Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Les hérésies de Pierre Legrand (catholicapedia)

Publié par Jean-Baptiste sur 3 Février 2017, 17:20pm

 

Dans un article dédié à la Fraternité Saint Pie X, un dénommé Pierre Legrand rapporte sur le blog catholicapedia une citation du Pape Paul VI :

« Aujourd’hui, sont encore d’actualité les propos du Pape Paul VI à Jean Guitton : “Il y a un très grand trouble en ce moment dans le monde et dans l’Église, et ce qui est en question, c’est la foi. Il arrive maintenant que je me redise la phrase obscure de Jésus dans l’Évangile de saint Luc : ‘Quand le Fils de l’Homme reviendra, trouvera-t-il encore de la foi sur la terre ?’ Il arrive que paraissent des livres où la foi est diminuée sur des points importants, que l’épiscopat se taise, qu’on ne trouve pas ces livres étranges. Et c’est cela qui, à mes yeux, est étrange. Il m’arrive de relire l’Évangile de la fin des temps et de constater qu’il y a en ce moment certains signes de cette fin. Est-ce que nous sommes proches de la fin ? c’est ce que nous ne saurons jamais. Il faut toujours nous tenir prêts à la fin, mais tout peut durer très longtemps. Ce qui me frappe quand je considère le monde catholique, c’est qu’à l’intérieur du catholicisme une pensée de type non-catholique semble parfois avoir le dessus, et il se peut que cette pensée non catholique à l’intérieur du catholicisme devienne demain la plus forte. Mais elle ne représentera jamais la pensée de l’Église. Il faut que subsiste un petit troupeau, même si c’est un troupeau tout petit”. Il se tait, puis il dit : “Ce qui manque au catholicisme en ce moment, c’est la cohérence”, et il répète plusieurs fois ce mot « cohérence ». Il semble dire : “C’est au Pape qu’il appartient de redresser, de réunir, de rendre cohérent ce qui est incohérent”. Il se tait. » (Jean Guitton, Paul VI secret, pp. 168-169.)

 

Ensuite, Pierre Legrand formule ses propres commentaires, dont voici des extraits :

Comme Mgr Montini, nous y croyons, nous l’espérons, nous le prions et nous l’attendons ce futur Grand Pontife qui redressera la barque de St Pierre et donnera l’ordre aux flots impétueux du modernisme et de l’apostasie de se calmer et de disparaître à tout jamais.

À cette différence près (ce qui en dit long sur l’intention subliminale de Montini !) que seul un VRAI PAPE sera en mesure de le faire !

 

Avant d'analyser ces propos, il me paraît utile de parler en même temps d'un article de catholicapedia sur la puce électronique de l'Antéchrist. A priori vous ne verrez pas le rapport, mais en me lisant vous comprendrez...

Comme nous l'avons déjà expliqué sur nos blogs, l'Union Européenne va bientôt s'effondrer, à cause de la faillite des grandes banques de la zone euro, qui est imminente (bien qu'il ne semble toujours pas y avoir de nouvelles quant au sort de la BMPS). Or tout indique que cette faillite bancaire jouera un rôle déterminant dans l'avènement de la puce électronique : car une fois que l'argent n'aura plus de valeur en Europe et dans d'autres pays du monde (qui seront eux aussi affectés par la crise de l'euro), il est très vraisemblable que ce sera le moment choisi par l'Antéchrist pour promouvoir la puce électronique, comme l'unique remède à apporter. À mon sens cette considération est au moins aussi importante que la dématérialisation de l'économie ; or catholicapedia ne semble pas en parler.

Dans l'Apocalypse, les deux Babylone tombent en même temps : la Babylone politique et la Babylone spirituelle. C'est lié au fait que le Pape Paul VI reviendra suite à la banqueroute européenne (donc suite à la chute de la Babylone politique), pour excommunier le clergé moderniste (accomplissant ainsi la chute de la Babylone spirituelle). Les exorcismes suisses l'ont expliqué relativement clairement, tout comme ils ont expliqué que l'Antéchrist se manifesterait dès le règne du successeur de Paul VI. Il est donc facile de conclure que l'Antéchrist imposera la puce quelque temps après la banqueroute européenne.

Or, le blog catholicapedia ne croit pas à l'imminence de la venue de l'Antéchrist : il croit plutôt aux erreurs de la subversion prophétique propagées par Jean Marty et le marquis de la Franquerie, qui n'avaient pas mauvaise intention mais qui ne connaissaient rien à la littérature prophétique. Ces erreurs consistent à dire que la venue de l'Antéchrist doit être précédée par un temps de paix durant lequel régneraient le "Saint Pape et le Grand Monarque".

Comme nous l'avons déjà expliqué, il n'existe guère de prédictions fiables sur le Grand Monarque temporel car d'une part la plupart viennent d'un recueil de fausses prophéties (le Mirabilis Liber), sans que ceux qui les citent le sachent ; et d'autre part même des voyants fiables ont été manipulés ou leurs révélations ont été falsifiées (par exemple il est reconnu que Maximin de la Salette a été manipulé par des royalistes, qui lui ont fait écrire des choses fausses).

Mais ce que je réprouve, ce n'est pas tant l'idée que la monarchie puisse être restaurée en France (quoique j'en doute fortement), c'est plutôt l'idée de ce temps de paix qui précéderait la venue de l'Antéchrist. Il s'agit là d'une erreur subversive, propagée par des auteurs catholiques qui citaient de fausses prophéties et des faux voyants de leur connaissance (Jean Marty fréquentait au moins une fausse mystique).

Le temps de paix prédit par Notre-Dame de Fatima n'aura lieu qu'après la mort de l'Antéchrist, comme on le voit dans les révélations de Sœur de la Nativité (l'un des ouvrages spécialement recommandés par les exorcismes suisses).

 

Le dénommé Pierre Legrand nous parle d'un "Saint Pontife" et décrit Paul VI comme un antipape, mais s'il avait un tant soit peu de notions en matière de théologie dogmatique, il comprendrait que d'une part la légitimité de Paul VI est indiscutable (en raison de son acceptation pacifique), et d'autre part un pape ne peut être élu que par des cardinaux ou un clergé romain titulaires d'une juridiction ordinaire. Or, selon les sédévacantistes de son bord il n'en existe actuellement aucun.

J'ai déjà dit que le Pape ne pouvait pas être nommé de façon charismatique par un saint de l'Église triomphante sans élection subséquente. Sinon cela impliquerait la fondation d'une nouvelle Église et d'une nouvelle succession ; mais Mgr Sanborn a eu beau essayer de l'expliquer aux sédévacantistes du clan LHR, ils n'ont toujours rien compris à sa démonstration car ils continuent de promouvoir cette erreur, comme ils promouvraient des articles de commerce.

 

Souvent, quand on essaie de l'expliquer à des catholiques tradis, ils disent "mais aujourd'hui c'est différent, la situation est particulière". Sauf que l'Église n'est pas une institution purement humaine : elle est de nature divine, en tant que Corps Mystique du Christ. Donc on ne peut pas élire un pape comme un magicien sort un lapin de son chapeau. La succession apostolique est LÉGALE, certaine, et ininterrompue : elle est semblable à une flamme qui une fois éteinte, ne pourrait plus être rallumée. Or si le Pape était nommé par un saint de l'Église triomphante, ce serait une flamme éteinte qu'on rallume, et non pas un feu perpétuel que Son Divin Fondateur entretient.

L'une des révélations privées évoquant une nomination céleste est douteuse (nous l'avons déjà démontré) ; mais ces révélations, quand bien même elles seraient vraies, impliqueraient l'existence d'une élection par des cardinaux réguliers, parallèlement à la nomination céleste. Cette nomination n'aurait pas de valeur légale, elle ne jouerait qu'un rôle de désignation. L'une des deux révélations au moins parle d'ailleurs explicitement de cardinaux ; or selon LHR et consort, il n'y actuellement plus de cardinaux réguliers ni de moyens d'en créer !

 

Lorsque l'Apocalypse évoque l'excommunication du clergé moderniste (dont je parle dans ma dernière vidéo), elle est très claire : l'auteur de l'excommunication est ce même pape élu durant le Concile œcuménique visé au chapitre 12, donc PAUL VI, et personne d'autre ! C'est lui qui tient "la verge de fer", symbole de la séparation des bons et des méchants au Livre de Zacharie.

Au demeurant, les meilleurs exégètes de l'Apocalypse avaient très bien compris que suite à l'apostasie du clergé romain, le Pape devrait s'exiler ; car comme nous l'expliquons dans notre film, sans clergé romain il n'y a plus aucun moyen d'élire un pape ; or les écrivains ecclésiastiques du Moyen-Âge et de la Renaissance, meilleurs canonistes que nos prêtres tradis issus de séminaires improvisés, le savaient très bien. Donc ils savaient aussi que pour que la succession apostolique fût maintenue, il fallait nécessairement que le Pape s'exilât.

Mais pour expliquer cela à nos amis sédévacantistes, ça n'est pas gagné...

Commenter cet article

Jean-Baptiste 06/02/2017 09:10

Si vous dites vrai alors l'ami Laurent Morlier m'a encore raconté une ânerie, ce qui devient pénible.
Mais vous vantez le sédévacantisme comme le ferait un représentant de commerce.

L-H Remy 06/02/2017 04:34

Je n'ai jamais été représentant de commerce.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents