Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Pontifex Verum (2)

Publié par Jean-Baptiste sur 21 Avril 2017, 13:29pm

 

J'ai reçu une réponse suite à mon message à l'administrateur du blog "Pontifex Verum". L'intéressé avoue que ses informations contredisent les exorcismes suisses sur plusieurs points, mais il accorde la préférence à ses informations à lui, et il prétend que les démons n'étaient pas contraints de dire la vérité sur tous les détails de l'affaire de la survie de Paul VI. Cependant il reconnaît que ses propres informations ne sont pas infaillibles.

À la rigueur je concède que les démons n'étaient pas obligés de dire toute la vérité sur chaque détail ; néanmoins la date du 12 juillet 1981 me semble être plus qu'un simple détail. De surcroît j'ai déjà expliqué que la prophétie de Saint Malachie était en rapport avec cette date, dans le sens où les quatre antipapes usurpateurs du Vatican sont groupés dans deux devises distinctes précisément en relation avec l'époque de leur élection (parmi d'autres raisons) : Luciani et Wojtyla furent élus avant l'exil de Paul VI, lors de la demi-lune c'est-à-dire lorsque le Saint-Père n'était pas encore en exil (il n'était qu'à moitié éclipsé, par la première moitié de la lune, car il demeurait prisonnier au Vatican) ; puis Ratzinger et Bergoglio furent élus, lorsque la lune éclipsait intégralement le soleil (c'est-à-dire durant l'exil de Paul VI). Encore une fois, j'insiste sur le fait que la "demi-lune" ne décrit pas une éclipse lunaire mais une éclipse solaire : c'est la première moitié de la lune qui commence à éclipser le soleil dont il est question dans la seconde devise. Cela servait à nous indiquer que l'éclipse du pape légitime surviendrait en deux étapes. 

Par ailleurs, il y a d'autres preuves que Paul VI ne peut pas s'être exilé dès 1972. En particulier, plusieurs révélations privées ont continué d'annoncer son exil à venir alors que le sosie existait déjà : il suffit de lire Bayside, Necedah, ou encore les révélations de Palmar. 

On pourrait parler également de l'indication des "trois ans de calme" dans le Secret de la Salette, qui commencent à compter de l'exil de Paul VI, et qui sont bien décrits comme se déroulant durant le règne de Wojtyla ; donc absolument pas en 1972 !

Si vous êtes des incollables de nos écrits et de ceux d'Éric, vous savez déjà tout ça !

En soi il n'y a aucun doute sur le fait que l'exil date de 1981.

Je me garderais bien de fustiger les articles de ce nouveau site américain, et plus encore de le suspecter d'être un infiltré ou tout ce que peuvent imaginer parfois les gens paranoïaques de nos milieux ; cependant je dois dire que ses informations sur le sosie de Paul VI me laissent dans une certaine perplexité (et je ne suis pas le seul).

Pour autant, il n'est pas anodin qu'un ancien assistant personnel du pape confirme l'existence du sosie de Paul VI et la survie du Saint-Père. À mon sens cela devrait faire réfléchir les catholiques qui ne veulent pas nous croire, quel que soit le caractère imprécis ou contestable des informations livrées. 

J'ajouterais que les preuves les plus solides de la survie de Paul VI sont celles qui viennent de la théologie dogmatique, des prophéties de l'Apocalypse, et des révélations privées. Donc les gens devraient être convaincus par cela plutôt que par des arguments journalistiques. 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents