Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


La menace mahomète dans le Secret de la Salette

Publié par Éric Faure sur 9 Septembre 2017, 07:48am

 

TOUTE LA VÉRITÉ EFFROYABLE SUR LE DÉBUT DU SECRET DE NOTRE-DAME DE LA SALETTE, TELLE QU’ELLE N’A JAMAIS ÉTÉ DITE,

 

OÙ NOTRE DAME FAIT UNE DESCRIPTION DE L’ÉTAT DU CLERGÉ ROMAIN À l’APPROCHE DE LA TROISIÈME GUERRE MONDIALE,

 

ET PLEURE LA MORT DU PAPE CACHÉ ET SOUFFRANT DE SON SECRET.

 

Par Éric Faure, auteur du Pape martyr de la fin des temps et du Sens réel des dernières devises rapportées par le bénédictin Arnold de Wion, qui sont deux ouvrages consacrés à la littérature apocalyptique médiévale, et auteur du Sosie de Paul VI dans le secret de Notre Dame de la Salette, qui est un troisième ouvrage mettant en lumière dans l’apocalypse rédigée par Mélanie Calvat, le prodige que « les faiseurs de miracles » ou prélats francs-maçons parviendront à réaliser pour faire tomber dans l’apostasie, les catholiques.

 

« Mélanie, ce que je vais vous dire maintenant ne sera pas toujours secret ; vous pourrez le publier en 1858.

Début du premier paragraphe :

Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres, par leur mauvaise vie, par leurs irrévérences et leur impiété à célébrer les Saints Mystères, par l'amour de l'argent, l'amour de l'honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d'impureté. 

Oui, les prêtres demandent vengeance, et la vengeance est suspendue sur leurs têtes. Malheur aux prêtres et aux personnes consacrées à Dieu, lesquelles, par leurs infidélités et leur mauvaise vie, crucifient de nouveau mon Fils ! Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le Ciel et appellent vengeance, et voilà que la vengeance est à leurs portes, car il ne se trouve plus personne pour implorer miséricorde et pardon pour le peuple ; il n'y a plus d'âmes généreuses, il n'y a plus personne digne d'offrir la Victime sans tache à l'Éternel en faveur du monde. 

Dieu va frapper d'une manière sans exemple.

Malheur aux habitants de la terre ! Dieu va épuiser sa colère, et personne ne pourra se soustraire à tant de maux réunis.
  Fin du premier paragraphe.

 

 

AVERTISSEMENT :

L’Explication de ce paragraphe ne vient pas de moi, mais Notre-Dame de la Salette elle-même, de telle sorte que quiconque s’oppose à cette explication du premier paragraphe de son secret s’oppose à Elle et à N.S. Jésus-Christ. Il ne s’agit pas d’un commentaire du secret comme on en a vu dans les milieux dit « catholiques ». Le contenu de cette Explication du secret par le secret lui-même s’impose avec autorité et n’a strictement rien à voir avec tout ce qui a été écrit sur le secret, qui fait pâle figure à côté. Son apparition dans le peuple de Dieu est lui-même un évènement qui fera date dans l’histoire non seulement du secret de la Salette, mais aussi de l’Eglise. Il convient d’en interdire la lecture aux méchants, à ceux qui sont hostiles au retour Miraculeux de Paul VI, car il ne convient pas de livrer les perles qui se trouvent dans le secret de la Salette, aux porcs et aux chiens. La lecture de cet article sera même comme un poison pour ceux qui disent ne pas croire au retour miraculeux de Paul VI mais croire au secret de la Salette. En fait, ces derniers ne sont pas disposés à entendre l’Explication que donne Notre Dame de la Salette de son secret, et il vaudrait mieux pour eux qu’ils s’en écartent, pour ne pas avoir à s’opposer à Notre Dame de la Salette et encourir la sainte colère de N.S. Jésus-Christ. Cet article ne s’adresse qu’aux justes qui souffrent beaucoup, qui font monter leurs prières, leur pénitence et leurs larmes jusqu’au ciel, et demandent l’aide de Notre Dame de la Salette, et qui par définition sont disposés à entendre la Parole de Dieu. Il est fait pour les réconforter et les préparer au retour miraculeux de Paul VI. On fait exprès de multiplier dans cet avertissement, l’idée que Notre Dame de la Salette enseigne ce retour, pour que les méchants et mauvais catholiques renoncent à nous lire, et restent dans leur obscurité, car la lumière qui se dégage de l’explication du secret de la Salette leur serait insupportable, par la douleur qu’elle procure à ceux qui n’ont pas l’amour de la vérité en eux. Celui qui cherchera une faille dans l’Explication du secret que je livre, sera déçu car il n’en trouvera pas, car cette explication du secret est tirée du secret lui-même. Rejeter cette explication revient à jeter le secret de Notre dame de la Salette dans son intégralité.

 

 

EXPLICATION DE CE PARAGRAPHE PAR CE QUE DIT NOTRE DAME DANS SON SECRET :

Pour faire court, car on a rédigé des centaines de pages pour défendre l’explication que donne Notre Dame de la Salette de ce paragraphe, disons que les prêtres cloaques d’impuretés sont les mêmes qui demandent vengeance et dont la vengeance est suspendue sur leurs têtes. Ces prêtres dont la vengeance de Dieu est suspendue sur eux, Notre Dame nous en dit davantage dans le passage : «  vous qui faites profession de servir Jésus-Christ(…) Dieu va vous livrer à son ennemi. », car ce passage est le seul à décrire une vengeance de Dieu sur des prêtres de l’église wojtylienne. Il s’agit des successeurs de Wojtyla, car ces faux pasteurs apparaissent chronologiquement dans le secret après le règne de Wojtyla, et ils ont la charge des lieux saints de Rome comme le Vatican, qu’ils ont corrompu par une pseudo-canonisation de Wojtyla, faisant ainsi de ces lieux un obstacle à la conversion des âmes : «  Tremblez (…) car Dieu va vous livrer à son ennemi, parce que les lieux saints sont dans la corruption. » La pseudo-canonisation de Wojtyla a été prophétisée par Notre Dame de la Salette, en cela qu’il est cet avant-coureur de l’antéchrist destructeur de la Foi Catholique voulant « se faire regarder comme un dieu » en occupant illégitimement la fonction pontificale, et on sait qu’il parviendra « à se faire regarder comme un dieu », de son vivant et après sa mort, car il est servi par des troupes de plusieurs nations : «  Un avant-coureur de l’Antéchrist, avec ses troupes de plusieurs nations (…) voudra anéantir le culte de dieu, pour se faire regarder comme un dieu. »

 

Les prêtres cloaques d’impureté du Temple de Jérusalem qui ont livré N.S. Jésus-Christ à l’empire romain pour qu’il soit crucifié par les romains sont une préfiguration des prêtres cloaques d’impureté de la basilique saint Pierre de Rome qui livreront Enoch et Elie à la bête montant de l’abîme, à la Rome païenne !

 

 

Mais ce n’est pas surtout pour cela que Notre Dame de la Salette dit de ces cloaques d’impureté qui ont élevé Wojtyla sur les autels, qu’ils crucifient de nouveau N.S. Jésus-Christ, bien que cette pseudo-canonisation de Wojtyla dénote une volonté d’anéantir N.S. Jésus-Christ et les siens, une conduite similaire à celle de Anne et Caïphe. Cette seconde crucifixion du Christ correspond pour Notre Dame de la Salette, à la mise à mort d’Enoch et d’Elie décrit par elle dans son secret, que ces cloaques d’impureté vont demander : « Enoch et Elie seront mis à mort ; Rome païenne disparaitra ». En effet, pour Notre Dame de la Salette, c’est Rome païenne qui mettra à mort Enoch et Elie, et c’est pour cela que Rome païenne sera conduite par Dieu à disparaître peu de temps après. On le sait par les références bibliques que fait transparaître Notre Dame de la Salette dans son secret qui sont innombrables et cachées dans l’ensemble au profane. Là, Notre Dame fait une référence cachée à Apocalypse chapitre XI verset 5 que personne n’a vu à ma connaissance : «  Et si quelqu’un veut les frapper, il faut aussi qu’il se tue lui-même. » Cela signifie qui quiconque oserait frapper Enoch ou Elie pour les tuer, se condamnerait lui-même à disparaitre. Ainsi donc ce n’est pas par hasard que vient après la mise à mort d’Enoch et d’Elie, la disparition de Rome païenne. Cette disparition de Rome païenne, vient pour nous indiquer la culpabilité de Rome païenne dans la mise à mort d’Enoch et d’Elie. En faisant cela, Notre Dame de la Salette donne une indication de ce qu’il faut comprendre dans Apocalypse XI verset 7 : «  Et lorsqu’ils -les deux témoins Enoch et Elie – auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l’abîme fera la guerre contre eux, et les vaincra, et les mettra à mort. » Notre Dame de la Salette nous apprend que la bête qui monte de l’abîme, c’est Rome païenne, c’est-à-dire une nouvelle version de l’Empire romain dans son aspect farouchement antichrétien, qui s’est installée en Europe. Par Rome, il ne faut pas entendre la ville de Rome, ni même l’église wojtylienne proprement dite, comme on pourrait le croire à première vue, mais alors pourquoi faut-il impliquer dans la mise à mort d’Enoch et d’Elie, les autorités apostâtes de Rome et les autres membres de l’église wojtylienne qui approuveront ce rejet d’Enoch et d’Elie, par le Vatican ?

Pour le comprendre, il convient de se référer à Apocalypse XVII 8 : « la bête que tu as vu, a été, et elle n’est plus, et elle montera de l’abîme, et elle ira à la mort. » Cette bête, est l’Empire romain dans son aspect bestial, satanique, persécutant les premiers chrétiens, qui a cessé d’être lorsque l’Europe a été christianisée, puis qui est revenu dans les temps de la fin sous la forme de l’Union Européenne, pour ensuite aller à la mort, après avoir mis à mort Enoch et Elie, lors de « la dernière guerre ». Notre Dame de la Salette cautionne cette interprétation, en utilisant l’expression «  Rome païenne », Rome servant autrefois à désigner l’empire romain comme un tout, et comme cet empire était paganisé, Notre Dame utilise l’expression Rome païenne, car on aura dans les temps de la fin une apostasie de l’Europe, qui reviendra au paganisme de la Rome antique. Or cette bête venant de l’abîme est conduite par la grande Babylone, mère de toutes les prostitutions de la terre, qui est assise dessus  et qui est comparée à une femme ivre du sang des saints : « Moi je te dirais le mystère de la femme et de la bête qui la porte. » Apo. XVII verset 7, cette bête qui porte la Grande prostituée, est précisément la bête qui monte de l’abîme et qui a mis à mort Enoch et Elie. Dans un article publié par Jean Baptiste André, on a expliqué longuement le chapitre XVII de l’Apocalypse, en démontrant que cette prostituée désigne au sens littéral Jérusalem apostate avec son Temple qui a rejeté le Messie en la personne de N.S. Jésus-Christ, et désigne en son sens réel, Rome apostate avec la basilique saint Pierre de Rome qui rejettera Enoch et Elie, dans le sillage tracé par Jérusalem apostate et déicide des premiers temps messianiques. Ainsi, donc, si la bête de l’abime a mis à mort Enoch et Elie, c’est aussi parce qu’elle était excitée contre Enoch et Elie, par l’église wojtylienne, assise dessus ou la conduisant, exactement comme c’est l’empire romain d’autrefois qui a mis à mort le Christ, mais excité, conduit en cela par Caïphe le grand prêtre ( non conforme à la loi mosaïque et davidique, car choisi par Rome ) les princes des prêtres et les prêtres, cloaques d’impureté du Temple de Jérusalem et membres du Sanhédrin, réclamant à Rome, la crucifixion du Messie, après l’avoir livré aux romains. Et bien ici, l’histoire se répètera avec un clergé de cloaques d’impureté réclamant à la nouvelle Europe paganisée, que soit mis un terme aux prédications d’Enoch et d’Elie à son encontre, confondant d’autorité ce clergé apostat et schismatique dirigeant au Vatican.

 

L’image du Juste par excellence : N.S. Jésus-Christ, celui qui nous jugera après la mort. Le pape souffrant du secret de la Salette est un vrai imitateur du Christ fait homme. A ce titre, Notre Dame de la Salette, place ce pape systématiquement parmi les justes dans son secret : Des ennemis de l’Eglise « pendront la figure des âmes justes. » ; «  Les justes souffriront beaucoup. » ; «  Par le sang, les larmes et les prières des justes », sont autant de passages, où il faut discerner le pape souffrant dans le secret de la Salette, qui est celui qui implore miséricorde et pardon pour le peuple, à la manière du Christ.

 

 

En effet, mettre à mort Enoch et Elie, revient à crucifier N.S. Jésus-Christ, une seconde fois. C’est contre Enoch et Elie, que les prêtres dont parle ici Notre Dame  demandent vengeance, de la même manière qu’Anne et Caïphe demandaient que la vengeance de Dieu pour les blasphémateurs et les hérésiarques s’applique à N.S. Jésus-Christ. Enoch et Elie morts, « il n’y a plus personne » effectivement « pour implorer pardon et miséricorde du peuple », car Enoch et Elie étaient comme des paratonnerres détournant la sainte colère de Dieu, mais maintenant qu’ils sont morts, Dieu va frapper, non seulement les prêtres, mais toutes les « personnes » qui ont été « consacrées à Dieu » par le baptême, c’est-à-dire tous les membres de l’église wojtylienne, appelés « habitants de la terre », cette église étant maudite de Dieu.

La vengeance de Dieu est aux portes de ces derniers, car ces derniers vont entrer dans « la dernière guerre faite par les dix rois de l’antéchrist » qu’est la troisième guerre mondiale. Cette « guerre générale » est décrite dans le secret de la Salette après la description que fait Notre Dame de la Salette de la seconde guerre mondiale en ces termes : « la France (…) et l’Angleterre seront en guerre. Le français se battra avec le français, l’italien avec l’italien » sous-entendu le français se battra contre le français, l’italien, contre l’italien, à la fin de la seconde guerre mondiale lorsque l’Allemagne de Hitler se mettra à reculer sur tous les fronts. La prophétie dans ce premier paragraphe du début du secret de la Salette se situe donc dans le temps bien après le retour d’Elie ou la fin de l’éclipse de l’Eglise, entre la mort d’Enoch et d’Elie et la troisième guerre mondiale, au cours de laquelle Dieu va anéantir cette église de Wojtyla, appelée «  terre », et tous ses habitants, appelés «  habitants de la terre. » Dieu suite à la mise à mort d’Enoch et Elie, va épuiser sa colère, car il n’en aura pas fini avec les survivants de « la dernière guerre », car ensuite, il fera perdre au globe terrestre son « mouvement régulier », comme à tous « les astres » parce qu’il remettra l’axe terrestre à la place qu’il était avant le déluge, d’où les passages suivants plus loin dans le secret : « les astres perdront leurs mouvements réguliers », «  l’eau et le feu donneront au globe terrestre des mouvements convulsifs et d’horribles tremblements de terre qui feront engloutir des montagnes, des villes, etc. » Voilà pourquoi, « personne ne pourra se soustraire à tant de maux réunis. »

Maintenant revenons à Enoch et Elie, dont Notre Dame de la Salette pleure ici la mort dans le premier paragraphe de son secret, sa douleur devant cette perte étant immense : «  il n’y a plus d’âmes généreuses (…) plus personne digne d’offrir la Victime la victime sans tâche à l’Eternel en faveur du monde », qui montre que Enoch et Elie sont des prêtres fidèles à Dieu diamétralement opposés à ces prêtres cloaques d’impureté qui s’en sont pris à eux, comme Anne et Caïphe s’en sont pris à N.S. Jésus-Christ. Il s’agit des Apôtres de la fin des temps que Notre Seigneur Jésus-Christ fera sortir miraculeusement de leur cachette ou exil caché où ils vivaient « dans l’union avec Dieu, dans la souffrance et inconnus du monde », pour « éclairer la terre » c’est-à-dire éclairer ceux qui dans l’église wojtylienne peuvent encore être sauvés. Leur retour mettra fin à l’éclipse de l’Eglise, et le monde qui aurait voulu que perdure l’éclipse de l’Eglise sera dans la consternation en apprenant qu’ils sont toujours en vie, plongé dans un profond accablement car il espérait bien après tant et tant d’années, ne plus jamais les revoir sur la scène publique : «  L’Eglise sera éclipsée, le monde plongé dans la consternation. Mais voilà Enoch et Elie remplis de l’Esprit de Dieu. Ils prêcheront avec la force de Dieu. ». L’expression « prêcher avec la force de Dieu » signifie que ces deux Apôtres seront mandatés par Dieu, et que cela ne fera aucun doute dans la véritable Eglise Catholique. On a bien ici à faire à un retour de la visibilité de l’autorité dans l’Eglise, c’est-à-dire à une fin de l’éclipse de l’Eglise. L’Eglise sera éclipsée, mais voilà Enoch et Elie qui mettront fin à cette éclipse. Le monde sera plongé dans la consternation, les méchants seront comme atterrés, surpris très fâcheusement, mais pour quelle raison ? Parce que voilà Enoch et Elie de retour, retour dont ne veut surtout pas le monde ou les méchants. Notre Dame de la Salette parle de leur retour miraculeux en ces termes : «  Alors Jésus-Christ (…) commandera à ses anges que tous ses ennemis soient mis à mort ».

 

Voici Elie qui après avoir confondu par un miracle de Dieu tous les prêtres de Baal, les met lui-même à mort, tous sans la moindre exception. Elie est une préfiguration du pape souffrant du secret de Notre Dame de la Salette, et les prêtres de Baal, une préfiguration des apostats idolâtres qui résisteront au pape souffrant malgré son retour miraculeux. Le pape souffrant confondra par le miracle de son retour ces derniers, et les mettra à mort, en ce sens, qu’il les excommuniera, leur retira la vie éternelle, ce qui est le pire des châtiments.

 

 

Reprenons : «  Alors Jésus-Christ (…) commandera à ses anges que tous ses ennemis soient mis à mort ».

Les anges dont il s’agit ici dans cette phrase sont Enoch et Elie. Par « Anges », expression qui signifie messagers, il faut entendre Apôtres, comme c’est le cas dans bien des passages de l’apocalypse de N.S. Jésus-Christ. En effet, pour le comprendre il faut réaliser que le passage situé vers la fin du secret : «  par le sang, les larmes et les prières des justes, Dieu se laissera fléchir ; Enoch et Elie seront mis à mort. » est un retour à ce passage ou un remake de cet épisode : « les justes souffriront beaucoup ; leurs prières, leur pénitence et leurs larmes monteront jusqu’au ciel (…) alors Jésus-Christ par un acte de sa justice et de sa grande miséricorde ( se laissera fléchir ) commandera à ses anges que tous ses ennemis soient mis à mort ». Mais le passage «  Dieu se laissera fléchir ; Enoch et Elie seront mis à mort » est incomplet. En effet, si Dieu se laisse fléchir, c’est-à-dire exhausse les prières des justes, il est absurde, qu’il le fasse en permettant la mort d’Enoch et d’Elie, qui sont précisément les Apôtres que Dieu envoie aux justes pour venir à leur secours. Le passage qui manque entre «  Dieu se laissera fléchir » et «  Enoch et Elie seront mis à mort », se trouve un peu plus loin en arrière dans le texte, et c’est la raison pour laquelle Notre Dame n’a pas tenu à le recommencer, ce qui donne : «  Par le sang, les larmes et les prières des justes, Dieu se laissera fléchir. Voilà Enoch et Elie remplis de l’esprit de Dieu. Ils prêcheront avec la force de Dieu. Puis ils seront mis à mort. ». Ces Anges sont des Apôtres que Dieu enverra « pour rétablir toutes choses » expression se trouvant dans la rédaction du secret de Maximin du 5 août 1853, que Maximin attribue à un roi dans son secret, sans se rendre compte qu’il peut s’agir d’un pape, car le pape souffrant est un grand Monarque.

« Par le sang, les larmes, et les prières des justes », est une paraphrase du passage « les justes (…) leurs prières, leurs pénitences et leurs larmes monteront jusqu’au ciel » , «  Dieu se laissera fléchir » une paraphrase de «  Alors Jésus-Christ par un acte de sa justice et de sa grande miséricorde » les exhaussera, et les anges qui ont reçu l’ordre de N.S. Jésus-Christ de mettre à mort tous les ennemis de Dieu, ne peuvent qu’être nécessairement qu’Enoch et Elie, les deux témoins de l’apocalypse, dont il est écrit : « un feu sortira de leur bouche, il dévorera leurs ennemis », qu’ils « ont puissance pour fermer le ciel , pouvoir sur les eaux pour les changer en sang et pour frapper la terre » c’est-à-dire l’église wojtylienne « de toutes sortes de plaies , aussi souvent qu’ils le voudront. » Apo. XI versets 5-6  [à relier dans le secret de la Salette avec le passage « la terre sera frappée de toutes sortes de plaies »] « et lorsqu’ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l’abîme, fera la guerre contre eux, et les vaincra et les mettra à mort. » Verset 7. Il n’y a pas de contradiction, entre le fait que Jésus-Christ leur commandera de mettre à mort tous ses ennemis, et le fait qu’ils seront mis à mort, ces deux faits s’appliquent bien aux deux témoins de l’apocalypse que sont Enoch et Elie. Enfin, parmi les anges commandés par N.S. Jésus-Christ à mettre à mort tous ses ennemis, dans le secret de la Salette, il y a bien Elie, car cela renvoie à Elie égorgeant tous les prêtres de Baal, qui sont une préfiguration des prêtres cloaques d’impureté de l’église wojtylienne lors du retour d’Elie dans les derniers temps de l’Eglise. (1 Roi chap. 18 verset 40 : Élie leur dit : " Saisissez les prophètes de Baal, que pas un d'eux n'échappe ! ", et ils les saisirent. Élie les fit descendre près du torrent du Qishôn, et là il les égorgea.) Enoch et Elie seront suivis par « les hommes de bonne volonté qui croiront en Dieu » en raison de ce miracle du retour d’Enoch et d’Elie, mais ils seront rejetés par les prêtres cloaques d’impuretés de l’église wojtylienne et par les baptisés qui prendront le parti de suivre ces prêtres cloaques d’impuretés dirigeant le Vatican, c’est-à-dire par tous les habitants de la terre dont les noms ne sont pas inscrits dans le livre de vie.

Notre Dame de la Salette en disant que Elie ( et Enoch ) met fin à l’éclipse de l’Eglise et que son retour plongera le monde dans la consternation, parce que le monde le croira mort alors qu’il sera toujours en vie ( c’est ce que dit la tradition au sujet de cet Elie, à savoir qu’il n’est pas mort, est toujours en vie, caché quelque part, et va revenir parmi les siens ) présente Elie comme étant le pape souffrant de son secret, élu lors d’un conclave ordinaire ( un pape qui n’est pas mort, car protégé miraculeusement par Dieu, mais qui est toujours en vie, caché quelque part, et va revenir parmi les siens ). C’est pour cela que lors de son retour miraculeux, il prêchera avec la force de Dieu. Le reste de l’Eglise sera bien obligé de reconnaitre que Elie, c’est-à-dire ce pape, lors de son retour miraculeux, est bien mandaté par Dieu. Quant à Enoch, il est celui qui dans l’Eglise enseignante sera le plus à même de témoigner du retour miraculeux d’Elie, car Elie a besoin d’Enoch pour être reconnu, a besoin d’Enoch pour témoigner de son retour miraculeux, comme le Christ lors de sa résurrection avait besoin des Apôtres pour témoigner de sa résurrection. Enoch sera aussi mandaté par Dieu au même titre qu’Elie, le pape souffrant, car envoyé par le pape souffrant à prêcher partout la bonne nouvelle de son retour miraculeux. Enoch et Elie sont aussi « les nouveaux rois » dont parle Notre Dame de la Salette en ces termes : « les nouveaux rois seront les bras droit de la sainte Eglise », sous-entendu après le retour du pape souffrant des temps de la fin qui fera penser dans l’Eglise à la résurrection de N.S. Jésus-Christ, exactement comme l’Apôtre Pierre et l’Apôtre Paul étaient les deux piliers de l’Eglise après la résurrection du Christ-Jésus.

 

Saint Pierre et saint Paul les deux piliers de l’Eglise qui ont été mis à mort, une préfiguration des nouveaux rois dans la sainte Eglise - Elie et Enoch - après l’intervention miraculeuse de N.S. Jésus-Christ, qui seront eux aussi mis à mort.

 

Voici qui sont Enoch et Elie pour Notre Dame de la Salette, et voilà aussi pourquoi, les prêtres qui rejetteront Elie, préfigurés par les prêtres de Baal du temps de Elie, sont perçus par Notre Dame de la Salette, comme des cloaques d’impureté faisant certes profession de servir N.S. Jésus-Christ, mais en réalité servant Baal, ou le démon. En fait dans ce premier paragraphe, Notre Dame de la Salette en incriminant les prêtres cloaques d’impureté qui ont rejeté Elie, comme Anne et Caïphe ont rejeté le Christ, en pleurant sur la mort d’Enoch et d’Elie, comme elle a pleuré à la mort de son divin Fils au calvaire, pleure sur la mort du pape souffrant et caché de son secret. Mélanie et Maximin ont trouvé Notre Dame dans cet état en train de pleurer et Notre Dame en s’adressant à eux, montre ainsi ce qui la fait pleurer, qui est une vision de l’avenir. D’ailleurs, tout dans ce premier paragraphe du secret de la Salette ne s’est pas encore accompli, à l’heure où j’écris ces lignes, et c’est aussi pour cela qu’il est très dur à comprendre, à moins de recevoir l’aide du Saint Esprit, qui rend toutes ses choses de Dieu très claires, très précises, très simples et faciles à saisir. Pour savoir par conséquent qui est Elie, pour Notre Dame de la Salette, cela nous renvoie à la question, qui est le pape souffrant de son secret, car Elie et ce pape, pour Notre Dame de la Salette, c’est tout un, c’est le même personnage central au cœur de son secret, le même personnage messianique autour duquel d’ailleurs gravite toute son apocalypse. Notre Dame de la Salette perçoit le pape souffrant de son secret, comme son enfant, celui qui s’est donné à elle, celui qu’elle porte dans ses bras, celui qui a vécu de son esprit, comme son enfant chéri, ces expressions tirées de son « appel pressant à la terre » concernant par-delà les autres Apôtres et disciples de Jésus-Christ, le pape souffrant de son secret. Et que se passe-t-il lorsqu’on perd un être cher et surtout lorsqu’on perd un pape d’une envergure comparable au prophète Elie et a fortiori au prophète Moïse, prince d’Egypte ? On se commémore sa vie, on se souvient de lui, lorsqu’il était cardinal ou prince d’une Eglise envahie par les fumées de Satan puis pape. C’est ce que fait Notre Dame de la Salette dans le second paragraphe de son secret, qui correspond dans une dissertation, à la première partie du développement. Le premier paragraphe de son secret est bien une introduction, c’est-à-dire un passage qui nous prépare à mieux comprendre de l’intérieur son secret dans son intégralité.

 

Elie enlevé par un char de feu, est une préfiguration du pape souffrant enlevé des siens par N.S. Jésus-Christ.

 

 

Elie par définition est un prophète qui n’est pas mort, qui est toujours en vie et va revenir, ce qui s’applique à ce pape souffrant. Ce pape fait partie de ces chefs du peuple de Dieu qui ont négligé la prière et la pénitence, dont le démon a obscurci l’intelligence, décrit dans le second paragraphe du secret. Il aurait dû périr sous la queue (symbole de la ruse) du vieux diable, mais ce vieux diable à savoir « Asmodée » le démon des magiciens, et les suppôts d’Asmodée que sont « les faiseurs de miracles », prélats francs-maçons à l’image de cet infiltré dans l’entourage du pape, que fût Simon le magicien, « attenteront à sa vie sans pouvoir nuire à ses jours.» Ce pape est présenté ainsi par Notre Dame de la Salette, comme un nouveau Tobie, protégé miraculeusement par Dieu, que l’on a cru mort, qui a survécu miraculeusement, et qui est revenu de son exil caché parmi les siens. En effet, le nom d’Asmodée qui signifie « celui qui fait périr » que Notre Dame de la Salette utilise plus loin dans son secret, pour nous révéler le nom de ce vieux diable dont elle parlait précédemment, ne se trouve que dans le livre de Tobie et se révèle être l’ennemi mortel de Tobie, mais ce démon sera mis en échec par Dieu ; il ne pourra vaincre Tobie, en raison de la protection de l’ange Raphaël envoyé par Dieu.

Commentaire de l’image : Tobie revenant de son exil caché parmi les siens après avoir échappé miraculeusement au démon Asmodée, puis guérissant la cécité de son père qui le croyait mort , est pour Notre Dame de la Salette une préfiguration du pape souffrant de son secret, protégé miraculeusement par Dieu du vieux diable Asmodée et de ses suppôts, puis contraint de vivre coupé des siens, pour ensuite revenir parmi eux, et guérir ceux qui n’ont pas cru à sa survivance et à son retour.

 

 

Mais Dieu, en raison du comportement de ce pape et des autres chefs du peuple de Dieu qui ont marché avec lui dans le mauvais sens, permettra cependant que ce pape soit frappé et que les catholiques soient dispersées, et a fortiori « divisés », parmi ceux qui règnent ou ont de l’influence dans toutes les sociétés de l’église, et toutes les familles catholiques seront aussi divisées en raison du fait que ce pape sera frappé. Dieu abandonnera à eux-mêmes tous les catholiques ou membres de la véritable Eglise Catholique, à commencer par ce pape, mais avec le dessein caché de se réconcilier avec ce pape et le reste des vrais catholiques. Il condamnera ce pape à vivre éclipsé dans un exil caché, à vivre dans la souffrance et inconnu du monde, coupé des siens « pendant plus de 35 ans », comme il condamnera le reste des membres de l’Eglise a vivre également éclipsé et coupé de la visibilité du vrai pape, « pendant plus de 35 ans », mais passé ce délai, ce pape est appelé à sortir et venir éclairer la terre, c’est-à-dire éclairer ceux qui dans l’église wojtylienne peuvent encore être sauvés. Par le retour de ce pape « se fera la réconciliation de Dieu » avec les catholiques. L’Eglise avant ce retour sera donc bien éclipsée mais avec ce pape, car là où est l’Eglise, là est le pape. Ce pape est celui qui connaitra l’Apostasie de Rome, lorsque l’Eglise véritable sera livrée à de grandes persécutions, et se situe dans ce temps de ténèbres qu’est l’éclipse de l’Eglise, sous laquelle l’Eglise aura une crise affreuse. Ce pape, Notre Dame nous dit qu’elle sera avec lui jusqu’à la fin pour recevoir son sacrifice, comme elle a été avec son divin fils au pied de la croix, ce qui signifie que son sacrifice sera agrée par Dieu , et que ce dernier finira par triompher de tous ses ennemis, comme le Christ a triomphé de tous ses ennemis par la résurrection, et cela implique un retour miraculeux de ce pape faisant penser à la résurrection du Christ.

 

Pie IX vers la fin de sa vie, posant pour le photographe.

 

Pie IX dans le secret de la Salette apparaît comme une préfiguration de ce pape à venir. Or Pie IX a dû s’enfuir de Rome, pour vivre en exil et ensuite revenir triomphalement à Rome. Pie IX s’est trouvé cerné dans Rome par l’Ennemi. Pie IX a été trahi par Napoléon III, franc-maçon (carbonari) « voulant être pape et empereur ». En effet, le pape souffrant du secret de la Salette est un pape également qui devra s’enfuir de Rome, pour vivre en exil, et ensuite revenir triomphalement parmi les siens à Rome, un pape qui était lui aussi cerné par l’ennemi, ne pouvant échapper aux filets qu’on lui a tendus pour le perdre, que par un miracle de Dieu. De même, que Pie IX a été trahi par Napoléon III, ce pape souffrant du secret de la Salette sera trahi par des faiseurs de miracles, c’est-à-dire des prélats francs-maçons voulant s’asservir la fonction pontificale, et prendre la direction de la Rome païenne, c’est-à-dire de cet Empire nouvelle version de l’empire romain d’autrefois antichrétien, sous la forme de l’Union européenne, à l’image de Napoléon III voulant s’asservir la fonction pontificale et dominer en Europe. Ces faiseurs de miracles ou prélats francs-maçons accompliront plusieurs prodiges qui sont décrits par Notre Dame de la Salette, faire perdre la foi peu à peu chez les prêtres, les initier à la franc-maçonnerie pour qu’ils suivent l’esprit de Lucifer, les transporter d’un endroit à un autre, les yeux bandés, dans ces églises servant Lucifer que sont les temples maçonniques. Mais le prodige le plus grand qu’ils accompliront, sera d’en prendre un pour lui donner la figure de ce juste, qu’est le pape souffrant comme Jésus sur le bois de la croix, « afin de mieux séduire les hommes » c’est-à-dire mieux tromper spirituellement les catholiques. Ainsi, ce ne sera pas le pape souffrant qui sera mort, mais ce prêtre imposteur qui aura pris son apparence physique. Ce prodige extraordinaire se réalisera « parce que la vraie foi s’est éteinte et que la fausse lumière éclaire le monde. » Le pape souffrant du secret aura beaucoup à souffrir, et pas seulement cette usurpation d’identité. Il souffrira du fait, que la sainte foi étant oubliée, chacun dans l’Eglise ou en dehors, voudra se guider par lui-même, et ne croira pas à sa survivance et à son retour miraculeux. Ce pape souffrant, Notre Dame le situe dans son secret entre 1958 – lorsqu’il était cardinal - et 1964 – lorsqu’il se trouvait sur le siège de Pierre à Rome, puis entre 1964 et 1965, c’est donc bien le pape Paul VI. Et voici pourquoi Notre Dame en pensant à Luciani plus connu sous son nom d’antipape « Jean Paul 1er » qui dans les temps de la fin a régné moins que les autres, dont le règne se caractérise par sa brièveté, dit de ce pape souffrant (Paul VI) que son successeur (l’antipape Luciani) ne régnera pas longtemps. Vivant caché en exil, Paul VI reviendra dans une période critique pour Notre Dame de la Salette où « on croira que tout est perdu », où « on ne verra qu’homicides », où « on n’entendra que bruits d’armes et que blasphèmes. » Cela s’inscrit dans une période d’invasion islamique de la France et de l’Italie « où on entendra des voix dans les airs », qui sont les voix des muezzins par opposition au son des cloches. On est entré depuis peu dans cette période.

Paul VI et « son successeur qui ne régnera pas longtemps. » Secret de Notre Dame de la Salette.

 

 

Ce temps du retour de Paul VI ou d’Elie est désormais tout proche. Priez et veillez mes bien chers frères en Jésus-Christ, afin de lui faire bon accueil lorsqu’il reviendra, qu’il vous trouve chacun disposé à le suivre jusqu’au bout, car qui ne le suivra pas, ne suivra pas N.S. Jésus-Christ et se perdra, mais qui le suivra jusqu’au dernier souffle de sa vie suivra N.S. Jésus-Christ et se sauvera.

Éric FAURE, le petit pèlerin de Notre Dame de la Salette Fait à Marsillargues, le 7/09/2017 A.D.

 

 

SUPPLÉMENT :

 

Image tirée des Vaticinia de summis pontificibus, illustrant le pape souffrant des derniers temps protégé miraculeusement par Dieu, qui dans les Vaticinia désigne un pape propre aux derniers temps de la papauté qui sera emprisonné à Rome, puis libéré de sa prison par un miracle de Dieu, enlevé par Dieu, pour vivre caché en exil inconnu de tous dans une plus grande intimité avec N.S. Jésus-Christ et Notre Dame, et enfin, appelé à revenir parmi les siens à Rome, pour confondre ses usurpateurs et éclairer ceux qui peuvent encore être sauvés. Dans les Vaticinia, il s’agit d’un pape élu lors d’un conclave ordinaire que le monde croira mort, mais qui sera toujours en vie, et dont le retour fera penser à la résurrection du Christ, tellement ce retour après un si grand nombre d’années, apparaîtra comme un miracle inouï. Est-ce une coïncidence si cette image peut aussi illustrer ce passage du secret de Notre Dame de la Salette : «  Le Saint Père souffrira beaucoup (…) Les méchants attenteront plusieurs fois à sa vie, sans pouvoir nuire à ses jours. » ? Pas du tout, Notre Dame de la Salette fait référence à ce récit apocalyptique, lui-même tiré des Saintes Ecritures. Jean Baptiste André en 2015 dans son ouvrage la survie de Paul VI prédite par l’apôtre saint Jean et nous-mêmes dans nos écrits, comme Méditations sur le sens réel des dernières devises rapportées par le bénédictin Arnold de Wion en 2014 avons commencé à expliquer que le scénario de la survivance de Paul VI se trouve bien enseigné dans les très saintes et très solides Ecritures. Déjà en 1999, dans mon ouvrage le pape martyr de la fin des temps, j’avais entrepris un grand pas dans ce sens, en reprenant un très grand nombre de versets bibliques. C’est d’ailleurs cela qui a exercé et exerce toujours une certaine fascination chez mes lecteurs, et pas seulement mes connaissances en littérature apocalyptique médiévale, qui n’ont pas cessé de s’accroître depuis, au point qu’un professeur d’Université à Montpellier du nom de Jean Paul Sénac a fait appel à moi pour l’aider dans ses travaux à ce sujet. Sur l’image, on voit l’un de ses méchants voulant frapper dans le dos le pape souffrant, mais la main de N.S. Jésus-Christ retient son épée, l’empêche d’accomplir sa lâche et misérable besogne. Est-ce à dire que ce pape ne peut pas être Elie frappé à mort ? Pas du tout, car cette protection de Dieu, une fois son retour miraculeux réalisé et sa mission pleinement accomplie, s’arrête. C’est pareil pour les deux témoins de l’apocalypse, ils sont protégés par Dieu, mais une fois qu’ils auront achevé leur témoignage, Dieu permet qu’on les mette à mort, en étant toujours avec eux. Dans le même sens, saint Pierre fût bien libéré miraculeusement de sa prison, par le Seigneur, mais on sait par la Tradition, que le Seigneur l’a arrêté miraculeusement dans sa fuite à Rome, pour le faire revenir du côté des persécuteurs de l’Eglise, où il mourut crucifié la tête en bas. A la fin du Moyen Age, on commençait à percevoir le pape souffrant des derniers temps, comme le nouvel Elie annoncé par les Saintes Ecritures pour les temps de la fin. Dans la prophétie de Malachie IV, 5, on y trouve en effet : «  Voici que je vous enverrais le prophète Elie, avant que vienne le jour du Seigneur, le grand et terrible jour. » et dans l’Evangile de saint Matthieu XVII, 11, voici ce que dit N.S. Jésus-Christ en personne : «  Elie reviendra, et il rétablira toutes choses. » Il s’agit d’un personnage messianique, d’un oint de Dieu, envoyé par N.S. Jésus-Christ dans les temps de la fin. Comme ces temps de la fin sont arrivés, il convient de vivre dans l’attente de son retour et de chercher à comprendre les Prophéties le concernant. J’invite tous mes frères dans la Foi, à le chercher. Que Notre Dame de la Salette dans cette entreprise nous vienne en aide ! Amen. Éric FAURE.

Commenter cet article

Gui 16/09/2017 21:57

Dans la dernière vidéo de Maccabean Uprising l'auteur assimile Elie à Mgr Lefevbre. C'est un peu tiré par les cheveux mais il fait référence à 3 passages intéressants de la Bible et ça m'a permis de méditer sur le retour du Saint Père et sur ce que dit Eric qu'en au fait que ce dernier est Elie.
Malachie 4 : "Voici, je vous enverrai Elie, le prophète, Avant que le jour de l'Eternel arrive, Ce jour grand et redoutable. Il ramènera le coeur des pères à leurs enfants, Et le coeur des enfants à leurs pères [mettre fin à la crise moderniste], De peur que je ne vienne frapper le pays d'interdit."
Matthieu 11:12-14 : "Depuis le temps de Jean-Baptiste [Montini] jusqu'à présent, le royaume des cieux [L’Église] ]est forcé, et ce sont les violents qui s'en emparent. Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu'à Jean; et, si vous voulez le comprendre, c'est lui qui est l'Elie qui devait venir. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende."
Matthieu 17 10-13 : "Les disciples lui firent cette question: Pourquoi donc les scribes disent-ils qu'Elie doit venir premièrement ? Il répondit: Il est vrai qu'Elie doit venir, et rétablir toutes choses [mettre fin à la crise moderniste]. Mais je vous dis qu'Elie est déjà venu, qu'ils ne l'ont pas reconnu, et qu'ils l'ont traité comme ils ont voulu [martyr de Paul VI ou du moins, rejet de sa personne]. De même le Fils de l'homme souffrira de leur part. Les disciples comprirent alors qu'il leur parlait de Jean-Baptiste."
JB André avait noté que le précurseur du Christ et le Saint Père avait le même prénom (qu'il porte également ^^). Avec ces trois passages ça parait clair qu'il y a une double typologie avec Elie.

Faure Eric 11/09/2017 00:26

Et oui, mon bon Guillaume, on en est là ! Et N.S. Jésus-Christ du haut du Ciel, voit tous les péchés qui se commettent sur le globe terrestre ! Il faut tenir bon jusqu'au bout. Courage, notre délivrance approche ! Bientôt ce sera la fin de l'éclipse de l'Eglise ! N.S. Jésus-Christ va intervenir dans son Eglise par un miracle extraordinaire. On vit des temps messianiques.

Gui 10/09/2017 18:20

Merci pour ces compléments d'infos, néanmoins j'ai pas hâte de retourner en France, je ferais tout pour rester au maximum et je suis assez organisé/équipé pour vivre dans la forêt si il le faut !
En effet le pays ne peut qu'être envahi, c'est la tendance forcément. D'ailleurs ils recommencent à passer par Gilbraltar..

Je confirme que les traditionalistes sont inexistants au Portugal, le sanctuaire de Fatima est souillé chaque jour par des apostats qui s'ignorent, comme vous dites. On chante des chansons type carnaval sur le chemin de croix, on se ballade dans le sanctuaire en micro-short, on achète des membres corporels en cire à jeter dans les flammes (il existe même un modèle en forme de bébé, culte de Moloch déguisé ?!) on prend une photo à côté de la statut de notre Dame en faisant semblant de prier et si vraiment on veut faire pénitence on achète des protège-genoux pour faire la queuleuleu à quatre pattes sur une piste en marbre le long du parvis... pathétique ! Ils ont gagné, je n'y vais plus, je reste dans la colline où jouaient les trois petits pastoureaux, au calme.
Ah oui; j'ai fait le tour de la ville pour trouver une image de Paul VI, les commerçants n'en ont pas ou ne savent même pas qui c'est... Pire (et c'est arrivé deux fois !) on m'a répondu d'un air perplexe : "Jean-Paul VI ?!"

Faure Eric 10/09/2017 16:41

Cher Guillaume,
C'est que tu es passé complètement à côté, et c'est normal que cette invasion ne se situe pas sur les lieux de l'apparition de Notre Dame de Fatima, car elle vomit ces lieux saints. On te ment, tu subis de plein fouet la désinformation, et tu te fais l'instrument de cette désinformation. Regarde sur you tube en tapant VLOG | PORTUGAL INVASION et là tu vas en voir partout des noirs et des mahométans au Portugal ! Tape Mosquée centrale de Lisbonne you tube au moteur de recherche Google, et là tu vas entendre les "voix dans les airs" dont parle Notre Dame de la Salette dans son secret ! Et je pourrais continuer ainsi. C'est bien simple, tu me paies le voyage au Portugal, et on va faire ensemble un tour partout où le Portugal est envahi. Si ce n'est pas vrai, c'est moi, qui te paie le voyage ! OK ?

Donc, je veux bien croire que tu es sincère, c'est comme en France, où tu peux te balader sans voir des musulmans ou des noirs, mais ce que tu as vu au Portugal, ce n'est pas là où l'invasion musulmane est la plus poussée; ce n'est pas significatif de ce qui se passe au Portugal. En fait, tu fais parti de ces petits blancs bien conditionnés par la synagogue de Satan, qui ne veulent pas voir l'invasion mahométane en Europe, comme il faut la voir.
"Dans le cadre des mesures d’austérité prises par le Gouvernement portugais en vue de maîtriser les dépenses publiques, les conditions liées aux ressources pour bénéficier des prestations familiales ont été resserrées et le montant des prestations familiales a été légèrement réduit, mais ces prestations existent. En vue de mieux conformer les prestations de chômage du régime général de sécurité sociale aux récents développements économiques, financiers et sociaux, le Portugal met en place des mesures d’adaptation du régime des prestations de chômage des travailleurs salariés, avec effet au 1er avril 2012 et étend la prestation de chômage aux non-salariés économiquement dépendants d’une entité contractante unique. Donc, cela reste attractif pour les migrants. Réduction de la durée minimum d’affiliation
Pour toute demande d’allocation de chômage introduite à compter du 1er juillet 2012, la période minimum d’affiliation passera de 450 jours à 360 jours au cours des 24 mois précédant immédiatement la date de mise au chômage."

Réduction du montant et de la durée de versement
Réduction de l’allocation de chômage de 10 % à compter du 181ème jour de versement, son montant passant ainsi de 65 % à 55 % du salaire de référence. Les périodes d’octroi des prestations seront également réduites à 540 jours maximum, sans préjudice des éventuelles majorations liées aux périodes de travail et à l’âge du bénéficiaire.

Mesures transitoires exceptionnelles pour les chômeurs avec des enfants à charge
Mise en place d’un régime transitoire et exceptionnel d’aide aux chômeurs ayant des enfants à charge, jusqu’à la fin 2012 (décret-loi n°64/2012 du 15 mars 2012). Le régime prévoit notamment une majoration de 10 % du montant de l’allocation de chômage lorsque les deux conjoints/concubins bénéficiaires ont deux enfants à charge ou lorsque le bénéficiaire est un parent isolé.

Extension de la prestation de chômage aux non-salariés économiquement dépendants d’une entité contractante unique
Le décret-loi n°64/2012 du 15 mars 2012 institue à compter du 1er juillet 2012 un nouveau régime de prestations de chômage qui vise les travailleurs non-salariés dont 80 % minimum de leurs revenus annuels résultent de services fournis de manière régulière à une seule entité. Pour les travailleurs concernés, le régime prévoit l’ouverture de droit à une « allocation de cessation d’activité » et à une « allocation partielle de cessation d’activité » lorsqu’ils totalisent 720 jours d’activité non-salariée économiquement dépendante, pour lesquels des cotisations ont été versées, au cours des 48 mois précédant immédiatement la date de cessation involontaire du contrat de services. Voilà , ce qui se passe exactement au Portugal.
Je répète : Mesures transitoires exceptionnelles pour les chômeurs avec des enfants à charge
Mise en place d’un régime transitoire et exceptionnel d’aide aux chômeurs ayant des enfants à charge, jusqu'à la fin 2012 (décret-loi n°64/2012 du 15 mars 2012) ... c'est du miam miam pour les migrants famille nombreuses ! Donc tu me racontes des histoires !

Pour se renseigner sur les allocations chômage au Portugal voir le CLEISS sur la protection à l'international : Modifications relatives aux prestations de chômage. Je suis délégué du personnel, donc à moi, on ne me la fait pas ! Mais c'est vrai, ou du moins c'est ce qu'on raconte sur internet : La capitale portugaise enregistre une moyenne annuelle de 0,68 homicide pour 100 000 habitants, la seconde plus basse des 27 pays de l'Union Européenne. Le taux le plus bas est celui de la Valetta, Malte, qui n'a enregistré aucun homicide en 2006. Au niveau national, le Portugal est en 11ème position avec 1,35 homicides pour 100 000 habitants.
Les chiffres sont révélés par Eurostat. En 2006, le Portugal a enregistré 148 homicides, plus de 15 que l'année antérieure.
C'est faible, mais c'est en augmentation avec les flux migratoires ! Faut-il faire confiance à ces données ? Hum ... j'en doute ... c'est de la manipulation politique. Lire l'article : Taux de criminalité plus élevés en Europe qu’aux USA. voir aussi dans Wikipédia Classement des pays par taux d'homicide volontaire.
Les portugais se coucheront devant l'islam comme les français, tu n'as rencontré que des pseudo-catholiques un peu moins modernistes que les autres ou des nationalistes, ou des patriotes, mais pas des gauchistes ! citation : "Au Portugal, la gauche provoque la chute du gouvernement et veut « tourner la page de l’austérité »
Le premier ministre de centre droit a été mis en minorité au Parlement. Le socialiste Antonio Costa pourrait être nommé à sa place pour « tourner la page de l’austérité ». Le Monde.fr | 09.11.2015

"Au Portugal, les succès de la gauche plurielle
Alors que les gauches européennes se fracturent, les socialistes portugais, soutenus par la gauche radicale et les communistes, ont de bons résultats économiques."
LE MONDE | 27.01.2017

Aujourd'hui, "le Portugal est devenu récepteur de migrants d'abord de ces anciennes colonies, puis du monde entier"
"le footballer portugais Frédéric Kanouté converti à l'islam nous raconte son quotidien de joueur musulman" significatif non, tu ne trouves pas ?
"C’est au Portugal que l’augmentation des impôts sur le revenu des particuliers a été la plus importante en 2013, selon des chiffres publiés vendredi par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)." ... il faut bien trouver de l'argent pour accueillir le plus de migrants possible au Portugal !
Je travaille avec des portugais sur les chantiers, donc je connais leur mentalité, ils se couchent devant l'islam, c'est ce que je leur dis, car leur propos a le don de m'exaspérer !

En résumé, ne te laisse pas embobiné par une mauvaise interprétation du secret de Fatima " au Portugal, se conservera toujours le dogme de la foi, etc" , car cette phrase dans le secret n'était pas finie; par ailleurs Jean Baptiste André a peut être raison en rattachant cela au saint Père réfugié au Portugal lors de son exil caché ... En fait le Portugal a complètement apostasié et cela comme en France ... donc, la vraie Foi catholique disparaissant là bas ... l'islam vient pour combler le vide, comme un châtiment dont Dieu se sert pour frapper les apostats. Le Portugal, c'est pourri, et ce qui ne l'ait pas encore va le devenir ! Merci toutefois, pour ton soutien, ta participation sur le blog, et j'espère que tu ne m'en voudras pas de tenir un son de cloche bien différent du tien. Je voudrais tant que tu ais raison sur le Portugal ... malheureusement, ce n'est pas ce que je vois là bas. Que le Seigneur soit avec toi, jusqu'à ton dernier souffle, et te conduise à la vie éternelle ... afin qu'on puisse se voir là haut ! Qu'il vieille aussi sur tout ceux que tu aimes. Que Notre Dame de la Salette nous vienne en aide, cela va si mal PARTOUT ! Ne te décourage pas pour autant Guillaume. Prie davantage, fais pénitence et met à profit, ce temps d'éclipse qu'il reste à l'Eglise, pour grandir dans l'amour de Dieu, et te préparer au retour de Paul VI ou à l'avènement d'Enoch et d'Elie ! Bien fraternellement in Christo per Mariam Immaculatam. Eric

Gui 10/09/2017 03:21

Cher Eric,

Je suis à Fatima depuis début Juillet et la situation est sans commune mesure avec la France, visuellement parlant, mais je peux me tromper. J'ai visité Lisbonne, Leiria et d'autres villes et je n'ai vu qu'un type habillé en djellaba et aucune bande de magrébins jusqu'ici alors que dans ma ville natale, en France, on a une zone de nom droit et des arrivages de migrants mensuelles... Le taux de criminalité dans le pays est un des plus faibles d'Europe (et même à l'échelle mondiale) d'après mes recherches et la population locale n'est pas disposée à se faire marcher sur les pieds par des étrangers d'après les discussions que j'ai eu avec certains d'entre eux (c'est eux qui hallucinent de voir ce que devient la France). Le gouvernement est certes disposé à accueillir des migrants mais sans succès, voyez cet article :

https://www.minutenews.fr/actualite/portugal-les-migrants-ne-souhaitent-pas-rejoindre-le-pays-du-fado-169084.html

Il n'y a pas d'allocation chômage et les aides sociales sont ridicules ici, c'est très peu attrayant pour les profiteurs, si vous voyez ce que je veux dire. Et oui, s'exiler au Portugal pour aller à Lisbonne en pleine capitale ce serait une mauvaise idée, je pensais à des zones moins peuplées évidemment.

J'ai des documents maçonniques du Grand Orient de première main qui parle des 5 voyages, je peux vous les faire parvenir mais j'imagine qu'on trouve des infos à ce sujet sur Internet.

Que Dieu vous garde ainsi que vos proches !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents