Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


L'initiation maçonnique dans le secret de la Salette (bis repetita)

Publié par Éric Faure sur 11 Septembre 2017, 08:22am

 

L’INITIATION MAÇONNIQUE DANS LE SECRET DE LA SALETTE, SUPPLÉMENT POUR RENFORCER LA BONNE COMPRÉHENSION DE JEAN-BAPTISTE ANDRÉ

 

Par Éric Faure, auteur du Pape martyr de la fin des temps et du Sens réel des dernières devises rapportées par le bénédictin Arnold de Wion, qui sont deux ouvrages consacrés à la littérature apocalyptique médiévale, et auteur du Sosie de Paul VI dans le secret de Notre Dame de la Salette, qui est un troisième ouvrage mettant en lumière dans l’apocalypse rédigée par Mélanie Calvat, le prodige que « les faiseurs de miracles » ou prélats francs-maçons parviendront à réaliser pour faire tomber dans l’apostasie, les catholiques.

 

L'initiation maçonnique dans le secret de la Salette (bis repetita)

 

Ci-joint Eric FAURE ce mois d’août 2017.

Apprenant par Jean Baptiste André dans son article que certaines personnes ont trouvé fantaisiste l’idée que « le transport d’un lieu à un autre » signifiait que le sosie de Paul VI « avait suivi un voyage initiatique au sein de la franc-maçonnerie, où on se déplace d’une salle à l’autre » ( extrait de l’article de Jean Baptiste parvenant à résumer fidèlement mon ouvrage sur le sosie de Paul VI dans le secret de la Salette), j’interviens ici, pour dire que cette explication du secret ne vient pas de moi mais de Notre Dame de la Salette, et rajouter des preuves supplémentaires à celles que j’ai livrées.

PREUVES NOUVELLES :

Le passage « Des personnes seront transportées d’un lieu à un autre par ces esprits mauvais, et même des prêtres parce qu’ils ne seront pas conduits par le bon esprit de l’Évangile » concerne bien ces voyages maçonniques dans des temples maçonniques. Les preuves 3 et 4 sont vraiment nouvelles, les autres sont dites différemment d’une manière plus claire encore.

1ère preuve : Ce passage s’insère dans un chapitre exposant des prodiges extraordinaires accomplis par des faiseurs de miracles. Ce qui est de l’ordre du prodige, ce n’est pas de transporter d’un lieu à un autre des personnes, mais d’amener dans ce transport des prêtres consacrés à N.S. Jésus-Christ, qui ne doivent pas faire ces voyages, parce que derrière ces voyages, il y a l’esprit de Lucifer et des démons. Ces faiseurs de miracles sont par définition des infiltrés dans l’entourage du pape, dont le pape doit prendre garde, car ils sont fait à l’image de Simon le magicien qui du temps de Néron s’est infiltré dans l’entourage des Apôtres et de saint Pierre Apôtre pour s’accaparer le pouvoir du pape et des Apôtres. Notre Dame voit en Napoléon III (franc-maçon ou carbonari) une préfiguration de ces faiseurs de miracles, parce que la phrase « que le pape se tienne en garde contre les faiseurs de miracles » a été construite sur le modèle «  que Pie IX se méfie de Napoléon », Napoléon ne pouvant être ici que Napoléon III, et non pas Napoléon 1er, comme l’envisagent les ânes, car il est reconnu que Napoléon III a trahi Pie IX, en laissant les révolutionnaires italiens s’emparer de Rome. Et en effet, Notre Dame dit de Napoléon III, cette chose étonnante qu’il voulait être à la fois pape et empereur, phrase déconcertante, car Napoléon III par définition est déjà empereur et ne veut pas prendre la place de Pie IX. Il faut donc entendre ce passage-là dans un sens figuré, où Napoléon III veut à la fois diriger l’Europe, en être le maître, ou le guide, et dominer sur l’Église par la même occasion. Si Notre Dame parle ainsi, c’est pour nous faire comprendre que les faiseurs de miracles dont elle parle veulent s’emparer de la fonction pontificale et faire en sorte que leur secte diabolique domine partout en Europe. Donc ces faiseurs de miracles par définition ne peuvent être que des francs-maçons qui se sont infiltrés jusqu’au cardinalat – dans l’entourage du pape donc – pour s’emparer de la fonction pontifical, et mieux dominer spirituellement sur l’Europe. Ce sont donc eux qui accomplissent ce prodige de faire en sorte que des prêtres catholiques soient transportés d’un lieu à l’autre, donc ce prodige a nécessairement à voir avec la franc-maçonnerie. Et effectivement, l’initiation dans les loges se fait sous forme de voyages initiatiques, où on passe d’un endroit à un autre. Ne pas savoir cela, c’est méconnaitre une chose élémentaire à savoir sur la franc-maçonnerie. Le prodige ici, consiste donc bien à initier des prêtres catholiques à la franc-maçonnerie. C’est un prodige car la Sainte Église excommunie quiconque se fait initier à la franc-maçonnerie, condamne ou réprouve cette initiation.

 


Aaron jeta son bâton devant le pharaon et devant ses serviteurs, et il se changea en serpent.
Cependant, le pharaon appela des sages et des sorciers, et les magiciens d'Egypte, eux aussi, en firent autant par leurs sortilèges. 11

12 Ils jetèrent tous leurs bâtons et ceux-ci se changèrent en serpents. Mais le bâton d'Aaron engloutit les leurs. 13 Le cœur du pharaon s'endurcit et il n'écouta pas Moïse et Aaron. Cela se passa comme l’Éternel l'avait dit.

Exode chap. 7 verset 10-12. Les magiciens d’Égypte hostiles à l’Éternel, sont une préfiguration des faiseurs de miracles ou prélats francs-maçons hostiles à la véritable Foi Catholique. Devant les miracles accomplis par les deux témoins de l’apocalypse, le cœur de l’antipape qui régnera à ce moment là s’endurcira.

 

2ème preuve : Le passage sur les faiseurs de miracles ne vient pas comme un cheveu dans la soupe. Il vient pour expliquer le passage précédent : « Plusieurs abandonneront la Foi, et le nombre des prêtres et des religieux sera grand ; parmi ces personnes se trouvera des évêques. » Comment une telle chose peut –elle être possible ? Réponse : par les faiseurs de miracles, lesquels sont évêques. En effet, en s’emparant de la fonction pontificale : « Plusieurs abandonneront la Foi, et le nombre des prêtres et des religieux sera grand ; parmi ces personnes se trouvera des évêques. » et comment s’empareront ils de la fonction pontificale ? Par les miracles que Notre-Dame décrit dans son secret. Ce qui vient dans le secret, c’est la description du sosie de Paul VI qui s’est emparé de la fonction pontificale. Les faiseurs de miracles ou prélats francs-maçons ont aboli la foi chez lui peu à peu. Il était une personne pourtant consacrée à Dieu. Ils l’ont aveuglé d’une manière particulière qu’il a pris l’esprit de Lucifer, en adhérant à la franc-maçonnerie dirigée par Lucifer. Et il appartenait à une maison religieuse, avant de perdre ainsi son âme. Il a perdu son âme, parce que les mauvais livres abondaient sur la terre (c’est-à-dire dans l’Eglise), et les esprits de ténèbres répandaient chez lui, un relâchement pour tout ce qui regarde le service divin. Ces démons qui étaient avec lui ont un très grand pouvoir sur la nature (ils joueront un rôle très important dans son ascension, dans son opération chirurgicale du visage, et pour empêcher que son imposture ne soit démasquée). Il y a des églises pour servir ces esprits, c’est-à-dire des temples maçonniques, sous-entendu dans lesquels ce prêtre est entré. Dans ces églises ou temples maçonniques servant Lucifer et les démons comme Asmodée, des personnes seront transportées d’un endroit à un autre, sous-entendu les yeux bandés au cours de leur initiation maçonnique, et même des prêtres, comme ce prêtre, parce qu’ils ne sont pas conduits par le bon esprit de l’Évangile. On fera ressusciter des morts et des justes, c’est-à-dire que ce prêtre qui se fera passer pour mort prendra la figure de cette âme juste qu’est celle du pape ou du bon pasteur, le pape souffrant de mon secret. Il ressemblera donc physiquement au pape, dans sa vie mauvaise d’autrefois (sens de « avoir vécu sur la terre »), afin de mieux séduire les hommes, c’est-à-dire afin de mieux tromper spirituellement les catholiques. Ce soit disant mort qui a ressuscité dans la peau de Paul VI lors d’une opération chirurgicale, ne sera autre que le démon sous la figure du pape. Il prêchera un autre Évangile contraire à celui du vrai Christ-Jésus, niant l’existence du Ciel, soit encore l’âme des damnés, en ce sens, qu’il prêchera l’athéisme, niant l’existence d’une vie après la mort, aux faiseurs de miracles, et bien évidemment pas aux catholiques qui ne pourraient pas être séduits par lui, si ce dernier leur révélait son athéisme. Voilà ce que Notre Dame de la Salette veut dire dans son secret, et pour s’en convaincre, il faut lire les passages en question à la lumière de cette explication qui vient non pas de moi, mais directement de Notre dame de la Salette, lorsqu’elle m’a fait voir dans une vison de l’intellect, sur sa montagne à la Salette, qu’il y avait bien eu un sosie de Paul VI.

 

L'initiation maçonnique dans le secret de la Salette (bis repetita)

«  Il y aura des églises pour servir ces esprits ». Secret de la Salette.

 

3ème preuve : le passage «  il y aura des églises pour servir ces esprits » c’est-à-dire Lucifer et les démons est un passage qui devance juste celui qui nous préoccupe ici : «  Des personnes seront transportés d’un lieu à l’autre par ces esprits mauvais ( que sont Lucifer et les démons) , et même des prêtres ( sous-entendu de l’Eglise catholique ) , parce qu’ils ( ces prêtres de l’Eglise catholique ) ne seront pas conduits pour le bon esprit de l’Evangile. » Notre Dame ici veut nous faire comprendre ce qui se passe dans ces églises (il s’agit de Temples maçonniques). Il s’y passe ceci : «  des personnes seront transportés - sous-entendu dans ses églises ou communauté maçonnique, église signifie communauté – d’un lieu à un autre ! » Donc ces transports se passent incontestablement dans ces églises : il s’agit bien d’initiation maçonnique, où effectivement le novice, futur franc-maçon, dans ces églises maçonniques servant Lucifer et les démons, est « transportés d’un lieu à l’autre » par ses pères francs-maçons, car conduit par eux avec un bandeau sur les yeux ! Mais qu’est-ce qu’il faut être idiot pour ne pas voir cette vérité qui crève les yeux ! Honte à ceux qui ont dit que mes propos ici étaient tirés par les cheveux, ce sont eux bien plutôt que le démon tire par les cheveux, où traîne avec sa queue ! Encore une fois, cette interprétation ne vient pas de moi, mais de Notre Dame de la Salette elle-même, et qui s’y oppose, s’oppose à Notre Dame de la Salette, et s’expose à être humilié, car il m’a été donné par Notre Dame elle-même sur sa montagne de comprendre son secret ! Et gare à ceux qui tourneront en dérision son Explication du secret ! Voici ce que dit Boanergès dans son extraordinaire secret de la Salette, au sujet de ces églises : «  Qui dira jamais ce qui se passe dans les Loges spécialisés ? » (P. 158) donc lui-même qui est pourtant totalement aveugle en ce qui concerne la compréhension du secret, a fait le lien avec les loges maçonniques et ces églises, en s’interrogeant sur ce qui s’y passe. Mais il s’y passe, ce que Notre Dame de la Salette décrit plus loin, dans ces loges spécialisés ou églises maçonniques, on y « transporte des personnes d’un lieu à l’autre » qui se laissent conduire avec un bandeau sur les yeux, en devant faire confiance à la loge qui les guide ! Et même des prêtres de l’Eglise catholique se laisse guider ainsi, se faisant initiés à la franc-maçonnerie, parce qu’ils « ne sont pas conduits par le bon esprit de l’Évangile. » Notre Dame de la Salette reconnait donc que des prêtres catholiques sont passés à l’ennemi, en se faisant initier par la franc-maçonnerie. C’est son silence sur un sujet aussi grave, dans son secret, qui serait problématique. Notre Dame dans son secret se devait d’en parler, mais encore une fois, sans en avoir l’air, comme on l’a expliqué, elle fait une description ici du parcours du sosie de Paul VI, un prêtre initié à la franc-maçonnerie, qui est primordial à saisir, pour savoir comment s’est réalisé le mystère d’iniquité sur le siège de Pierre.

 

Ci-joint le cardinal franc-maçon Mariano Rampolla - Haut Initié Luciférien de l'O. T. O., Secrétaire d'Etat de Léon XIII : «  Déjà sous le pape Léon XIII, ce prélat franc-maçon, prince de l’église, membre d’une société secrète luciférienne (OTO) gouvernait l’Eglise sous l’autorité du Pape. C’est lui qui fut, derrière le trône pontifical, le véritable instigateur du ralliement des catholiques français à la République maçonnique. »

 

4ème preuve : on la tire des paroles de Notre Dame de la Salette jumelées avec les propos de Mélanie Calvat qui a rédigé ce secret :

« Un franc-maçon me disait un jour : quel intérêt a le démon (puisque vous appelez démon «l'esprit» qui me révèle si exactement tout ce qui m'arrive) quel intérêt a-t-il ? — II a l'intérêt, lui ai-je répondu, de vous faire perdre la tête quand il sera sûr d'être votre maître absolu. Et déjà vous êtes assez «siens», puisque vous lui obéissez si bien en tout. Il vous conduit par la main là où il veut que vous alliez. Ainsi vous n'êtes tous que les très humbles bouffons du diable ; et on a bien raison de vous bander les yeux quand on vous reçoit dans vos loges infernales : il n'y a que les aveugles qui peuvent s’associer à vous… » (Lettre au ch. De Brant, 23 février 1884) – cela est à relier avec « Dans ses églises (maçonniques ) servant Lucifer », « des personnes seront transportées d’un lieu à l’autre » par la main du démon ou « par ces esprits mauvais » , là où le démon veut qu’elles aillent – en l’occurrence, le démon voudra que le sosie de Paul VI aille jusqu’à prendre la place de Paul VI sur le siège de Pierre. Ces personnes transportées d’un lieu à l’autre, sont les très humbles bouffons du Diable ; et on a bien raison de leur bander les yeux quand elles sont reçues dans les loges maçonniques.

Autre citation de Mélanie : « je ne sais rien mon révérend Père, au sujet de cette guerre à mort qui se prépare, dit-on entre la France maçonnique et la France chrétienne pour cette année 1898. En vérité, cela m’étonnerait, parce que le culte que les maçons rendent à leur dieu Lucifer, je ne pense pas qu’il soit passé et imposé à la France comme religion d’Etat. » (Lettre au Ch. De Brandt 17 janvier 1898).

Les lucifériens (les francs-maçons) sont comme le maître qu'ils servent : traîtres, vindicatifs, jaloux, ambitieux, vaniteux, farouches et cruels ; que peut-on attendre de bon des disciples de Satan, le premier révolté ?... Et dire que notre France, qui n'a pas cru aux miséricordieux avertissements de la meilleure des Mères, et à l'annonce de l'infâme secte luciférienne, s'est presque toute jetée dans les bras de cette épouvantable secte, pour rendre ses adorations au chef de l'enfer !... Pouvons-nous croire que Dieu ne vengera pas sa Gloire et tous ses droits outragés par les nations autrefois si privilégiées ? Il les vengera. Que Marie, Mère du bel amour, nous protège et veille sur les âmes à Elle consacrées et fidèles.

(Lettre au ch. de Brandt, 18 juillet 1898)

Autre citation :

« Y a-t-il quelque chose d’étonnant que la franc-maçonnerie donne ses ordres aux sénateurs et aux ministres, puisqu’ils sont, pour le plus grand nombre, des trente-troisièmes ? Depuis longtemps, la France n’est-elle pas gouvernée par la maudite secte infernale ? (...) Et dire que dans cette empoisonneuse secte se trouvent un certain nombre d’évêques et des prêtres ! »

(Lettre du 16 novembre 1899 au chanoine de Brandt. Figure à la p. 440 du livre Lettres de Mélanie Calvat au chanoine de Brandt - éditions Scivias)

Elle écrit par ailleurs :

« Je ne sais que trop, mon très cher Père, qu’il y a des archevêques, des évêques et bien des prêtres qui pactisent en franc-maçonnerie, et c’est là la seconde bête de l’Apocalypse, qui sort de la terre dont elle est nourrie » Lettre du 20 avril 1900 au chanoine de Brandt, figurant à la p. 452 du livre précité).

 

Ci-joint Marie de la croix, victime de Jésus, née Mélanie Calvat, bergère de la Salette.

 

Ces passages sont à relier avec ce passage disant de Lucifer et des démons qu’ils « aboliront la foi peu à peu dans les personnes consacré »s à Dieu », c’est-à-dire pour Mélanie, « dans les prêtres, les évêques, les archevêques ». ; « ils les aveugleront d’une telle manière qu’à moins d’une grâce particulières ces personnes prendront l’esprit de ces mauvais anges », que sont Lucifer et Asmodée, Mammona et Belzébuth. («  Lucifer, Asmodée, Mammona et Belzébuth étendent leur règne sans trop de fatigues, les hommes obéissant promptement à leur vouloir » lettre à l’abbé Le Baillif du 7 juillet 1876) Ils deviendront ainsi des francs-maçons, des lucifériens, qui sont comme le maitre qu’ils servent, en pactisant en franc-maçonnerie. Dans la seconde bête de l’apocalypse, où les frères Dimond voient à juste titre Ratzinger l’antipape, Mélanie voit des prêtres, des évêques, des archevêques pactisant en franc-maçonnerie. Et il est écrit au sujet de cette seconde bête de l’apocalypse, «  Et elle accomplit de grands prodiges » (Apo. XIII verset 13) Donc, les voilà les faiseurs de miracles dont parlait Notre Dame de la Salette dans son secret, ce sont bien des prêtres, des évêques, des archevêques, des cardinaux même pactisant en franc-maçonnerie. Mélanie Calvat compte tenu de son courrier, ne pourrait que se ranger du côté de l’Explication de Notre Dame de la Salette, que nous livrons au sujet des faiseurs de miracles. On s’inscrit dans le sillage qu’a tracé Mélanie, tout en la dépassant, car contrairement à moi, elle n’a pas reçu le don d’expliquer le secret de la Salette, même si elle livre des indications précieuses qui nous guide sur le bon chemin. Ainsi donc tout le paragraphe sur les faiseurs de miracles, qui englobe le passage «  Des personnes seront transportées d’un lieu à l’autre par ces esprits mauvais » met en évidence l’action de la franc-maçonnerie sur cette partie du clergé romain qui sera initié à la franc-maçonnerie.

L'initiation maçonnique dans le secret de la Salette (bis repetita)

5ème preuve : le passage «  Des personnes seront transportées d’un lieu à l’autre par ces esprits mauvais, et même des prêtres » est une référence à 2 Chroniques 29. 8 : Ezéchias (…) fit venir les sacrificateurs et les lévites (Les prêtres donc !), il les assembla dans la place Orientale. Et il leur dit ; Écoutez-moi, Lévites ; sanctifiez-vous maintenant, et sanctifiez la maison de l’Éternel, le Dieu de vos pères, et jetez hors du sanctuaire les choses souillées. Car nos pères ont péché, et ont fait ce qui déplaît à l’Eternel notre Dieu, et l’ont abandonné ; et ils ont détourné leurs faces du pavillon éternel, et ils lui ont tourné le dos. Même ils ont fermé les portes du porche, et ils ont éteint les lampes, et n’ont point fait de parfum, et n’ont point offert d’holocauste dans le lieu saint au Dieu d’Israël. C’est pourquoi l’indignation de l’Eternel a été sur Juda et sur Jérusalem, et il LES A LIVRES A ETRE TRANSPORTES D’UN LIEU A L’AUTRE, et pour être un objet d’étonnement et de dérision, comme vous le voyiez de vos yeux. Car voici, nos pères sont tombés sur l’épée ; nos fils, nos filles, et nos femmes sont en captivité. Maintenant donc, j’ai dessein de traiter alliance avec l’Éternel le Dieu d’Israël, et l’ardeur de sa colère se détournera de nous. » Notre Dame de la Salette reprend ici dans son secret l’idée de prêtres livrés par Dieu à être transportés d’un lieu à l’autre. Elle montre par cette référence ce qu’elle veut dire dans son secret. Il s’agit de prêtres de l’Eglise catholique qui ont suivi dans l’apostasie ces prêtres dont parle Ezéchias, de prêtres qui ont péché, qui ont fait ce qui déplaît à N.S. Jésus-Christ ou au Bon Dieu, et qui l’ont abandonné. Ils ont détourné leurs faces du pavillon de l’Eternel, et ils lui ont tourné le dos, c’est-à-dire qu’en disant la nouvelle messe fabriquée par le franc-maçon prélat Annibale Bugnini, ils ont tourné le dos au tabernacle, pour se tourner vers le peuple. Ils ont fermé les portes du porche en poussant ainsi les vrais catholiques à déserter les églises catholiques, et ils ont éteint les lampes indiquant la présence du corps de Jésus-Christ dans les tabernacles, et ils ne passent plus autour de l’autel avec de l’encens lors de la Messe, et ils n’ont point offert le saint sacrifice de la Messe dans le Temple de Dieu qu’est l’Eglise, car ils se sont arrangés pour que leurs Messes soient invalides. C’est pourquoi, l’indignation de Dieu a été sur ce clergé romain maléfique. Dieu les a livrés à la franc-maçonnerie, jetés dans les communautés maçonniques, afin qu’ils soient transportés d’un lieu à un autre, comme des pantins aveugles agités par Lucifer et ses suppôts, et pour être un objet d’étonnement et de dérision, avec leur bandeau sur les yeux ou leur petit tablier, ou encore leur corde de pendu à la Judas Iscariote, tous leurs accoutrements de carnaval ou de théâtre, comme vous le voyiez dans des cérémonies maçonniques. Ces derniers sont appelés à périr, comme Judas Iscariote qui s’est pendu, comme tous les traitres à N.S. Jésus-Christ qui ont tourné leur veste pour servir Lucifer.

 

 

L'initiation maçonnique dans le secret de la Salette (bis repetita)

Tenu des prêtres félons au début de leur initiation ! Ne sont-ils pas un objet d’étonnement et de dérision, pour nous catholiques fidèles !

Le pantin aveugle ! Hop là ! Le but de l’exercice, avoir confiance dans ses frères maçons ! Bon là, je plaisante naturellement !

 

Maintenant, il reste à élucider un mystère. Pourquoi certaines personnes ont trouvé fantaisiste l’idée que « le transport d’un lieu à un autre » signifiait l’initiation maçonnique et ses voyages initiatiques au sein de la franc-maçonnerie, avec la participation de prêtres félons autrefois catholiques, qui se sont détournés de N.S. Jésus-Christ pour suivre Lucifer, dont le sosie de Paul VI ? Oui, pourquoi, alors je me suis efforcé sur plus de cent pages à leur faire comprendre les choses à ce sujet par la raison naturelle et en m’appuyant sur le sens littéral du secret et les Saintes Ecritures. Est-ce que j’ai manqué de clarté ? Pas du tout, Jean Baptiste et son frère Simon ont tout compris : la preuve, c’est que Jean Baptiste est en mesure de rapporter fidèlement et avec clarté et simplicité cette Explication de Notre Dame de la Salette. Alors pourquoi ? Oui, Pourquoi l’Explication de Notre Dame de la Salette ne passe pas chez d’autres ? Parce que ces autres sont en quête de sensationnel, veulent du spectacle. C’est un monde d’individus charnels, qui n’aiment pas que les choses soient renvoyées à leur triste réalité et surtout qui ont une sainte horreur de tout ce qui est spirituel, et élève vers Dieu. Ce qu’ils veulent ce sont des sensations fortes, du merveilleux, un véritable cinéma, avec des effets spéciaux, des catastrophes. Ce qu’ils veulent c’est du rêve. Ce qu’ils veulent, c’est frissonner, voir du merveilleux, comme Hérode demandant à N.S. Jésus-Christ de faire un miracle sensationnel qui épate la galerie ! Ce sont des habitants de la terre, attiré vers les choses de la terre, et non point par les choses du Ciel. Ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité afin d’être sauvés. C’est pourquoi Dieu leur envoie une opération d’erreur afin qu’ils croient au mensonge, afin que soient condamnés tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont acquiescé à l’iniquité. Ils préfèrent croire à ce type de mensonge que Notre Dame de la Salette en parlant de personnes transportées d’un lieu à l’autre, nous parle d’OVNI ou de soucoupes volantes , dans lesquelles voyagent des prêtres, où parle de moyens de transports à la pointe de la technique. Cela les fait vibrer, ça leur parle, mais surtout pas une explication du secret par le secret de la Salette lui-même, qui à partir du sens littéral du secret, révèle le sens réel. Ce sens réel, ils n’en veulent surtout pas, ce qu’ils veulent voir c’est du merveilleux, en avoir plein la vue :

L'initiation maçonnique dans le secret de la Salette (bis repetita)

Alors ça pour eux, comme explication du secret de la Salette, c’est super !

 

 

 

 

 

Ils sont à la recherche de tout ce qui les évade du quotidien ! Ça pour eux, ça tient la route ! Pas toutes ces images, mais certaines seulement : il faut faire sérieux ! Ce n’est pas une explication de la Salette, tirée par les cheveux … la preuve en image ! « Voilà l’engin dont parlait Notre Dame de la Salette, en disant   des personnes seront transportés d’un lieu à un autre » ! S’ils savaient comme le démon se rit d’eux, il les conduit partout où il veut.

 

 

L'initiation maçonnique dans le secret de la Salette (bis repetita)

« Et voilà les esprits mauvais conduisant ces moyens de transport pour Notre Dame de la Salette. Ce sont en fait des démons sous la forme d’extraterrestre ! » Quelle superbe interprétation pour eux de ce passage du secret de la Salette : « Des personnes seront transportées d’un lieu à un autre par ces esprits mauvais ». Cela au moins, ça fait rêver, ce n’est pas comme cette histoire d’initiation maçonnique, où les personnes passent seulement d’un endroit à un autre avec les yeux bandés ! Résultat, ils aiment qu’on leur mente, et bien le démon leur ment ! C’est pour ça, qu’ils rejettent l’Explication du secret de la Salette. Enfin, si vous trouvez une meilleure explication, à leur entêtement dans l’erreur, malgré tous mes efforts, je suis preneur !

 

EN ANNEXE : RAPPEL DE MON OUVRAGE LE SOSIE DE PAUL VI DANS LE SECRET DE NOTRE DAME DE LA SALETTE, de 2014, téléchargeable gratuitement sur internet, sur le passage «  Des personnes seront transportées d’un lieu à un autre par ces esprits mauvais, et même des prêtres parce qu’ils ne seront pas conduits par le bon esprit de l’Evangile. »

Voici, ce que j’ai écrit à ce sujet : « Notre Dame de la Salette pense encore au sosie de Paul VI, qui est prêtre, qui du lieu où il aurait dû rester, de la maison religieuse où il se trouvait, s’est retrouvé sur le siège de Pierre, dans un lieu où il n’aurait dû pas être ; elle décrit son transport, comme un châtiment, ce dernier se trouvant comme déporté, et sans aucun espoir de pouvoir revenir en arrière ; le sosie de Paul VI incarne mieux que personne, nos pères qui ont péché, qui ont fait ce qui déplaît à l’Eternel, qui l’ont abandonné, qui ont détourné leur face du pavillon de l’Eternel, qui lui ont tourné le dos, qui lui ont fermé les portes du porche, qui ont éteint leurs lampes, qui n’ont point fait de parfum, qui n’ont point offert d’holocauste dans le lieu Saint ( versets bibliques qui s’appliquent dans leurs sens réel, au clergé apostat, qui n’encense plus l’autel, qui a éteint la flamme du tabernacle, qui tourne le dos à Dieu lors du culte, pour se 10 tourner devant les hommes, qui a chassé des églises les vrais catholiques) : « C’est pourquoi l’indignation de l’Éternel a été sur Judas et sur Jérusalem, et il les a livrés ( parmi eux, il y a même des prêtres ) à être transportés d’un lieu à l’autre , et pour être un sujet d’étonnement et de dérision ». Lorsque Notre Dame dit ce ces prêtres, qu’ils seront transportés de la sorte, « parce qu’ils ne seront pas conduits par le bon esprit de l’Evangile, qui est un esprit d’humilité, de charité et de zèle pour la gloire de Dieu », Notre Dame pense encore au sosie de Paul VI qui en désirant occuper la fonction pontificale, n’était bien évidemment pas conduit par le bon esprit de l’Evangile, ce dernier étant mu par l’orgueil, le désir de faire payer à l’Eglise toutes ses années de sacerdoce pour rien, étant porté par la haine de Dieu, étant un révolté de la pire espèce. » (Le sosie de Paul VI dans le secret de la Salette p. 10)

J’ai rapproché ce passage du secret de la Salette, à un passage de l’Ancien Testament auquel fait référence Notre Dame de la Salette dans son secret, qui permet de reconstituer ce que veut véritablement nous faire comprendre Notre Dame de la Salette. C’est un argument si puissant que personne ne peut vraiment s’y opposé, à moins de vouloir s’exposé à être humilié. J’ai insisté sur cette vérité incontestable que cette idée de transport d’un lieu à l’autre est lié à cette idée de déportation dans la Bible, et j’ai montré comment il fallait raccorder tous les passages relatifs au sosie de Paul VI, les uns aux autres, sans quoi le secret de la Salette annoncerait des choses de manière anarchique, sans cohérence interne, ne devenant plus qu’un amas de choses présentées de manière irrationnelle, confuse, incompréhensible, sans organisation et intelligence :

« Si on n’a pas compris tout ce que Notre Dame de la Salette enseigne ici dans son secret au sujet de ces « faiseurs de miracles », à savoir que cette expression désigne en son sens réel des prélats francs- maçons mettant en place le sosie de Paul VI, (dont les noms principaux sont précisément Villot, Casaroli et Benelli ) , la description des prodiges n’apparaîtra pas dans un tout harmonieux, rationnel, rigoureux, mais au contraire, dans un tout chaotique, irrationnel, imprécis, la description des prodiges deviendra incompréhensible pour toute personne exigeante, qui ne se contente pas d’explication confuse et irrationnelle : Pourquoi , Notre Dame passe-t-elle de l’idée que la Foi sera abolie peu à peu dans les personnes consacrées à Dieu, à l’idée de personnes prenant l’esprit de Lucifer et des démons, puis à l’idée, de maison religieuses perdant la Foi, à l’idée de mauvais livres abondant sur le terre, pour nous parler ensuite de relâchement du service de Dieu ou de l’autel, et ensuite du pouvoir des esprits de ténèbres sur la nature, à l’idée de personnes transportées d’un lieu à l’autre, jusqu’à l’idée d’une parodie de résurrection destiné à séduire les hommes, à les faire trébuché dans l’apostasie ? »

C’est une excellente question en effet, que personne n’a été capable de poser et a fortiori de résoudre. Or on ne peut pas prétendre comprendre le secret de la Salette, si on ne se pose pas ce genre de question et si on se révèle incapable de discerner en profondeur le cheminement rationnel reliant dans le secret les prophéties, les unes aux autres. La seule manière de coordonner ces prophéties entre elles, comme des éléments d’un puzzle à reconstituer, est de réaliser que le passage sur les faiseurs de miracles, aborde la question de la mise en place du sosie de Paul VI par les faiseurs de miracles que sont les prélats francs-maçons à l’image de Simon le magicien infiltré dans l’Eglise sous Néron voulant s’emparer du pouvoir du Pape. Cela est très facile car ce passage sur les faiseurs de miracles, dans le secret de la Salette vient expliquer pourquoi : « le nombre des prêtres et des religieux se séparant de la vraie religion sera grand » ( phrase de transition dans le secret ), la raison de ce prodige diabolique étant que ces prêtres et religieux se feront tous possédés par un prêtre qui bénéficiant d’un faux certificat de décès ( pour pas que l’on puisse discerner sa véritable identité) ressuscitera dans la peau de Paul VI, en prenant sa figure, « un soit disant ressuscité prenant la figure » du pape ( une âme juste car choisie par Dieu pour guider son peuple ) , « afin de mieux séduire » les prêtres, les religieux, et les laïcs de l’Eglise catholique :

« Ces propos de notre Dame de la Salette, n’ont de sens, que dans le cadre d’un cheminement où le futur sosie de Paul VI, passe d’étape en étape, gravit les échelons, avant de ressusciter dans la peau du pape, en ayant pris sa figure et sa place au Vatican. Avant de prendre la place du pape et de se faire passer pour lui, en prenant son apparence physique, en imitant sa manière de se comporter, il importe de savoir, que pour se mouvoir aussi facilement dans la peau du pape, pour les cérémonies liturgiques, qu’il a dû être un vrai prêtre consacré à Dieu, qui était sincère, zélé au départ, plein d’amour pour Notre Sauveur, oui, c’est vrai, mais dont la foi a été abolie peu à peu, au contact de la franc-maçonnerie, et puis qui aux contacts des francs-maçons des lucifériens, a fini par devenir haineux à l’égard de la Sainte Eglise catholique et de N.S. Jésus-Christ , prenant l’esprit de Lucifer, sans pour autant croire à son existence, puisqu’il est devenu athée, et après, il faut bien comprendre qu’il était déjà dans une maison religieuse sur le point de perdre la Foi, et qu’il y consultait des mauvais livres le poussant à délaisser le service de l’Autel, au point de les lire avec une résistance terrible, en dormant très peu, avec l’aide des esprits de ténèbres, qui ont un grand pouvoir sur la nature, et ensuite, une fois formé à de mauvaises lectures, qu’il a fait le pas d’entrée dans une communauté et un temple maçonnique, pour y être initié - ce qui permet de comprendre pourquoi notre Dame nous parle l’églises servant des esprits de ténèbres, qui aux yeux du profane apparaît comme un cheveux tombant dans la soupe, sans soupçonner la cohérence interne du texte, les liens logiques, de cause à effet, puis une fois initié en loge, il faut que Notre Dame nous explique, qu’il s’est élevé en grade, et qu’on lui a confié la mission, de passer du stade de simple prêtre à celui de pape, mission qui une fois qu’elle a été confiée, ne permet plus à son dépositaire de faire marche arrière, et de dire, « attendez, je ne veux plus prendre la place du pape, je préfère ma vie d’avant ». C’est trop tard, il est obligé d’aller de l’avant, la franc-maçonnerie, ne pouvant pas le laisser partir où il veut, il ne peut qu’aller de l’avant, mais où … mais à sa propre perte, d’où l’idée de transport d’un lieu à l’autre, qui signifie au sens historique et biblique du terme la déportation, une certaine forme d’emprisonnement et d’esclavage, ou encore le châtiment de Dieu sur lui, et l’expression « même des prêtres » a pour objectif par-delà les apparences, de nous ramener à ce prêtre qui est appelé à prendre le visage du pape par la chirurgie esthétique, et d’où l’idée finale, que les prélats francs-maçons infiltrés au cardinalat, ont fait ressuscité ce prêtre qui s’est fait passer pour mort, par la chirurgie esthétique, qui de sa couche où il était allongé, s’est levé par la suite, ( sens étymologique du mot ressuscité) en ayant pris la figure de ce juste qu’est le pape, son apparence physique mais également son apparence intérieure, n’imitant dans ce pape que sa mauvaise conduite d’autrefois ( « qui avait vécu sur la terre » ) , pour séduire les hommes, c'est-à-dire entraîner le peuple de Dieu, dans l’apostasie, ce sosie étant l’œuvre du démon, car derrière la figure du pape que le sosie a pris – en demandant aux chirurgiens de la lui donner – se cache le démon, et il est logique enfin que notre Dame nous dise de ce prêtre qui autrefois avant qu’il perde la Foi, prêchait l’Évangile du vrai Christ, que une fois mis en place à la place du pape, qu’il prêche désormais un tout autre évangile que celui qu’il prêchait autrefois, à savoir l’athéisme, car pour pouvoir tromper spirituellement les âmes comme il le fait, il faut qu’il soit athée, ne croit pas en l’existence de l’Enfer ou du paradis, sans quoi, il ne tiendrait pas longtemps en place, aurait trop peur d’être damné, ferait marche arrière, mais cet athéisme, il le prêche, oui, mais nécessairement aux faiseurs de miracles, ( bien évidemment pas à ceux qui le prennent pour le pape dont il prit l’apparence physique, surtout pas au monde dit « catholique » qui ne voit pas la supercherie du sosie ) - et la boucle est bouclée, car c’est au sosie du pape du pape souffrant que Notre Dame de la Salette veut en venir en parlant « des faiseurs de miracles » dont le pape devait être mis en garde ; mais comme Pie IX n’a tenu aucun compte de l’avertissement de Notre Dame au sujet de Napoléon III, comme Pie IX est une préfiguration de ce pape remplacé par un sosie, et comme le mystère d’iniquité au sujet du pape doit se réaliser par les faiseurs de miracle pour permettre l’ Apostasie des temps de la fin, il faut en conclure de ce pape Paul VI qu’il ne tiendra aucun compte des avertissements de Notre Dame au sujet des « faiseurs de miracles ». (P.104 fin de citation)

Ce n’est que vers le milieu de mon ouvrage que j’ai mis en évidence cette explication de Notre Dame que cette idée dans son secret de « transport d’un lieu à l’autre » avait à voir avec l’initiation maçonnique du sosie de Paul VI et a fortiori des prêtres qui sont passés par cette initiation :

« on est porté à penser que Notre Dame vise par tous ces propos abscons, la franc-maçonnerie, « l’entrée en franc-maçonnerie », prenant effectivement la forme de « voyages initiatiques symboliques qui transforment l’impétrant en franc-maçon », sans oublier l’usage du bandeau sur les yeux, lors de ces voyages, où l’on passe d’un lieu à l’autre, de découverte en découverte, en retirant son bandeau, d’où l’idée de « transport d’un lieu à l’autre ». L’expression « voyage » est en usage dans le rite d’initiation maçonnique ; pour le franc-maçon ces voyages ou rites de passages sont organisés pour aider l’individu à accepter ses peurs et à les transmuter pour atteindre un état de sagesse, de maturité et de plénitude, mais pour Notre Dame en revanche, il s’agit de rituels sataniques qui en vérité, tout au contraire, asservissent la personne au démon , la plonge dans un état d’esclavage et de mort rappelant la déportation, et c’est la raison pour laquelle Notre Dame parle de « transport d’un lieu à l’autre », qui dans la Bible a ce sens péjoratif de châtiment. L’art des loges maçonniques excelle bien dans l’art de « transporter » leurs adeptes « d’un lieu à l’autre », et ceci loin du regard du profane, dans le plus grand des secrets, avec un serment liant ces derniers au silence, car s’ils peuvent quitter leurs fonctions, ou quitter la franc-maçonnerie, peuvent être expulsés pour mauvaise conduite, il n’est pas permis en revanche, pour les hauts initiés de trahir des secrets de la secte, sous peine de mort, l’idée de « transport d’un lieu à l’autre », ayant pour sens exégétique, la déportation, l’emprisonnement, le châtiment, l’impossibilité de faire marche arrière. » (Fin de citation p. 77)

 

Commentaire de l’image : « Une personne transportée d’un lieu à l’autre par la loge, qui découvre au terme de ses voyages initiatiques, en passant d’un lieu à l’autre, après avoir enlevé son bandeau, « la lumière » : « -les armes que vous voyiez tournées vers vous ne vous menacent pas. Elles vous annoncent que tous les maçons se feront désormais vos défenseurs si votre vie ou votre honneur venait à être menacés. » (P.78)

L'initiation maçonnique dans le secret de la Salette (bis repetita)

« L’initiation maçonnique et ses transports d’un lieu à l’autre. Huile sur toile du XIXème siècle : « Des personnes seront transportées d’un lieu à l’autre » dit Notre Dame de la Salette, en pensant à l’initiation de cette personne consacrée à Dieu ( qui deviendra le sosie de Paul VI au Vatican ) qui s’était convertie à la franc-maçonnerie, cette personne prenant d’autant plus l’esprit de Lucifer et des démons détachés de l’enfer, qu’elle ne croyait pas ou plus du tout, en l’existence de l’Enfer et de ceux qui s’y trouvent, qui dans son voyage initiatique – c’est constamment que se fait l’initiation maçonnique au sein des loges et pas seulement en y entrant – s’est retrouvé en retirant ses pansements ou son bandeau, avec la figure de Paul VI, pour prendre la place de Paul VI au Vatican, entouré de prélats francs-maçons comme lui, pour le soutenir dans sa tâche, quittant le lieu où il aurait dû rester pour être sauvé, vers un lieu, où il n’aurait pas dû être, à savoir la place du pape, avec tous les châtiments terrifiants qu’un tel voyage guidé par Satan, implique pour lui. » (P. 79)

 

Commenter cet article

Gui 14/09/2017 00:51

Bonsoir Philippe,
Il est peut-être né dans une famille catholique (source?) mais quand on considère que dés le premier tome de la série on a droit à de longues descriptions détaillées de "torture sexuelle", type sadomasochisme, j'ai de gros doutes quant à sa catholicité... Ne lisez pas ses livres !
La seule raison pour laquelle j'ai évoqué cet auteur c'est parce que le "sort de mort" me faisait penser à la mort du sosie du Saint Père dans la mesure où ce sort paraît être le Graal des magiciens; une tromperie extrêmement puissante capable de flouer toute une assemblée. C'était pas vraiment pertinent de ma part, car c'est pas tout à fait la même chose (le sort de mort permettant simplement d'éviter une exécution).

J'en profite pour vous donner un autre extrait du manuel rosicrucien (AMORC) sur les "transports psychiques". Résumé du 12ème degré (dernier degré du dernier cercle "des Illuminati") :

"Les initiations à ce degré sont données psychiquement aux membres qui en sont dignes et qui ont dûment progressé au cours des précédents degrés. Très souvent, ces initiations ont lieu d'une manière psychique dans les temples de l'ordre. Outre les monographies, les membres de ces degrés reçoivent un enseignement personnel qui ne peut être expliqué ici et ils se réunissent de temps en temps avec d'autres membres de leur degré pour discuter de leurs connaissances et de leurs expériences tout en poursuivant leur activités mystiques dans le monde entier sans interrompre leurs occupations professionnelles, familiales et autres."

Au delà du 12ème degré vous entrez dans la Fraternité Blanche (organisation non-physique) et vous êtes initiés par des entités supra-terrestres au sein du "haut conclave des maîtres cosmiques" qui ne font qu'un avec la soi-disant "Conscience cosmique" dont l'ancien symbole égyptien est... un cobra !

Cette secte est un condensé des mensonges de l'antique serpent :
exacerbation de la curiosité et de l'orgueil, recherche de la non-souffrance/immortalité, pseudo-activation des potentiels latents de l'homme (pouvoirs magiques/psychiques), recherche du succès/réussite... bref, tous les bons vieux rouages de l'Adversaire sont déployés. Prions pour que le maximum d'âmes quittent cette maudite entreprise satanique ! (Oui, c'est une entreprise, le fait de payer sa cotisation annuelle est rappelé maintes et maintes fois dans le manuel...)

Phil54 13/09/2017 16:27

Bonjour, non Gui, cet auteur n'est absolument pas franc-maçon.
C'est un fils de l'église, un catholique romain.
UDP,
Philippe

Gui 11/09/2017 15:21

Quelques réflexions et informations sur les notions de "pseudo-mort" et de "voyages" :
Dans mon adolescence j'ai lu "L'Epée de Vérité" de Terry GoodKind et dans ses livres, axés sur la magie, il est évoqué le "sort de mort" (réservé aux hauts mages) qui permet de convaincre qu'une personne est morte malgré les apparences en agissant sur le subconscient des spectateurs assistant à la mise à mort de la personne en question. (http://www.terrygoodkind.fr/wiki.php?p=Sort_de_mort)
Cela ne m'étonnerait pas que cet auteur soit franc-maçon car il se revendique publiquement de l'objectivisme, mouvement lancé par une juive athée, Ayn Rand, qui prônait une philosophie rationaliste, proche de celle du mouvement politique libertarien. Le 6ème tome de la saga de Goodkind s'intitule "La Foi des réprouvés"...
Simon Le Magicien, si ma mémoire est bonne, réalisait des miracles de ce type. Il se transformait en chèvre qu'on abattait et ensuite il réapparaissait sous sa vraie forme, il réalisait une sorte de fausse résurrection. Comme l'explique très bien le Chevalier Gougenot des Mousseaux dans "Les hauts phénomènes de la Magie" il s'agit d'un va-et-vient illusoire réalisé à une vitesse fulgurante grâce à l'assistance des démons.
Autre phénomène : celui des "transports" ou qu'on appelle aujourd'hui "voyages astraux" dont les franc-maçons et autres sectes en tout genre sont très friands. En fait, comme le démontre la doctrine catholique, l'âme ne peut se séparer du corps, sinon il y a mort. En réalité au cours de ses phénomènes, l'âme lâche à son génie (démon familier) un lien qui l'attache à elle, celui-ci voyage et revient en imprimant dans la conscience de la personne cette impression de voyage avec tout le déroulé des pseudo-évenements. Dans le manuel rosicrucien on apprend que les membres de la secte, parvenant au 7ème degré d’initiation, apprennent à "projeter leur corps physique dans l'espace" ce qui leur permet de se réunir en loge sans avoir à se déplacer de manière conventionnelle (il ne s'agit pas, bien sûr, de leur vrai corps mais d'une reconstitution apparente réalisée par leur démon familier, ce qu'ils ignorent apparemment). Je vous encourage à lire l'ouvrage du Chevalier Gougenot, il explicite très bien ces cas de bilocation et bien d'autres phénomènes, on le trouve aux ESR.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents