Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Pontifex Verum

Publié par Jean-Baptiste sur 19 Avril 2017, 13:39pm

 

  /!\  ARTICLE IMPORTANT  /!\  

 

Un correspondant américain m'a appris l'ouverture très récente d'un site internet anglophone dédié à la survie du Pape Paul VI ; je dis bien la survie, et non pas seulement le sosie ! La distinction est importante, et bien souvent les survivantistes français ne la font pas, comme je l'ai déjà expliqué : car si la thèse du sosie est connue d'un certain nombre d'anglophones catholiques orthodoxes, il n'en est pas de même de la survie du Pape Paul VI. Chez nos amis anglo-américains, sosie et survie de Paul VI ne vont pas nécessairement de paire, contrairement à ce qu'il en est chez nous. 

Ce nouveau site internet est d'un grand intérêt, car il livre des informations totalement inédites, qui proviennent de sources journalistiques. Le père de l'administrateur du site était journaliste, couvrant des événements dans des articles en anglais et en français ; or il a un jour rencontré un ancien assistant du Pape Paul VI, et l'a interviewé chez lui en décembre 1986. C'est durant cette interview que l'intéressé, un certain  Claudio Gagne-Bevilacqua, lui a fait plusieurs révélations.

Il faut noter que cet homme n'était pas assistant du pape dans les affaires religieuses, mais plutôt dans les affaires domestiques. On peut dire qu'il était au moins l'équivalent d'un maître d'hôtel en termes d'importance. Donc ne cherchez pas son nom sur wikipédia, et ne vous étonnez pas qu'il ne soit pas mentionné : son rôle était moins prestigieux que celui des assistants entendus au sens de secrétaires d'état du Vatican ou maîtres de cérémonie ! 

L'administrateur du blog, un certain William J.Q.S. Morgan, prétend connaître le nom civil du sosie de Paul VI, et évoque dans son article plusieurs détails sur sa vie. Il affirme notamment que c'était un prêtre débauché, et qu'il s'est rendu en Inde au milieu des années 50, à cause de son intérêt pour la magie : il voulait apprendre le sanskrit, une vieille langue indienne, probablement pour déchiffrer des livres de magie.

Pour ma part, tant que je ne dispose pas plus d'informations, je préfère faire preuve de prudence. Cela dit je traduirai probablement les articles de M. Morgan, ne serait-ce qu'à titre d'archive et afin que chacun puisse en juger.

J'ajouterais que certaines des informations livrées sur ce nouveau site sont particulièrement fiables. Il est écrit par exemple que le père de M. Morgan a rencontré l'un des deux prêtres ayant exorcisé Anneliese Michel, le Père Renz, et ce dernier lui a révélé que dès cet exorcisme, les démons avaient évoqué l'existence du sosie. Ils avaient dit aux deux exorcistes "vous êtes sous la communion d'un faux pape", ce qui se rapportait à l'époque à l'existence du sosie.

Le Père Renz a également participé aux exorcismes suisses (qu'il ne faut pas confondre avec l'exorcisme d'Anneliese Michel), et je m'étais déjà demandé si les démons n'avaient pas parlé du sosie dès le moment de l'exorcisme de la jeune bavaroise ; or cette information inédite nous apprend que oui...

Apparemment le Père Renz était très marqué par ce qu'il avait vécu à l'époque, suite au procès qu'il avait dû subir et suite à cette crise qui affligeait l'Église, et qui l'afflige encore aujourd'hui. Ce prêtre avait fini par être convaincu du fait que des antipapes avaient pris le pouvoir au Vatican, une lignée d'antipapes installés par Satan pour tenter de détruire l'Église de l'intérieur. 

M. Morgan sait d'autres choses, mais son site vient seulement d'ouvrir (il y a quelques jours) et il faut le temps qu'il publie les informations qu'il entend nous livrer. 

Cela dit j'avoue avoir noté deux ou trois erreurs, la plus notable étant l'idée que le Pape Paul VI se serait exilé du Vatican dès 1972 (ce qui n'est pas vrai puisqu'il ne s'est exilé qu'au jour du 12 juillet 1981) ; mais M. Morgan évoque bien un exil en Crète, ce qui corrobore les exorcismes suisses.

Les informations journalistiques comportent souvent une part d'inexactitude, à cause de l'imprécision des témoins, de leur manque de mémoire, ou encore de la négligence du journaliste lui-même, de sa faiblesse humaine,etc. Ce n'est pas une raison pour tout rejeter en bloc, mais il convient d'exercer un certain discernement. 

J'ai contacté l'administrateur pour corriger cette erreur et lui apprendre l'existence de mon travail. Nous verrons ce que l'avenir nous réservera. 

Sur le présent blog, j'ai déjà dit que si un nouveau site internet dédié à la survie de Paul VI voyait le jour, j'en serais ravi. Ce que nous dénonçons chez certains blogs, c'est qu'ils nous critiquent à tort et à travers ou donnent de fausses informations. Le site "Paul VI Pape Martyr" par exemple nous a critiqués, alors que ses articles ont un caractère très général et qu'il n'a rien apporté de nouveau sur la question de la survie de Paul VI (ce qui signifie qu'il est mal placé pour critiquer les autres). Quant au "collectif survivantiste", il nie l'existence du sosie du Saint-Père ! 

Les informations livrées par ce nouveau site anglophone sont un argument de plus en faveur de la survie de Paul VI, et également en faveur de l'idée du sosie, qui est niée comme je viens de le dire par quelques extravagants (certes extrêmement minoritaires parmi les survivantistes). 

Je vous propose de prier pour que Dieu protège M. Morgan et qu'il ait le temps de publier les informations qu'il tient de son père journaliste (toujours vivant mais très diminué physiquement). 

Depuis que nous défendons la survie du Saint-Père plusieurs personnes se sont moquées de nous avec morgue, dans notre famille naturelle et dans notre famille surnaturelle (notamment ce prêtre sédévacantiste de Faverney dont je vous ai déjà parlé) ; or les faits sont têtus, et bientôt ceux qui rient verront à quel point ils ont méjugé leur semblable, eux qui croient tout savoir et qui ne savent rien. 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents