Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


La date du retour de Paul VI (bis repetita)

Publié par Jean-Baptiste sur 25 Septembre 2017, 08:31am

 

Éric Faure et le collectif survivantiste, qui n'ont rien en commun à bien des égards, partagent en revanche l'idée que Paul VI reviendrait probablement en 2018.

Personnellement, comme je l'ai déjà dit, je pense au contraire que 2017 est de loin l'année la plus probable, pour plusieurs raisons :

1°) Le signe du chapitre 12 de l'Apocalypse est bien apparu dans le ciel le 23 septembre 2017, ce qui dénote l'imminence du jugement à venir (l'excommunication du clergé moderniste) et de la venue de l'Antéchrist ;

2°) Le centenaire de Fatima se termine le 13 octobre 2017, et il est d'une importance capitale, à cause du parallèle avec les révélations du Sacré-Coeur de Paray-le-monial (la Sainte Vierge a comparé l'attitude du pape avec celle du roi de France), mais également parce qu'il s'agira de la fin du délai accordé à Satan pour détruire l'Église ;

3°) Le cinquième centenaire de la réforme protestante aura lieu en octobre 2017, et c'est la fin des "cinq mois" (cinq siècles) de prolifération des sauterelles (les hérésies protestantes) dans l'Apocalypse ;

4°) Demain, le Saint-Père aura 120 ans, soit l'âge de Moïse à sa mort ; or l'Apocalypse compare la crise actuelle de l'Église à l'Exode, et Paul VI à Moïse.

 

J'aimerais en outre vous proposer une cinquième raison, qui n'est qu'une hypothèse, issue de mes dernières recherches...

Comme je l'ai fait remarquer dans mes derniers articles, il y a des aspects de l'Apocalypse sur lesquels je conserve des incertitudes, en particulier l'idée des "deux témoins", et également les coupes de la colère. Le chapitre 12 est celui que j'ai le mieux compris, celui sur lequel Dieu m'a accordé le plus de lumières ; mais sur l'interprétation des chapitres 13 à 18, il y a quelques passages où je conserve des doutes.

Quant aux deux témoins, je me suis fait la réflexion suivante : selon un interprétation moderne de Bossuet et quelques autres commentateurs, les deux témoins peuvent désigner les forces collectives de l'Église, à cause de la loi du Deutéronome (XIX. 15). Or, étant donné que la prédication des deux témoins dure 1260 jours (la même durée que le refuge de la femme), on peut dire que ce témoignage dure depuis la fondation des États pontificaux en 754 jusqu'à la canonisation invalide et sacrilège de Wojtyla en 2014 (soit 1260 années) ; et partant que les cadavres des deux témoins demeurent 3 jours et demi sur la place publique avant qu'ils puissent ressusciter et s'élever au ciel, on peut y voir 3 ans et demi depuis la cérémonie sacrilège d'avril 2014 jusqu'à octobre 2017, date où le témoignage de l'Église ressuscitera et où le "fils d'homme" sera rendu au trône de Dieu. Ce n'est là qu'une hypothèse...

Je tiens à rappeler que selon le chanoine Weber, les "jours" en langue juive ne s'entendent pas systématiquement au sens de 24 heures, mais qu'ils peuvent désigner des durées plus longues, par exemple des mois ou des années. Par ailleurs, dans les Saintes Écritures les durées peuvent comporter plusieurs accomplissements, comme c'est le cas des "semaines d'années" chez le prophète Daniel. Mon hypothèse consiste donc à dire que la prédication des deux témoins peut désigner, outre la prédication d'Élie et d'Hénoch durant le règne de l'Antéchrist, le témoignage de l'Église durant son refuge au désert ; et comme nous l'avons expliqué dans nos ouvrages, ce refuge au désert se rapporte à l'établissement de l'Église dans la ville de Rome, depuis la donation de Pépin le bref en 754 jusqu'à la canonisation invalide et sacrilège de Wojtyla en 2014 (soit 1260 années). Sachant que le désert symbolise le paganisme et l'absence de foi dans la Bible, ici le désert fait allusion à la ville de Rome, capitale du paganisme dans l'Antiquité, qui est devenue le refuge de la femme (c'est-à-dire de l'Église) grâce à la conversion de Rome, et plus tard grâce à la donation de Pépin le bref. C'est la victoire de Dieu : la capitale du paganisme devient la capitale de la chrétienté.

En d'autres termes, durant 3 ans et demi le cadavre de l'Église sera resté sur la place publique de la "grande ville", la Rome moderniste, comparée à Sodome et à la Jérusalem infidèle au chapitre 11 de l'Apocalypse. J'insiste, ce n'est qu'une hypothèse ; mais cela correspondrait très bien au délai de "cinq mois" de prolifération des sauterelles.

On peut enfin avancer une sixième raison justifiant que Paul VI réapparaisse en 2017, et même en octobre : le Père Kramer écrit dans son commentaire de l'Apocalypse que peu de temps avant la première guerre mondiale, les protestants avaient eu l'intention d'organiser une célébration de la réforme protestante en grande pompe, à l'échelle internationale ; mais la guerre les en avait empêché. Or, je pense qu'il risque de se passer une chose semblable le mois qui vient ; seulement il ne s'agira pas encore de la troisième guerre mondiale, pour des raisons que j'ai déjà évoquées : au vu des prophéties privées la 3ème guerre ne peut pas survenir immédiatement. Donc il s'agirait plutôt de troubles géopolitiques très graves, et d'un début de guerre. Au demeurant, vous constaterez vous-mêmes à quel point les cataclysmes et les guerres se déchaînent ces derniers temps...

À mon sens les deux années les plus probables du retour du Saint-Père sont (étaient) 2014 et 2017 ; or 2014 étant passée, il reste l'année 2017. 2018 n'aurait plus aucun lien avec les prophéties apocalyptiques et Fatima, autant que j'en puisse juger.

De toute façon la survie de Paul VI et son retour constituent une certitude de foi, comme je l'ai déjà démontré. La Fraternité Saint Pie X s'égare de plus en plus en qualifiant de pape un homme qui ne confirme pas la foi des fidèles, mais qui la détruit ; et les sédévacantistes renient la succession apostolique ainsi que la visibilité de l'Église. Il n'y a qu'une seule solution.

 

 

Commenter cet article

cat 25/09/2017 21:06

LA PERTE DES EAUX. L4ACCOUCHEMENT EST POUR BIENTÔT
LE 23 SEPTEMBRE L'OURAGAN MARIA FAIT CÉDER LE BARRAGE A PORTO RICO . 70000 PERSONNES ÉVACUEES

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents