Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Un sacrilège commis par des prêtres lefebvristes ?

Publié par Jean-Baptiste sur 30 Novembre 2016, 09:10am

Le salon "Sanctus Tattoo" de Nancy, ouvert depuis le 5 avril 2016

Le salon "Sanctus Tattoo" de Nancy, ouvert depuis le 5 avril 2016

Ces derniers jours, sur un groupe facebook non-officiel dédié à la Fraternité Saint Pie X, j'ai eu la surprise de voir des photographies d'hommes couverts de tatouages sur le corps, représentant des images religieuses : le Christ portant la Croix sur une cuisse ou un mollet, Notre-Dame de Guadalupe sur l'arrière d'un crâne rasé, la Sainte Vierge et Notre-Seigneur sur le torse,etc. J'ai alors fait remarquer à ces gens que les tatouages n'étaient pas chrétiens. Au début ils ne l'ont pas encore trop mal pris, mais rapidement l'un d'eux a insulté tous ceux qui n'étaient pas d'accord avec lui, usant qui plus est d'insultes particulièrement abominables. Les tatouages m'avaient déjà laissé supposer que je n'étais pas face à de grands chrétiens, mais désormais j'en étais plus que convaincu !

Malheureusement, le problème ne s'arrête pas là : car ces individus m'ont dit que six abbés de la Fraternité Saint Pie X les avait bénis et avaient béni leur salon de tatouage. Parmi eux, il y aurait des prêtres de Nancy, mais également de Marseille (ce qui supposerait que cela aurait eu lieu durant un pèlerinage, et vu les informations qu'on m'a données on peut penser au pèlerinage de septembre à Domremy).

En soi, je ne peux pas vérifier si ce que disent ces tatoueurs est vrai ou non. Mais si jamais c'est vrai, ces prêtres ont commis un grand sacrilège : non seulement parce qu'ils ont béni le salon d'un métier peccamineux (les tatoueurs se mettent en occasion prochaine de péché mortel notamment en pratiquant des tatouages sur des seins de femmes, le dos, les cuisses,etc.), mais parce qu'ils ont béni des gens qui portent sur eux des images religieuses, sur un corps de péché, soumis aux tribulations de la chair, ceci occasionnant une profanation, spécialement lors de l'acte sexuel.

Il faut distinguer la question de la moralité du tatouage, et celle du métier de tatoueur...

Le fait de se faire faire un tatouage n'est pas nécessairement un péché mortel, car l'Ancien Testament interdisait ces pratiques surtout parce qu'elles étaient associées à des superstitions et à la magie ; or les gens qui se font tatouer ne le font généralement pas pour ce genre de raisons, et ne se font pas peindre sur le corps des signes magiques (ça existe, cela dit). Toutefois, je pense que c'est presque toujours un péché (au moins véniel) : d'une part parce que le tatouage a un effet toxique, et d'autre part parce qu'il est irréversible et occasionne une forme de profanation du corps, comme si notre corps était un support artistique et donc un objet. Il y a également une part de vanité.

Le fait d'être tatoueur est certainement un péché mortel, car le tatoueur participe à la profanation du corps des gens, et tatoue souvent des personnes de l'autre sexe, ce qui peut donner lieu à des occasions prochaines de péché mortel.

Dans le cas des tatouages religieux, il y a une malice spécifique car comme je l'ai expliqué plus haut, les images religieuses qui sont peintes sur le corps sont profanées, premièrement par notre corps lui-même, qui est soumis à la concupiscence depuis le péché originel, et donc sujet au péché, contrairement aux supports bruts tels que le papier, la pierre, le bronze,etc. ; et deuxièmement par l'acte sexuel, dont l'indignité n'est pas compatible avec la sainteté des images religieuses.

Je viens de lire sur un site internet que deux des tatoueurs sont des néo-nazis, ce qui n'est pas surprenant puisque l'une des personnes qui défendaient les tatouages semble être liée à un groupuscule pseudo chrétien, plus ou moins néo-nazi et antisémite.

D'ailleurs un autre intervenant a fait cette plaisanterie pour le moins étrange à propos des tatouages :

Un sacrilège commis par des prêtres lefebvristes ?

 

Pour des raisons de décence, j'ai cru bon de ne pas publier les photographies des tatouages incriminés. Vu comme c'est moche je doute fort que mes lectrices soient tentées par de telles images, mais je préfère ne pas prendre de risques.

Voici tout de même une photographie de crâne rasé avec l'image de Notre-Dame de Guadalupe derrière :

Qu'on m'explique en quoi c'est beau et digne...

Qu'on m'explique en quoi c'est beau et digne...

 

Voici maintenant un extrait de la discussion facebook :

Un sacrilège commis par des prêtres lefebvristes ?
Un sacrilège commis par des prêtres lefebvristes ?

Si de tels faits sont bien avérés, certains s'étonneront sans doute que des prêtres lefebvristes soient impliqués. Moi pas du tout, car plusieurs ont une mentalité d'ouverture au monde, parfois associée à une idée très extérieure du culte de Dieu, mièvre et naïve. On voit les résultats...

Je ne peux certes pas prouver que ces tatoueurs disent vrai, et je ne peux pas avoir une pleine assurance de la réalité des faits, mais si l'on se base sur le témoignage humain il y a tout lieu de croire que c'est vrai. Or, je vois mal comment on peut justifier de telles pratiques, qui à mon sens donnent nécessairement lieu à des sacrilèges... Ici, le cas est fort aggravé par le caractère durable de la profanation, non seulement parce que ces individus garderont peut-être leurs tatouages, mais également parce que s'ils se les font enlever, ce sera difficile de les ôter.

Il serait donc bon que les prêtres impliqués dans cette affaire s'expliquent.

Un sacrilège commis par des prêtres lefebvristes ?

 

Chez certains, l'honorable croix celtique remplace la détestable croix gammée...

 

Jusque dans nos milieux il y a des personnes néo-nazies, fascistes ou antisémites, par exemple bibliothèque de combat.

Nous sommes en droit - et même en devoir - de lutter contre la franc-maçonnerie, le talmudisme et le sionisme internationaux ; mais pas jusqu'à sombrer dans la haine des Juifs, attitude condamnée par l'Église.

Commenter cet article

Jean-Baptiste 05/12/2016 15:35

Je n'exagère rien du tout, j'ai vu moi-même sur facebook que ces gens avaient des tendances néo-nazies, comme le blog "bibliothèque de combat". Vous êtes bien naïf pour me croire sujet à la pensée unique.

En l'occurrence j'ignore quels prêtres ont béni ce salon et ces tatouages, mais c'est un grand péché car ils ont béni des images religieuses qui seront profanées tant qu'elles demeureront sur le corps de ces personnes. J'ai déjà expliqué pourquoi...

mathieu 05/12/2016 15:02

Bonjour,
Je pense Mr que vous faites des remarques pour très peu de chose. Vous savez très bien que certaines et de nombreuses personnes se convertissent avec la grâce du bon Dieu.
Il faut donc impérativement nous garder de jugement téméraire au sujet de tatouages, cheveux long ou autre au risque de faire fuir ces personnes et ainsi de perdre des âmes précieuses au bon DIEU, il faut plus se soucier du salut de notre âme et de leur âme.
A mon avis lorsque vous parlez de néonazi vous avez tendance à l'exagération due en partie à la bien pensée unique insufflée dans tout nos médias aux ordres de la maçonnerie... Quand à la haine du juif, il faut tout de même faire la différence entre juif (que l'on peut convertir) et sioniste que nous devons de toute nos forces combattre car rejetant avec une haine féroce notre Seigneur Jesus Christ.
Quand à vous en prendre aux abbés de la fraternité St pie X qui auraient selon leur dire béni les salons de tatouage, je vous conseil également de garder beaucoup de recul au risque de dénigrer certains (que vous n'aimez peut être pas c'est votre droit mais ils sont tout de même abbés) et ainsi de détruire leur réputation " chacun a droit a sa réputation, même fausse ".
Cordialement

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents