Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Le trône de la bête plongé dans les ténèbres

Publié par Jean-Baptiste sur 7 Mars 2017, 16:56pm

 

Comme nous l'avons expliqué dans nos ouvrages et sur ce blog, l'Apocalypse comporte des prophéties ayant plusieurs significations à la fois : par exemple un sens littéral et un sens plus symbolique.

L'interprétation du monastère de la Sainte Famille relative à la Babylone maudite du chapitre XVIII en est une belle illustration : les frères Dimond ont su déceler dans le spectacle Fiat Lux l'accomplissement de cette prédiction sur la Babylone maudite remplie d'esprits impurs et d'oiseaux immondes ; pourtant il serait évidemment réducteur de réduire le sens de cette prophétie à cet unique événement. Mais à ce jour je n'ai pas d'idée définitive sur ce que peut signifier cette coupe de la colère. Autant j'ai la certitude que plusieurs de mes propres interprétations sur d'autres passages, autant quand je suis dans l'ignorance je l'avoue sincèrement. Simplement, il serait réducteur de reléguer le sens de la prophétie susmentionnée à un événement tel que le spectacle Fiat Lux. C'est certes un sacrilège inédit mais le Vatican apostat n'en est pas à sa première profanation, ni à sa dernière.

Un singe, l'un des animaux les plus impurs, sur la façade du Vatican

 

 

Ici, je souhaite évoquer une nouvelle interprétation littérale du monastère de la Sainte Famille, relative à un autre passage de l'Apocalypse :

Puis le cinquième répandit sa coupe sur le trône de la bête, et son royaume fut plongé dans les ténèbres (Apocalypse XVI. 10).

Selon les frères Dimond, cette coupe fait allusion à une coupure d'électricité qui eut lieu à Bruxelles le 8 février 2017, et dont je n'avais pas entendu parler. Bruxelles est le trône de la bête en ce sens qu'il s'agit de la capitale de l'Union Européenne, qui constitue l'aspect politique de la "bête de la mer" décrite dans l'Apocalypse.

Là encore, il serait réducteur de dire que c'est la seule signification de la prophétie du chapitre XVI. Dieu n'a pas fait écrire cela à Saint Jean pour nous informer d'événements en eux-mêmes si anecdotiques. Mais il s'agit de signes manifestant l'imminence des événements à venir...

 

La vidéo en anglais :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents