Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


La désintoxication des métaux lourds

Publié par Jean-Baptiste sur 21 Juin 2017, 08:38am

 

Concernant la désintoxication des métaux lourds, dont j'ai parlé dans mon précédent article, je tiens à préciser que les remèdes naturels tels que la chlorella et l'algue klamath ne suffisent pas, même en synergie. Ces remèdes ne servent qu'à accélérer le processus.

Déjà avec les produits puissants tels que le DMSA et le EDTA, il faut en moyenne 2 à 3 ans minimum pour débarrasser l'organisme de ses polluants accumulés durant toute une vie ; alors avec la chlorella, l'ail des ours et autres, n'en parlons pas...

Certes le DMSA et assimilés sont des produits agressifs pour les reins ; mais il faut peser les avantages et les inconvénients, sachant que les avantages sont probablement bien supérieurs aux risques / inconvénients possibles.

L'indice de chélation de la chlorella est trop faible, de même que celui de l'ail des ours, de l'algue klamath,etc. En revanche le DMSA a un fort indice de chélation ; mais les chélateurs chimiques sont plus efficaces en intraveineuse qu'en prise orale.

La prise orale est plutôt à conseiller aux personnes atteintes d'insuffisance rénale, notamment.

 

 

Commenter cet article

Bruno bio 22/06/2017 15:25

Oh là là, c'est quoi ce méli-mélo? La prudence est une grande vertu, cher ami. L'exaltation doit être modérée par le conseil de personnes avisées. Je ne vois aucune source, pas de références, késako?
Je connais par coeur tous ces produits, je me suis débarrassé du mercure, dans les années 90.
Le Dr Gilbert Crussol a ouvert la voie, en France (cf article "Médecine Nouvelles"), avec le centre de chélation des belles-feuilles Paris XVIè. (puis le Dr Pawlak) Il m'a sauvé les mâchoires, gangrénées par le mercure. Le Dr Jean-Jacques Mélet, avant de mettre fin à ses jours, a suivi de nombreux enfants handicapés, en médecine environnementale.
Il vaudrait mieux publier sur forum, un blog ne permet pas les discussions multiples.
Cet article n'est pas du tout conforme, au protocole du Dr Klinghardt et Dr Omura, connu depuis 20 ans. La dépollution est dangereuse, à cause d'une élimination trop rapide éventuelle des toxiques. Le protocole ralentit le traitement, justement, pour éviter les accidents. M. J.-B. comprend les choses à l'envers. La chlorella est un fixateur, pas un chélateur. Il n'y a pas de synergie, c'est une succession de traitements différents. Il faut nettoyer les tissus mous, et les 5L de sang, avant de libérer le mercure des tissus nerveux. Avec un intestin parfaitement restauré, c'est la base du protocole.
Cela dit, chacun peut adapter le traitement à prix modique. De nouveaux produits sont apparus, avec les anti-oxydants liposomes ("Klinghardt Lyme Cocktail"), la "clathration", plus moderne que la chélation, la zéolithe micronisée, etc.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents