêtements serrés, par exemple), voici ce que l'une des membres du forum Garabandal a écrit :

"Les pokémons pires que les mini-jupes"

Ce message fait bien allusion à mes articles, car ce forum est fréquenté par des survivantistes, et j'avais justement écrit que si même les meilleurs catholiques s'habillaient ainsi, cela appelait les châtiments de Dieu. Or, j'assume totalement mes propos. Jamais le monde n'a été aussi perverti par les modes indécentes, et les catholiques n'en sont pas exempts. D'ailleurs, la Vierge en a parlé à Quito, à Fatima, et en bien d'autres lieux : ces messages s'appliquaient à notre temps, à l'époque actuelle.

Ce ne sont pas des jupes "trop courtes de quelques centimètres", ce sont des jupes indécentes. Si vous n'habillez pas vos filles de jupes qui descendent au moins 20 cm en-dessous des genoux (à peu près), le vêtement est indécent. Le district de France l'a déjà dit : il faut qu'en position assise, la jupe recouvre l'intégralité des genoux (c'est le minimum).

Dans la suite de son message, la dénommée "Zélie" écrit que les "pokémons tuent" (ne riez pas) :

"Les démons tuent. Pas seulement par l'intermédiaire des possédés, des pokémon[s] et autres. Ils tuent, par obsession, les personnes qui essaient de les fuir et se mettent en danger. Des sacrifices humains supplémentaires."

Vous y comprenez quelque chose vous !? On dirait une citation de "François" !

En vérité, qu'est-ce qui est le plus dangereux aux yeux de Dieu ? Les pokémons ou les mini-jupes ?!

Pour parler sérieusement, Pokémon Go est certes un jeu dangereux, car tout indique qu'il envoie volontairement les joueurs en priorité dans des églises ou d'autres lieux sacrés : donc il conduit des gens à s'y rendre pour des raisons profanes, et à commettre ainsi des sacrilèges. Mais qu'est-ce qui fâche le plus Dieu à votre avis : que des païens viennent jouer dans ses églises, ou que des femmes qui se proclament catholiques portent des jupes indécentes et communient dans cet état ? Dans les deux cas il y a sacrilège, mais le péché de ces femmes est probablement plus grand, car d'une part elles se prétendent catholiques, et d'autre part elles causent le scandale par leur tenue honteuse qui conduit des âmes au péché. Les païens transforment les églises en donjons remplis de pokémons que personne ne peut voir à l'oeil nu, mais ces femmes dont je parle étalent leur chair à la vue de tous. Un jour, en allant à la Messe j'ai vu un voisin de la chapelle "mater" l'une des fidèles. Comment voulez-vous qu'avec de telles tenues, les chrétiens convertissent ceux qui s'égarent ?

C'est un exemple qui montre que beaucoup de femmes ne prennent pas cette question au sérieux. D'habitude, "Zélie" est la première à citer des révélations privées en les prenant pour la parole de Dieu ; mais quand nous lui citons le Padre Pio, elle se moque de nos articles en disant : "Ah, pour vous c'est bientôt la fin du monde parce que des paroisiennes portent des jupes trop courtes de quelques centimètres". En réalité, la Sainte Vierge a évoqué ce péché à Fatima et en d'autres lieux comme l'un des plus caractéristiques du malheur des temps, et donc de la fin du monde. Le Padre Pio a justement lutté contre ça dans les dernières années de sa vie, à l'époque de l'apparition de la mini-jupe. C'est l'un des plus grands péchés du monde contemporain, donc les femmes chrétiennes devraient se faire l'honneur de donner l'exemple.

Les associations telles que "Civitas" parlent sans cesse de l'avortement (qui est certes un très grand crime), mais il y a probablement plus d'âmes encore qui se perdent par la tenue des femmes que par l'avortement. Et Civitas est moins regardant sur l'immodestie que sur l'avortement, en témoigne leur vidéo avec la chanteuse "Épona", vêtue d'une façon sensuelle et honteuse comme nombre de fidèles de nos chapelles.

Chaque fois qu'un homme païen voit une femme mal vêtue dans la rue et qu'il se complaît à la regarder, son âme se plaît au péché et il prend de mauvaises dispositions, qui s'ancreront plus profond à chaque fois qu'il recommencera ; et au final il sombrera toujours plus dans l'impureté du corps et du coeur. Comme l'a fait remarquer l'abbé Lafitte, en ville c'est le pire, des centaines et des centaines (peut-être des milliers) d'adultères en pensée se commettent chaque jour à cause des tenues indécentes, et des centaines de péchés de scandale.

Les péchés de scandale sont ceux qui fâchent Dieu le plus, parce qu'ils entraînent la perte des âmes qu'Il voulait sauver. Donc oui, j'assume de le dire, si les meilleurs catholiques s'habillent ainsi, le châtiment divin est à nos portes.

Il faut savoir que Zélie est une mère de famille qui laisse ses filles s'habiller en pantalon à l'école (publique) au motif que les autres se moquent d'elles. Or, pour moi c'est condescendre au péché. Il faut bannir le pantalon à tout prix, et apprendre aux enfants à être forts. D'ailleurs, tous les prétextes sont bons pour se moquer, mais en général les élèves ne se moqueront pas d'une jupe uniforme (c'est-à-dire sans motifs). Quant aux mères qui disent qu'elles font porter des pantalons à leurs filles depuis que les garçons soulèvent leurs jupes, c'est un prétexte ridicule car si elles leur avaient donné des jupes longues, les garçons ne les auraient probablement pas soulevées !

 

J'ajouterais enfin que ceux qui jouent aux pokémons dans les églises ne damnent qu'eux-mêmes ; mais les femmes qui s'habillent mal damnent les autres avec elles.

 

Voilà une robe décente, celle de la plus chaste des mères :

Commenter cet article

Simon ANDRE 27/09/2016 15:42

L'Abbé Lafitte a un discours de vérité sur l'impureté.
Quand il dit par exemple: "comment une femme peut-elle être un état de grâce avec un jean moulant?", on ne peut qu'admettre que sa question est légitime.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents