Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


"Internet c'est le diable !"

Publié par Jean-Baptiste sur 2 Avril 2017, 14:39pm

 

Certains d'entre vous ont déjà lu l'article de Senex, où ce dernier nous parle d'un prétendu exorcisme du 6 juillet 2006, durant lequel les démons auraient dit qu'il ne fallait pas utiliser internet à des fins religieuses, par exemple pour publier des horaires de messe.

Le principal reproche qu'on puisse lui faire est de ne pas donner l'origine de cet exorcisme ? D'où le sort-il ? Pourquoi en parle-t-il seulement maintenant ? Peut-on être certain de l'authenticité de ce document ? Comme souvent avec l'ami Senex, l'information est nébuleuse.

Pour rappel, les exorcismes suisses ont eu lieu jusqu'en 2007, et ont été pratiqués par plusieurs exorcistes différents. Au total ils ont été assez nombreux, et certains étaient plus compétents que d'autres. Ceux qui se sont chargés des exorcismes contenus dans les "Avertissements de l'au-delà" étaient des prêtres compétents, et tout se déroulait sous la direction du Père Fischer, un prêtre expérimenté qui avait été missionnaire dans les Andes et dont les prédications là-bas avaient été accompagnées de plusieurs miracles.

Par la suite, au moment de la publication des premières éditions de "L'Église en danger", un charlatan se faisant appeler "L'évêque à l'épée" a pratiqué des exorcismes, et Bonaventur Meyer a fini par se rendre compte de la supercherie, faisant retirer de la publication les révélations issues des exorcismes pratiqués par cet homme (d'où les éditions ultérieures de L'Église en danger). Or, par la suite, il a pu y avoir d'autres charlatans du même genre : car le démon essaie toujours de falsifier la vérité, il combat partout contre les révélations privées. D'où ma perplexité face à ce prétendu exorcisme du 6 juillet 2006, qui semble sortir de nulle part.

Bonaventur Meyer lui-même a cessé de publier les exorcismes postérieurs à 1990, à cause du décès du Père Fischer, qui n'était plus là pour assurer sa direction spirituelle.

Le dernier exorcisme que nous ayons en notre possession, pour notre part, date de 1991. Il a été transmis par Bonaventur Meyer à certains de ses amis, à titre privé. Mais c'est la première fois que nous entendons parler d'un exorcisme datant de juillet 2006.

 

Bonaventur Meyer était de bonne intention, et cependant il a commis plusieurs erreurs et négligences. Si le fameux "évêque à l'épée" a pu le tromper, d'autres ont pu le tromper par la suite. En réalité cela arrangeait bien le démon de lui faire croire qu'il ne fallait pas utiliser internet, car à cause de cela tout le travail de Bonaventur Meyer a été perdu ! Pour rappel, B. Meyer a perdu tout le fruit de son travail à cause de ses dettes, car ses biens ont été saisis. Aussi, tous les enregistrements audios et vidéos qu'il avait réalisés ont été perdus ; et jamais ils n'ont été publiés !

Éric Faure a déjà vu des vidéos d'un exorcisme suisse, car il a vécu quelque temps avec l'un des prêtres exorcistes (récemment décédé), qui possédait quelques cassettes vidéos. Mais ce prêtre a fini par douter de la survie de Paul VI, et il ne savait même plus ce qu'il avait fait des enregistrements vidéos en question ! Il a donc commis la négligence de les égarer.

Je l'ai déjà dit : il y a eu beaucoup de négligence dans cette affaire des exorcismes suisses. Comme l'a rappelé la Sainte Vierge dans ses apparitions, les fils des ténèbres sont plus malins que les fils de la lumière.

Imaginez le brave Bonaventur Meyer se disant "internet c'est Satan" ; et ensuite il perd bêtement tous son travail, sans avoir rien diffusé sur internet !

 

Encore une fois, je ne souhaite pas dénigrer B. Meyer. Nous nous sommes rendus exprès en Suisse pour assister à son enterrement, nous respectons et estimons ce qu'il a fait ; mais il a également commis des négligences.

Pensez-vous que pour ma part, j'aurais laissé tout perdre de cette manière ? Assurément non. J'ai des défauts, mais pas celui-là.

L'un des principaux buts de notre blog a justement été de diffuser des informations que très peu de gens connaissaient, et qui se répétaient de bouche à oreille comme des secrets. Nous détestons le secret car il répugne à l'Église, qui est transparente comme le cristal (c'est d'ailleurs l'image employée dans l'Apocalypse).

En soi, il aurait été très simple de numériser les enregistrements audios et vidéos de Bonaventur Meyer. Avec un ordinateur cette manipulation est un jeu d'enfant : on peut récupérer sans difficulté des enregistrements réalisés à partir de supports analogiques. Et pourtant Bonaventur Meyer ne l'a pas fait !

Un jour où je parlais de ce problème à Éric, il me disait : "non rassure-toi, ces documents ne sont pas perdus, il y a des gens qui les ont,etc." Mais quand personne ne sait où sont des documents, moi j'appelle ça des documents perdus !

 

Si Bonaventur Meyer nous avait transmis tout cela, nous aurions pu classifier les exorcismes, en vérifiant s'ils étaient fiables ou non. C'est simple : on regarde le nom du prêtre exorciste, puis on compare plusieurs exorcismes, et si l'on trouve des bizarreries dans les exorcismes de tel prêtre on exclut toutes les révélations qui viennent de ses exorcismes. Or il est aujourd'hui impossible de mener ce travail à bien, car nous n'avons pas d'archives.

 

Cela ne signifie pas que les exorcismes dans leur ensemble ne soient pas crédibles (ceux que nous possédons le sont, et leur contenu même en est la manifestation évidente) ; mais certains ont été pratiqués par des charlatans ou des incompétents. De surcroît, lorsque les prêtres exorcistes étaient absents et que la pauvre possédée avait besoin d'être soulagée, il est souvent arrivé que Bonaventur Meyer procède lui-même aux exorcismes (après le décès du Père Fischer) ; or il s'y prenait n'importe comment, car il posait un magnétophone et laissait le démon parler trop longtemps sans faire d'adjurations régulières. Donc si l'exorcisme de 2006 vient de lui il ne faut pas s'étonner des bizarreries qu'on y lit...

Certains ont dit que je ne savais pas tout sur les exorcismes suisses, mais j'en sais plus qu'ils ne le pensent, car j'ai eu pas mal de contacts téléphoniques.

Loin de moi l'idée de décrédibiliser ces exorcismes : j'insiste. Cela dit, il faut s'en tenir à ce qui a été publié jusqu'en 1990, ou exercer un discernement si l'on possède des exorcismes postérieurs.

J'ajouterais que la thèse de la survie de Paul VI ne repose pas uniquement sur les exorcismes suisses, et les démons ont eux-mêmes dû dire, sous la contraire du ciel, qu'on pouvait y croire sans croire à leurs révélations.

Commenter cet article

FAURE ERIC 18/04/2017 03:14

Bonsoir Jean Baptiste,

L'abbé Cumant m'a dit en 2014 au téléphone, qu'il avait donné les vidéos relatives aux révélations en cours d'exorcisme et une bonne partie de sa documentation à l'abbé Seigneur qui était venu le voir. En 2014, vers la fin de sa vie, l'abbé Cumant espérait toujours au retour de Paul VI, donc sa croyance en la survie de Paul VI ne l'a jamais vraiment quittée. Je le sais parce qu’il me l’a dit cette année-là. Il a reconnu cependant que pendant une courte période, il s'est mis à croire à la validité du pontificat de Ratzinger, mais il s'est assez vite corrigé et repenti de cet égarement, en revenant à la réalité, à savoir que Ratzinger était un affreux apostat et ne pouvait pas être un vrai pape.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents