Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


La crise arienne et les derniers temps de l'Église

Publié par Jean-Baptiste sur 21 Août 2017, 07:27am

 

Extraits de mon dernier livre :

Tandis que le Père Kramer affirme que les sceaux de l'Apocalypse concernent des événements des premiers siècles (racontant en particulier l'extermination de la nation juive et la victoire du christianisme sur le paganisme antique), mon frère considère pour sa part que les sept sceaux s'appliquent à toute l'histoire de l'Église ; mais selon le Père Kramer, le sixième sceau présente en même temps la particularité de constituer la figure des événements de la fin des temps. Pour ma part, je rejoins son analyse à lui : la crise arienne ayant été la période la plus dramatique et la plus dangereuse pour la foi, on peut voir en elle une figure de la grande apostasie annoncée par Saint Paul, qui sévit précisément aujourd'hui. Tout comme à l'époque de la crise arienne, le clergé est actuellement infesté par l'hérésie, au point que les prêtres et évêques orthodoxes sont encore moins nombreux au jour présent qu'aux heures sombres de l'arianisme.

 

En somme, le sixième sceau décrit la victoire du christianisme avec la conversion romaine, mais également la naissance de l'hérésie arienne et toutes ses implications : ses effets sur le clergé, sa propagation, et conséquemment le châtiment de la Rome impériale, envahie par les nations barbares pour s'être mal convertie au christianisme (tant à cause de ses mœurs corrompues qu'à cause de l'hérésie, qui constitue le plus grand de tous les crimes). La chute de l'Empire romain est une figure du Jugement Dernier, comme la chute de Jérusalem.

 

Aujourd'hui même, une autre hérésie sévit dans cette Rome païenne ressuscitée qu'est l'Union Européenne : le modernisme. Le clergé est infesté par cette hérésie, et donc comparable au clergé de la Rome impériale aux heures de l'arianisme triomphant. De même, l'Union Européenne est menacée par ces nouveaux barbares que sont les islamistes : plusieurs pays européens subissent le fléau des attentats terroristes, et vu son nombre croissant il est possible d'imaginer que la population mahomète prenne le pouvoir dans certains pays de l'UE, durant les guerres civiles à venir. En tout état de cause le mahométisme constitue un fléau comparable aux invasions barbares, spécialement dans la situation actuelle où les immigrés clandestins affluent et sont naturalisés en masse par nos gouvernants, les dévoués serviteurs de la finance internationale s*******. Les J**** talm******* les plus extrémistes prétendent que leur faux Messie viendra quand l'Europe chrétienne aura été envahie par les mahométans : d'où leur zèle à accomplir ce dessein. En outre, l'Union Européenne sera envahie par les Chinois et par les Russes pendant la troisième guerre mondiale : c'est pourquoi le parallèle avec les invasions barbares existe également sous cet angle de vue.

 

Quant au tremblement de terre, cette révolution spirituelle dont parle le Père Kramer, il consiste précisément dans la réapparition du Pape Paul VI, qui redressera l'Église, avant les épreuves finales. Malgré la persécution imminente, ce sera un rétablissement puissant, et la rage de Satan contre les enfants de Dieu ne fera que renforcer l'amour qu'ils voueront à leur Seigneur : l'Église n'en sera que plus rayonnante et plus victorieuse. En considérant la grande apostasie qui sévit actuellement, on peut légitimement décrire ce redressement de la théocratie comme une révolution spirituelle, un « tremblement de terre ».

 

Avant de citer le Père Kramer, résumons les différentes figures employées dans la description du sixième sceau, et leur signification :

 

 

La crise arienne

La crise moderniste

Le tremblement de terre

symbole de révolution spirituelle

Le monde connaît une révolution spirituelle : la Rome impériale, jadis hostile à l'Église, se convertit à la foi chrétienne. Le paganisme antique subit en cela une défaite considérable, inédite dans toute l'Histoire Sainte.

Le monde s'apprête à connaître une révolution spirituelle : le Pape Paul VI va revenir aux yeux de tous (alors même qu'on le croyait mort) pour excommunier le clergé moderniste et dénoncer la corruption géné-rale. L'Église connaîtra un redressement spectaculaire, suite à son plus grand déclin.

Le soleil noir

symbole de l'affaiblissement de l'autorité de l'Église

Les joies n'étant pas toujours sans mélange de douleurs, la victoire du christianisme sur le paganisme s'accompagne d'un événement douloureux : l'autorité de l'Église est affaiblie par la désunion, avec la propagation de l'hérésie arienne.

L'Église sera restaurée par le Pape Paul VI, grâce au rétablissement de la Messe tridentine, de la discipline authentique et de l'autorité du Vicaire légitime du Christ ; mais l'Antéchrist persécutera dure-ment ses membres, obligeant le Pape à s'exiler de Rome : ce sera la translation de l'Église.

La lune de sang

symbole de guerres et de massacres

La Rome impériale, châtiée pour s'être laissée gagner à l'arianisme, subit les terribles invasions barbares, avec son lot de massacres, de pillages et de crimes.

La Rome moderniste, châtiée pour s'être laissée gagner à l'hérésie, se trouve submergée par les invasions migratoires des ennemis de la foi ; elle sera également confrontée à des attentats islamiques, jusqu'au Vatican. En outre la troisième guerre mondiale suivra.

 

Les figues

symbole des chrétiens apostats, spécialement les prêtres

De nombreux clercs et même des laïcs sombrent dans l'arianisme : ils sont arrachés de l'Arbre de Vie qu'est l'Église catholique. C'est la première grande crise et la première apostasie massive, qui ne trouvera d'équivalent que dans la réforme protestante et dans la crise moderniste (cette dernière étant encore plus grave).

De nombreux clercs et même des laïcs sombrent dans l'hérésie moderniste : ils sont arrachés de l'Arbre de Vie qu'est l'Église catholique. À la suite du retour de Paul VI, la plupart des catholiques apostasieront parce qu'ils refuseront de suivre le pape légitime : ils suivront le faux pape puis l'Antéchrist, comme l'ont révélé les exorcismes suisses.

Le livre roulé

symbole de l'obscurcissement de l'Église

Malgré la révolution spirituelle que constitue la victoire du christianisme sur le paganisme, l'Église perd en visibilité spirituelle ce qu'elle a gagné en visibilité matérielle : une grande partie du clergé sombre dans l'hérésie.

Malgré la révolution spirituelle que constituera le retour de Paul VI, l'Église perdra en visibilité matérielle ce qu'elle aura gagné en visibilité spirituelle : l'Antéchrist la persécutera, contraignant de nombreux chrétiens à se cacher, y compris le Pape en personne (c'est le refuge de la femme au chapitre 12 de l'Apocalypse).

 

 

Les îles et les montagnes mouvantes

symbole de la perte des colonies romaines

À cause des invasions barbares, l'Empire romain perdit une partie de ses territoires. Les montagnes étant des symboles d'états indépendants dans la Bible, et les îles de provinces dépendantes, on voit que cette figure du déplacement des îles et des montagnes symbolise les transformations territoriales consécutives à la guerre.

Suite à la faillite de l'euro, l'UE devrait s'écrouler. De surcroît, le projet de l'Antéchrist est de créer un gouvernement mondial, qui ne pourra être mis en place qu'avec de profonds bouleversements territoriaux, et spécialement la destruction des nations ainsi que leur remplacement par de grands blocs atlantiques et des États-régions. Les conférences de Pierre Hillard l'expliquent très bien.

 

Les hommes terrifiés

symbole des pécheurs en état de mort spirituelle

 

 

Les Romains comprennent que les invasions barbares sont un châtiment de Dieu (les Pères l'ont écrit explicitement), et souhaitent se cacher à la colère de l'Agneau. Dans la Bible cette attitude fut celle d'Adam et Ève, qui cherchèrent à se soustraire au jugement de Dieu en se cachant dans un buisson, après avoir connu la honte de leur péché.

Dans le cadre de la crise actuelle de l'Église, cette image semble se référer au Grand Avertissement de Garabandal, comme l'a écrit mon frère à juste raison. L'universalité des hommes expérimentera cet avertisse-ment, les justes comme les pécheurs, les pauvres comme les puissants : à cet égard les « hommes libres » représentent probablement les hommes en état de grâce, et les « esclaves » les hommes en état de péché mortel (qui sont esclaves du démon).

 

 

Présentation vidéo sur gloria.tv :

 

Commander mon livre :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents