Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Païssios l'Athonite

Publié par Jean-Baptiste sur 26 Septembre 2017, 10:29am

 

Dans l'un de ses articles, le site "Pontifex Verus" a affirmé que le Pape Paul VI aurait entretenu durant son exil une correspondance avec un moine du mont Athos : Païssios l'Athonite, considéré comme un saint par les "orthodoxes".

Évidemment, il est impossible de confirmer ou d'infirmer cette idée ; mais je suis tombé il y a quelques jours sur un documentaire dédié à ce moine, et je dois dire que j'ai été particulièrement édifié, indépendamment du fait que l'intéressé ait été schismatique. Ce long documentaire russe de cinq heures, sous-titré en anglais, m'a apporté une grande paix et un grand désir de sanctification. Les musiques sont très belles, vont très bien avec le film et incitent à la méditation.

Certains d'entre vous s'étonneront peut-être de ce que le moine en question ait fait des miracles : car dans nos milieux il circule l'idée que seuls les catholiques peuvent recevoir des dons extraordinaires ; mais ce serait négliger l'appartenance à l'âme de l'Église : on peut être schismatique, c'est-à-dire ne pas être membre du corps de l'Église, tout en appartenant à son âme. Il faut tenir compte de l'ignorance invincible, et Dieu donne Ses grâces à qui Il veut. Seulement, plus on est éloigné de la vérité, moins on est susceptible de bénéficier de l'ignorance invincible et d'appartenir à l'âme de l'Église.

Soit dit en passant, j'ai déjà entendu des traditionalistes prétendre qu'à notre époque, l'ignorance invincible est rare ; et je connais un prêtre sédévacantisme qui enseigne que l'appartenance à l'âme de l'Église est également rare. Pour ma part, je dirais que c'est impossible à dire ; mais la raison humaine étant particulièrement chétive depuis le péché originel, même les hommes les plus intelligents et les plus saints commettent bien des erreurs, et la crise actuelle de l'Église en est le parfait exemple, puisque très peu d'hommes ont compris la vérité, au point que mon ouvrage intitulé "La survie de Paul VI : une certitude de foi" est à ma connaissance la seule démonstration dogmatique et canonique de la survie du Saint-Père. Et je ne le dis pas par vanité, car j'ai été souvent étonné de ce qu'un simple laïc comme moi ait écrit ce livre, et qu'aucun ecclésiastique ne l'ait jamais fait à ce jour. Il y a bien eu les frères Morlier qui se sont intéressés à la survie de Paul VI sur le plan ecclésiologique, mais leurs études comportaient des erreurs dont j'ai déjà parlé, qui expliquent en grande partie la position actuelle de Vincent Morlier. C'est là une parenthèse que je souhaitais faire pour dire qu'à mon sens, l'ignorance invincible est plus répandue qu'on le croit parfois dans nos milieux. Depuis la chute lapsaire les hommes sont d'une sottise sans bornes : ils savent faire décoller des fusées et construire des machines ultra-sophistiquées, tout en étant dépourvus de la moindre sagesse dans la compréhension des vérités les plus simples et les plus utiles.

N'importe quel prêtre catholique orthodoxe aurait dû comprendre cette vérité élémentaire : Paul VI étant le dernier pape accepté pacifiquement par toute l'Église depuis des dizaines d'années, et aucun autre n'ayant jouit d'une telle acceptation depuis, Paul VI est infailliblement vivant, en vertu de la perpétuité de la succession apostolique ; et tous ses prétendus successeurs, depuis Luciani jusqu'à Bergoglio, sont des antipapes, n'ayant jamais bénéficié d'une acceptation universelle.

C'est simple car la vérité est simple !

Mais fermons là cette parenthèse :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents