Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Haut les coeurs ! (bis 3)

Publié le 17 Janvier 2017, 09:04am

 

"Il paraîtrait dans le monde tout à fait extraordinaire [ça ne l'est plus] que dans une ville quelconque une femme fût appelée aux assemblées où l'on traite du gouvernement public. Il paraîtrait encore plus étrange qu'elle fût introduite dans les tribunaux et dans les assemblées des suprêmes conseils, où l'on décide les affaires les plus importantes des royaumes. Cette nouveauté paraîtrait avec raison fort dangereuse, puisque Salomon dit qu'il a cherché la vérité et la raison parmi les hommes, et que sur mille il en a trouvé un seul qui la découvrait; mais que parmi les femmes, il n'en a trouvé aucune (1). Il en est si peu qui aient le jugement ferme et droit, à cause de la faiblesse de leur sexe, qu'ordinairement on ne le présume chez aucune; et s'il y en a plusieurs, elles ne font pas nombre pour s'occuper des grandes affaires, sans autres lumières que les lumières ordinaires et naturelles. Cette loi commune ne s'appliquait point à notre auguste Reine; car si notre mère Ève commença, dans sa folle ignorance, à détruire la maison de ce monde que Dieu avait construite, l'auguste Marie, qui fut très-sage et la Mère de la Sagesse (2), la releva et la restaura par son incomparable prudence; et par cette même vertu elle fut digne d'entrer dans le conseil de la très-sainte Trinité, où les trois personnes divines traitaient de cette réparation." (1) Eccles., VII, 28e et 29. (2) Eccles., XXIV, 24.

Marie d'Agréda, La Cité Mystique de Dieu

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents