Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


"Le temps s'écoule et toute vision s'évanouit"

Publié par Jean-Baptiste sur 24 Septembre 2017, 15:37pm

 

Lorsque les Israélites impies voyaient les jours passer et que les prophéties de Dieu ne se réalisaient toujours pas, ils disaient : "le temps s'écoule et toute vision s'évanouit" (Ezéchiel XII). Aujourd'hui certains catholiques réagissent de même : ils sont impatients et incrédules, prompts à douter de la providence.

Pour notre part, si quelqu'un nous dit "rien ne s'est passé le 23 septembre", nous répondons que si : la vision du chapitre 12 est apparue dans le ciel !

On pouvait faire deux hypothèses différentes à propos de ce signe du ciel :

-Il correspond à l'accomplissement effectif d'un événement concomitant, de grande importance pour l'Église ;

-Il correspond seulement à un avertissement, à l'annonce d'événements imminents.

 

Personnellement j'hésitais entre ces deux hypothèses, et j'avais tendance à privilégier la première, en grande partie à cause de son intérêt apologétique ; mais vous remarquerez que dans l'Histoire Sainte, lorsque Dieu a donné des signes c'était toujours à titre d'avertissement, en vue d'annoncer des périls proches ou éloignés dans le temps. Donc la logique va plutôt dans le sens de la seconde hypothèse.

Par conséquent, je ne renie pas la théorie du 23 septembre 2017 : Dieu nous a bel et bien donné un signe de l'imminence de l'excommunication à venir, et en même temps de la venue de l'Antéchrist, puisque le règne de ce dernier la suivra de près.

À mon sens la seule question à se poser est donc la suivante : pourquoi ce signe a-t-il été donné précisément le 23 septembre ? Pourquoi cette date plutôt qu'une autre ?

Nous sommes à la veille du centenaire de Fatima, nous approchons de la fin du délai de cent ans accordé à Satan pour détruire l'Église, qui se terminera le 13 octobre ; mais cela ne suffit pas à expliquer pourquoi le Seigneur a choisi la date du 23 septembre (pourquoi ce jour précis ?) Donc il me semble utile d'y réfléchir...

Souvent la théorie du 23 septembre 2017 a été mise en relation avec la grande éclipse américaine, présentée comme un troisième accomplissement du signe de Jonas. L'idée vient d'un catholique traditionaliste américain (malheureusement rallié à Rome), et elle a été reprise par des pasteurs protestants très médiatiques, qui l'ont popularisée. Les États-Unis sont comparés à une nouvelle "Ninive" qui dispose de quarante jours de pénitence depuis la grande éclipse (le délai se terminant à la fin du mois de septembre) ; mais cette idée n'explique pas pourquoi Dieu a choisi la date du 23 septembre 2017. En ce qui me concerne, je n'ai pas d'avis définitif. Quant au rapprochement entre la grande éclipse américaine et le signe de Jonas, je dirais que l'avenir nous dira vite s'il est pertinent ou non. La situation internationale actuelle est très préoccupante, sans compter les cataclysmes qui frappent les États-Unis.

En tout état de cause il est légitime de comparer les États-Unis à une nouvelle Ninive, car ce pays joué un rôle primordial dans la corruption du monde, depuis l'après-guerre. C'est de lui que vient la mentalité matérialiste et hédoniste : "profitez de la vie" (enjoy life), "faites-vous plaisir". Une grande partie de la terre s'est américanisée, adoptant un mode de vie débridé, fornicateur, dénué d'humanité et de profondeur spirituelle. Les hommes sont devenus vides de toute intériorité, des cadavres voués aux jouissances profanes qui énervent le corps et épuisent l'esprit. Donc les théories relatives à la grande éclipse américaine me paraissent fondées, bien que je ne sois habituellement pas friand de catastrophisme.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents