Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Le secret des trois fontaines

Publié par Jean-Baptiste sur 22 Août 2017, 08:30am

 

Ce matin, en consultant facebook, je suis tombé sur quelque chose d'intéressant (comme quoi ça peut arriver !) : il était question d'un protestant converti miraculeusement suite à une apparition de la Très Sainte Vierge Marie, Bruno Cornacchiola (1947-2001), qui avait eu pour projet de tuer le Pape Pie XII. L'intéressé avait gravé sur un poignard l'inscription "mort au pape", mais notre Mère bénie obtint sa conversion, et ce protestant farouche eut la grâce de rencontrer Pie XII, lui racontant ses desseins initiaux et lui montrant son poignard. Le Saint-Père pardonna son crime à cet homme, l'incita à faire des conférences sur l'apparition dont il avait été gratifié, et autorisa le culte public sur le lieu de l'apparition.

Mais si j'en parle, ce n'est pas pour l'apparition en tant que telle : car après tout il en existe beaucoup d'autres, qui ont chacune leur intérêt propre ; donc je n'ai pas plus de raison de mentionner celle-là que les autres. Sauf qu'en l'occurrence, le dénommé Bruno a continué de recevoir des révélations privées durant le reste de sa vie, et plusieurs sont identiques à ce que nous avons écrit sur nos blogs à propos de la menace islamique contre le Vatican.

Il est providentiel que nous tombions sur cette information maintenant, non seulement parce que les événements approchent à grands pas, mais parce que cette question du châtiment du Vatican est celle qui nous semble la plus obscure dans les exorcismes suisses : nous nous demandons comment la punition se réalisera exactement, dans quelles circonstances.

En 2000, soit une année seulement avant sa mort, Bruno Cornacchiola décrit une foule de barbares courant à l'intérieur de la basilique Saint Pierre et tuant tous ceux qu'ils rencontrent. En 1992 il dit que les chrétiens se combattent les uns les autres parce qu'ils "n'ont plus de chef pour les guider" ! Le 26 janvier 1996, il voit qu'on met le feu à la basilique Saint Pierre. Le 13 juillet 1998, il voit une guerre et des étrangers qui envahissent l'Italie. La Sainte Vierge lui a dit que ce serait Rome qui souffrirait le plus (en châtiment des péchés du Vatican apostat). Dans d'autres visions B. Cornacchiola a vu des musulmans brûler des chrétiens en les enfermant dans des églises.

En d'autres termes ces révélations correspondent bien à ce qu'ont révélé les exorcismes suisses et l'Apocalypse : le Vatican sera envahi et la basilique Saint Pierre brûlée. Il semble que les mahométans seront les premiers à jouer ce rôle, possiblement suivis par les Chinois un peu plus tard (la Sainte Vierge a parlé au voyant d'un peuple impie venant de l'est).

Les révélations de B. Cornacchiola ont été publiées dans un livre de Saverio Gaeta, Il Veggente: Il segreto delle Tre Fontane (2016). Cet ouvrage ne semble être malheureusement disponible qu'en italien. Si vous parlez cette langue n'hésitez pas à le lire pour trouver d'éventuelles informations complémentaires.

Nous aborderons de nouveau ce thème lorsque Éric Faure publiera ses commentaires du Secret de la Salette, où il expliqué dans un langage symbolique que le Vatican sera livré aux mahométans.

 

NB : Certains m'objecteront peut-être que le voyant a rencontré l'antipape Jean-Paul II ; mais Dieu n'est pas censé lui dire la vérité sur toute la situation de l'Église, c'est aux hommes de faire l'effort de comprendre. Saint Vincent Ferrier, l'un des plus grands saints de l'histoire ecclésiastique, prenait l'antipape avignonnais pour le vrai pape !

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents