Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Bernard Häring et la morale conjugale

Publié par Jean-Baptiste sur 4 Décembre 2016, 17:23pm

Dans l'un de mes articles, j'ai écrit que même Bernard Häring admettait que l'acte conjugal pratiqué sans intention procréatrice immédiate était un péché véniel au minimum ; or, je viens d'apprendre qu'il fut l'un des principaux opposants à l'encyclique Humanae Vitae. En soi c'est d'autant plus intéressant, car il est très significatif que même un moderniste comme lui ait reconnu la vérité, tout en s'opposant par la suite à Humanae Vitae. Peut-être qu'il voyait dans la contraception un péché véniel, bien à tort puisqu'il s'agit toujours d'un péché mortel, contrairement à ce qu'enseignent certains prêtres et évêques modernistes.

Le danger de l'opinion selon laquelle il n'y aurait aucun péché (même véniel) à user du mariage sans finalité procréatrice immédiate (ou sans l'intention de rendre le devoir), c'est justement de déconnecter la sexualité de la procréation, et d'affirmer que la sexualité n'a rien de mauvais, qu'elle est bonne par elle-même et qu'elle n'a pas besoin d'être excusée (soit le contraire de l'enseignement de St. Thomas).

 

 

VISITEZ NOTRE SITE INTERNET :

Bernard Häring et la morale conjugale

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents