Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


L'Ascension du Christ

Publié par Jean-Baptiste sur 26 Mai 2017, 10:58am

 

Nous fêtions hier l'Ascension de Notre-Seigneur Jésus-Christ...

Dans l'Apocalypse, mon image préférée du retour du Saint-Père est précisément celle de l'Ascension. Conformément à une interprétation du Père Gallois, "l'enfant mâle" désigne non seulement le Christ mais le pape, qui est spirituellement enfanté par la femme (symbole à la fois de la Vierge Marie et de l'Église), c'est-à-dire élu par l'Église. Or, le chapitre XII ne décrit pas simplement l'élection du pape in abstracto : il décrit l'élection d'un pontife spécifique, qui doit s'illustrer dans la fin des temps, face à un clergé prévaricateur, figuré par la métaphore des anges rebelles. C'est ce pape qui devait s'exiler avant de réapparaître et de prononcer l'excommunication du clergé moderniste : car l'enfant mâle est redonné au trône de Dieu (allusion à l'Église hiérarchique au chapitre IV de l'Apocalypse), et il tient la verge de fer, symbole de la séparation des bons et des méchants, et donc du pouvoir de l'excommunication. La personne du Pape Martyr est si sainte qu'il fournit l'occasion d'une description de la constitution humaine de l'Église : il est le plus grand pape, probablement supérieur à Saint Pierre lui-même, et l'un des plus grands saints de la Nouvelle Alliance.

Or la réapparition du Pape Paul VI est aujourd'hui imminente, pour plusieurs raisons :

-C'est le centenaire de Fatima.

-La date de 2014, indiquée à la fois par le Secret de la Salette et par l'Apocalypse (comme nous l'avons expliqué ailleurs), est passée ; et précisément c'est à partir de cette date que le Saint-Père pouvait réapparaître (pas avant).

-Il est possible que la date de 2017 soit elle aussi indiquée dans l'Apocalypse et dans la photographie miraculeuse de Bayside. Paul VI ayant été remplacé par un sosie d'abord de façon intermittente en 1972 puis de façon définitive en 1975, les 42 années d'exil peuvent s'entendre à compter de 1972 mais également à compter de 1975, comme me l'a déjà fait remarquer au moins un de mes lecteurs (ce sont deux significations non-contradictoires). La date de 2014 est la date à partir de laquelle la chute de Rome est décrite comme imminente dans l'Apocalypse : nous n'avons pas de doute sur le sujet ; mais la date de 2017 peut être indiquée aussi, comme la date de la chute effective, si l'on fait débuter les 42 années d'exil en 1975. De surcroît, 2017 marque également la fin des cinq siècles d'invasion des sauterelles (les hérésies protestantes) depuis 1517.

-Les exorcismes suisses ont dit que Paul VI réapparaîtrait à la veille de la guerre et lors de la dévaluation des banques ; et précisément la troisième guerre mondiale et la faillite de l'euro n'ont jamais été aussi proches.

-Les exorcismes ont également dit que le Saint-Père corrigerait Ecône ; et précisément Mgr Fellay n'a jamais été aussi proche du ralliement.

-Il y a dans l'Apocalypse un parallèle entre Moïse et Paul VI ; or le Pape aura 120 ans cette année, tout comme Moïse à sa mort.

 

 

 

Commenter cet article

fm 12/06/2017 19:53

Nous sommes bien d'accord que 2017 ets l'année clé!

mais, je m'interoge sur un point.. de taille: si tous les evnements annoncés (3° guerre mondiales, persecutions cataclismes, etc...) arrivent bien cette année, mais qu'à aucn moment Paul VI ne reapparait; que deviendrez vous?

Vous me faites immanquablement penser à ceux de mes relations qui sont fanatoiques de medj: pour eux, si l'Eglise condamnaient medj.. ils perdraient la Foi! tant leur "foi" est en medj.. et non pas en Dieu!

Denis 26/05/2017 23:16

On remarque, par ailleurs, que l'on réentend parler de l'encyclique "Humanae Vitae" qui avait été enterrée depuis les protestations formulées à sa sortie. En effet, les bons conciliaires l'utilisent comme référence pour une interprétation correcte d' "Amoris Laetitia". Aussi les mauvais travaillent-ils pour une réinterprétation 'avec discernement' d' "Humanae Vitae" pour pervertir sa compréhension. Il serait donc juste que le pape revienne corriger les choses publiquement. Car il s'était réservé personnellement ce sujet à traiter dans les années 60, au lieu de laisser la commission qu'il avait nommée s'en charger, voyant qu'elle était favorable à un assouplissement de la position de l’Église.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents