Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


La chute lapsaire et le mode de procréation

Publié par Jean-Baptiste sur 30 Septembre 2017, 20:43pm

 

Il y a peu l'un de vous m'a envoyé un courriel à propos d'un sédévacantiste qui prétend que le péché d'Adam et Ève a consisté dans le fait de vouloir se reproduire comme les animaux. Selon l'intéressé ils auraient vu la façon dont les animaux se reproduisaient au jardin d'Éden, et ils auraient désiré se multiplier de la même manière.

Nous avons déjà évoqué ce sujet ainsi que la thèse de ce monsieur ; mais nous n'avons pas tout à fait la même opinion. Car au vu des révélations de la vénérable Anne-Catherine Emmerick, j'ai tendance à penser que les animaux eux-mêmes ne se reproduisaient pas de la même façon qu'aujourd'hui : donc Adam et Ève ne les ont probablement pas vus s'accoupler. La nature telle qu'elle existe ici bas est à l'image du péché (entré dans le monde avec la faute originelle), ce qui explique que le mode de multiplication actuel des animaux soit si vil. Au passage, cela permet de réfuter l'opinion de Saint Thomas d'Aquin selon laquelle le mode de procréation aurait été le même sans la chute lapsaire, au motif que la nature implique une relation de transmission et de réceptivité : comme l'a dit explicitement la vénérable Anne-Catherine Emmerick, cette relation vient justement du péché originel. Toute la Création a été transformée par la Chute, et donc on ne peut pas raisonner à l'aune de ce qu'est la nature aujourd'hui pour en tirer des conclusions sur ce qu'elle était au jardin d'Éden.

Aussi, je pense que sans la Chute tant les hommes que les animaux se seraient multipliés différemment ; et dans le cas des hommes, je tiens à rappeler que plusieurs mystiques très éminentes l'ont dit, pas seulement la vénérable Anne-Catherine Emmerick ; or les prophètes sont supérieurs aux docteurs.

Adam et Ève ne connaissaient pas la façon dont ils allaient se multiplier : ils devaient attendre que Dieu leur dise et qu'Il leur donne cette faculté ; mais ils n'ont pas voulu attendre, et ils ont mangé le fruit défendu. La vénérable Anne-Catherine Emmerick a des paroles très mystérieuses : nos premiers parents n'ont pas péché "uniquement par l'usage du fruit", dit-elle. À mon avis cela signifie que lorsqu'ils ont vu ces fameuses images dont elle parle (lorsqu'ils regardaient le fruit), ils ont vu le mode de reproduction actuel (la loi des brutes), et ils se sont complus dans ce mauvais spectacle. Ils auraient donc commis un péché de chair (en pensée) juste après avoir commis le péché d'orgueil. En tout cas c'est mon opinion, mais je peux me tromper. Par contre je suis certain que sans le péché originel le mode de multiplication aurait été entièrement différent : sur ce point précis je n'ai aucun doute. Ce n'aurait pas seulement été un mode de multiplication dénué de concupiscence, mais un tout autre mode de procréation.

La sexualité telle qu'elle existe ici bas est une chose profondément ténébreuse, qui a donné lieu à une suite innombrables de crimes. C'est pourquoi il faut se réfréner au maximum en la matière, contrairement à ce que prétendent les prêtres qui enseignent aux époux une morale décomplexée, comme celle du Père Barbara. Ces plaisirs profanes nuisent beaucoup à l'âme, corrompent le cœur et énervent les forces du corps. 

 

 

Commenter cet article

Eric 03/10/2017 23:47

Dans les révélations que Jésus-Christ a faites à Saint Brigitte, Jésus explique ceci (livre 1, chapitre 26) :
Mais vous, maintenant, ô mon épouse! pour l'amour de laquelle se font toutes ces choses, vous pouvez considérer et demander quels enfants seraient nés d'eux, s'ils n'eussent péché. Je vous dis qu'ils seraient nés de la divine charité et de la mutuelle dilection d'Adam et d'Ève; et de leurs descendants qui se seraient unis, le sang, dans le corps de la femme, serait devenu fécond par l'amour sans aucune sale volupté, et de la sorte la femme se serait rendue plus fructueuse. Ensuite, l'enfant étant conçu sans péché, sans aucun plaisir immonde, j'aurais versé de ma Divinité une âme en lui, et la femme l'aurait ainsi porté et enfanté sans douleur. L'enfant aurait été, dès sa naissance, parfait comme Adam.
L'homme a méprisé cet honneur, quand il a obéi au démon, et a désiré plus d'honneur que je ne lui en avais donné.
Or, la rébellion étant faite, mon ange vint à eux. Ils eurent honte de leur nudité, et soudain ils sentirent la concupiscence de la chair et endurèrent la faim et la soif. Alors ils ne me possédèrent plus, car quand ils me possédaient, ils ne ressentaient ni faim, ni soif, ni délectation sensuelle, ni honte, mais moi seul, j'étais tout leur bien, toute leur douceur et tout leur plaisir, et le diable se réjouissait de leur perte malheureuse et de leur funeste ruine.

fm 01/10/2017 22:10

vous ne comprenez rien à rien.. les actes contre nature ne sont pas impossibles, puisque - helas - ils surabonde,t actuellement.. mais ce qui est impossible c'est de 'senttendre sur eur definition: car vous avez l'esprit tellement tordu, qu'il est et sera impossible d'en avoir une definition commune...

Mais, pour vous eviter de "bruler", comme c'est si manifeste, mariez vous donc, comme l'Apotre le commande!!!!!!

à moins, effectivement, que votre montini ressuscité ne vous nomme son successeur: auquel cas , je comprends que -dans votre insondable orgeuil - vous desiriez rester disponibe pour cette "succession glorieuse!!!!====== mais... à lal fin de ce mois, nous serons fixés sur cette eventualité....

fm 01/10/2017 19:45

j'ai rarement vu une comprenette aussi bornée et une pensée aussi tordue!!!

"male et femelle il les crea" avant la chute donc, la notion de "male et femelle dit bien ce qu'elle veut dire! "et Dieu vit que cekà etait bon"n(apres avoir donné l'ordre : "croissez et lultipliez vous": tout celà, AVANT la chute!
apres la chute, le probleme, c'est que le desir, voulu par Dieu etait pur de toute ambiguité; Adam desirai EVe, et uniquement eve, et dans une optique conforme à la Volonte divine, donc, sans honte.. apre sla chute la conupiscence apparait...
mais, si les celibataires doivent rester abstinents.. 'est que - ar definition - ils ne sont pas engagés en legitime mariage, et non pas parce que l'usage conjugal est mauvais!
et - encore une fois - le mariage à plusieurs fins: la procreation, qui est la princiapqle et le sfins secondaires<;;;
la femme accouche dans la douleur, non pas parce que la sexualité est mauvaise, mais parce que la chute originelle entraine la souffrance et l a mort!

ultimaratioregum 01/10/2017 20:48

FM ce sont les initiales de quoi, je suis juste un peu curieux ou suspicieux je sais plus...
Excusez moi d'être aussi borné, je n'ai pas reçu la "lumière"... et d'avoir la pensée si tordue, c'est qu'elle n'a pas été redressée par quelques bons philosophes "éclairés".

Personne ne dit que l'acte conjugal soit mauvais ou que la douleur de l'enfantement soit due à la sexualité, vous caricaturez... quelles sont d'après vous les autres fins de la sexualité dans le mariage? Si vous pensez au plaisirs, il n'est pas une fin mais un effet qui trouve sa cause dans l'acte charnel légitime entre deux époux, ce que personne ne conteste contrairement à ce que vous insinuez, mais il existe des règles car même dans le mariage on ne fait pas ce que l'on veut, sinon les pratiques sexuelles contre nature ne seraient pas un péché, ni la contraception, et Onan n'aurait point commis de péché en refusant de donner une descendance à sa femme.

fm 30/09/2017 22:40

Donc la Sainte Ecriture et Dieu lui meme racontent des conneries, puisqu'elle nous dit: ils seront deux en une seule chaire, genese 2, 24 et marc 10, 7/9...

ultimaratioregum 01/10/2017 21:29

Le magistère universel, rien que ça. Dans "il me semble que" et "je pense que" où est ce que je vous donne l'impression de parler du haut de la chair de St Pierre? C'est juste mon opinion.

"surtout avec deux jeunes célibataires.. qui sont sensés n'en rien connaitre." Un célibataire peut ne pas être jeune et avoir eu une vie licencieuse avant le célibat, surtout s'il s'est converti sur le tard.

fm 01/10/2017 21:05

quand aux pratiques "contre nature", encore faudrait il s'entendre la dessus.. et je crois que c'ets impossible...

surtout avec deux jeunes celibataires.. qui sont sensés n'en rien connaitre...

fm 01/10/2017 21:04

puisque c'est vous le magistere ordinaire universel.. je m'incline....

mais je note encore un reduction ou deviation de la pensée...
Car onon, n'a pas ete puni "pour n'avoir pas voulu donner une descendance à sa femme" (ce qui est une conception talmudique et charnelle des choses, mais bien par ce qu'il a detourné l'acte de sa completude....

ultimaratioregum 01/10/2017 19:23

De plus il est dit dans la Genèse qu'ils étaient nus tous les deux et qu'ils n'éprouvaient aucune honte l'un devant l'autre, on peut facilement en déduire qu'ils ne ressentaient pas de désirs sexuels. C'est bien après, conséquemment à leur chute "qu'ils connurent qu'ils étaient nus," qu'ils se cachèrent et que Dieu décréta que la femme enfantera dans la douleur.

ultimaratioregum 01/10/2017 18:54

Le mode de multiplication mentionné impliquerait donc obligatoirement l'acte charnel selon vous? C'est votre interprétation... Pour moi, je ne pense pas qu'il soit devenu mauvais par la suite, mais qu'il ait changé. Le miracle des noces de Cana et la présence de Jésus ne contredise pas non plus ce que dit Jean-Baptiste, ou ce qu'enseigne la Sainte Eglise sur le mariage, à savoir que l'acte charnel a pour but la procréation... sinon les célibataires ne seraient pas "contraints" à la chasteté parfaite.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents