Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Un grand signe parut dans le ciel...

Publié par Jean-Baptiste sur 24 Janvier 2017, 20:10pm

 

...une femme revêtue du soleil, la lune sous ses pieds, et sur sa tête une couronne de douze étoiles.

 

Vous connaissez ces très belles paroles du chapitre 12 de l'Apocalypse, décrivant la plus célèbre vision de l'apôtre Saint Jean :

Un grand signe parut dans le ciel...

Comme vous le savez également, j'ai expliqué le sens de cette vision dans mon ouvrage sur l'Apocalypse : « La survie de Paul VI prédite par l'apôtre Saint Jean ». Mais ce que j'ignorais alors, c'était que la vision de l'apôtre n'avait pas seulement un accomplissement immatériel... Tout comme l'image de la « demeure des démons » au chapitre 18, cette vision comporte un second sens, tout à fait matériel. C'est ainsi que des amateurs d'astronomie (semble-t-il protestants) ont observé que la vision de la femme « revêtue du soleil » correspondait à un signe astronomique qui surviendra le 23 septembre 2017, et qui n'aura eu lieu qu'une seule fois dans toute l'histoire de l'humanité. Je crois en avoir déjà parlé mais vu son importance le sujet mérite d'être abordé avec plus de diligence.

 

Il faut savoir que je suis loin d'être un amateur de « signes » à tort et à travers, et quand des personnes - souvent des vieilles dames - me citent les prophéties de Marie-Julie Jahenny ou telle autre mystique pour les appliquer à tels phénomènes de la nature, les argumentations de ce genre me laissent dans une grande perplexité. À mon sens elles contribuent à alimenter le mépris des athées envers la religion, car ces derniers en entendant des fidèles parler ainsi s'empressent de les qualifier de superstitieux et d'excentriques, ce qui n'est pas fondamentalement faux. Pour exemple, je possède chez moi un ouvrage dont j'ai oublié le nom, écrit pas deux frères qui se sont moqués de différentes sectes qu'ils ont visitées ; or certains catholiques traditionalistes ne sont pas épargnés, et il y a notamment ces vieilles dames qui ramènent leur fraise avec le lierre sauvage de Marie-Julie Jahenny, en parlant d'une manière assez sotte et stéréotypée. Mais dans le cas présent, cette observation astronomique dont je parle peut être constatée par n'importe qui sur le logiciel stellarium, et elle a lieu précisément le 23 septembre 2017. Donc elle n'a rien en commun avec des élucubrations pseudo mystiques. Même mon frère, qui était au départ très perplexe (comme à son habitude), a fini par se rendre à l'évidence en testant le logiciel stellarium.

 

/ ! \  Je tiens toutefois à vous avertir que la « vierge » du logiciel stellarium est très mal vêtue (le monastère de la Sainte Famille l'a artificiellement rhabillée). / ! \

 

 

Les hommes ayant donné des noms aux constellations qu'ils ont découvertes, ces constellations forment en quelque sorte des figures, qui apparaissent sur le logiciel stellarium. Or, le 23 septembre 2017, la Vierge apparaît la lune sous les pieds (avec le serpent un peu plus bas), et une couronne de douze étoiles (les neuf étoiles de la constellation du lion auxquelles on ajoute les trois planètes situées à côté : Mars, Mercure, et Vénus). Jupiter, surnommée la planète royale et donc symbole du Christ, se trouve près du ventre de la Vierge. Le monastère de la Sainte Famille explique que cette planète se trouvera durant 42 semaines auprès de constellation de la Vierge avant de s'en éloigner ; or une grossesse humaine ordinaire dure 42 semaines. Donc il s'agit d'un symbole manifeste de l'Incarnation du Verbe Divin, l'Enfant Jésus.

 

 

Mais pourquoi ce signe en 2017 ?

Comme je l'ai expliqué dans mon ouvrage sur l'Apocalypse, le chapitre 12 résume toute la crise de l'Église, dans un langage symbolique ; et les chapitres 13 à 18, eux, expliquent plus en détail chacun des aspects de cette crise.

Nous savons, par le témoignage des Pères et par plusieurs révélations privées, que Lucifer s'est damné pour avoir combattu le mystère de l'Incarnation : il ne voulut pas vénérer le Fils de Dieu qui allait naître du sein d'une vierge. On en trouve même une version déformée dans le Coran des mahométans, avec la chute d'Iblis, alias le Diable. Le Coran dit faussement que Lucifer refusa de se prosterner devant Adam ; en réalité c'était devant le nouvel Adam, Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme.

Cela dit, au chapitre 12 la chute des anges n'est qu'une occasion, une image destinée à évoquer un autre événement, terrestre pour sa part, qui devait survenir à la fin des temps. Le Père Kramer a démontré en détail que le chapitre 12 n'évoque pas principalement la chute des anges, et d'autres commentateurs et exégètes l'avaient dit avant lui, notamment le Père Buzy, dans une traduction grecque du Nouveau Testament.

Le sens spirituel relatif à la chute des anges s'accompagne d'un sens eschatologique. Les anges, qui symbolisent des évêques, sont tous rassemblés dans le ciel, image de l'Église : il s'agit donc d'un concile œcuménique, où les bons et les mauvais évêques s'affrontent. Puis les mauvais pasteurs sont « rejetés sur la terre », c'est-à-dire en dehors du ciel (en dehors de l'Église catholique). Évidemment, une telle image ne peut représenter que l'excommunication. Par qui est-elle prononcée ? Par le chef de la milice, qui est le Pape, comme Saint Michel l'est de la milice céleste. La Bible compare explicitement la Synagogue au ciel, et les Juifs fidèles, aux « armées des cieux ». L'Apocalypse est très claire ; car elle nous dit « l'accusateur a été rejeté » ; or cette expression fait allusion au Livre de Zacharie, où le Pontife Jésus sort de la captivité de Babylone, afin de restaurer la théocratie juive. Donc cette image prédit le retour du Pape Paul VI, qui excommuniera le clergé moderniste et restaurera la théocratie pontificale.

Par conséquent, il y a lieu de croire que cette excommunication sera prononcée le 23 septembre 2017. Je peux me tromper mais je ne vois pas pourquoi ce signe céleste se produirait exactement à ce moment-là sinon pour cette raison précise. La femme écrasera la tête du serpent, en d'autres termes le clergé moderniste sera vaincu par les bons anges (les évêques en union avec le vrai Pape), comme le Diable a été vaincu par Saint Michel et sa milice.

Néanmoins, je ne prétends pas que le Pape Paul VI ne pourra pas revenir avant cette date. Je pense au contraire qu'il réapparaîtra plus tôt, et qu'il laissera un court délai aux modernistes (prêtres et fidèles) au terme duquel ils seront excommuniés.

Comme je l'ai déjà expliqué dans un précédent article, les analogies bibliques suggèrent que le Vatican brûlera en été, à l'exemple du premier Temple et du second Temple de Jérusalem, qui brûlèrent tous deux en été. J'estime que cette analogie a trop d'importance pour qu'elle n'ait pas lieu.

Sur le sens du chapitre 12 de l'Apocalypse, je vous renvoie à la quatrième partie de notre film ainsi qu'à mon ouvrage sur l'Apocalypse :

Un grand signe parut dans le ciel...

Commenter cet article

alain boythias 24/01/2017 22:34

Bonsoir Jean-Baptiste, juste pour te dire que tu as fais une erreur d'année, tu as écris 2016 au lieu de 2017 pour le 23 septembre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents