Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Saint Vincent Ferrier et les derniers temps de l'Église

Publié par Éric Faure sur 13 Octobre 2017, 07:49am

 

DU NOUVEAU SUR SAINT VINCENT FERRIER ET SA CONCEPTION DES DERNIERS TEMPS DE LA PAPAUTE

 

 

SON OUVRAGE « LE MIRABILE OPUSCULUM DE FINE MUNDI » VA BIEN DANS LE SENS D’UN RETOUR MIRACULEUX DE PAUL VI, COMME NOUS NOUS EN DOUTIONS DANS NOTRE OUVRAGE DE 1999 QUI A POUR TITRE LE PAPE MARTYR DE LA FIN DES TEMPS.

Par Éric Faure, auteur du Pape martyr de la fin des temps et du Sens réel des dernières devises rapportées par le bénédictin Arnold de Wion, qui sont deux ouvrages consacrés à la littérature apocalyptique médiévale, et auteur du Sosie de Paul VI dans le secret de Notre Dame de la Salette, qui est un troisième ouvrage mettant en lumière dans l’apocalypse rédigée par Mélanie Calvat, le prodige que « les faiseurs de miracles » ou prélats francs-maçons parviendront à réaliser pour faire tomber dans l’apostasie, les catholiques.

 

 

Ci-joint saint Vincent Ferrier. Le seul ouvrage qui fait référence sur la pensée de saint Vincent Ferrier et les derniers temps de la papauté, est à mon humble avis, le « Mirabile opusculum de fine mundi » dont l’Eglise reconnait qu’il a bien été rédigé par saint Vincent Ferrier en 1475. Comme il fallait s’y attendre en ces temps de ténèbres où les démons sont plus influents que jamais, cet ouvrage est inaccessible au grand public. Il n’a plus été imprimé depuis le XVI ème siècle, mais il a été mis en livre électronique et tout en latin en 2010 à la bibliothèque universitaire de Darmstadt en Allemagne.

Saint Vincent Ferrier y enseigne qu’il y aura deux grands antéchrists, un mixte (mixtus) et un pur (purus), l’antéchrist mixte est « un faux pape établi chef de la perfidie pour renverser et détruire la constitution de la chrétienté et de l’Eglise », « il viendra écrit saint Vincent Ferrier, sous les apparences de la sainteté et trompera bien des chrétiens. » Saint Vincent Ferrier va dans le sens de deux autres antipapes élevant l’antéchrist mixte sur les autels, car il voit deux autres antipapes soutenir l’antéchrist mixte.

Cela fait donc « trois faux papes » en tout, et des trois antipapes, cet antipape appelé « antéchrist mixte » sera « le plus grand dans l’iniquité », sans doute ajoutons nous, parce qu’il est le premier à appliquer la révolution dans l’Eglise dans un sens radical. Après l’antéchrist mixte qui est un antipape, sous le règne par conséquent de l’un de ses successeurs, je présume, saint Vincent Ferrier voit ensuite « un vrai pape revenir qui a survécu » (Vous avez bien lu les mots « un vrai pape revenir », le mot également « survécu », qui ne sont pas de mon invention ! Cela signifie à mon avis, qu’on le croira mort, c’est un pape à mon avis qui revient de son exil caché ! Cela ne vous rappelle rien ? Moi cela me rappelle cette histoire de retour miraculeux de Paul VI !) « qui va triompher et purger l’Eglise », c’est-à-dire – convient-il d’ajouter à la pensée de saint Vincent Ferrier que ce pape merveilleux va triompher comme le Christ a triomphé par la croix après sa résurrection, en démasquant d’autorité ses usurpateurs et en ouvrant les yeux à certains qui n’ont pas voulu croire en son retour miraculeux !

Et après cette rénovation avec ce vrai pape (sorti d’exil), on aura dit saint Vincent Ferrier « un retour à la pauvreté apostolique avant l’antéchrist final » ou « l’antéchrist pur ». Saint Vincent Ferrier reprend ici la même approche que Hildegarde dans son livre des œuvres divines, où elle annonce un « premier fils d’iniquité » qui est pour elle un antipape « semant le trouble dans toutes les institutions ecclésiastiques », puis un « second fils d’iniquité », « naissant d’une femme impure ». Saint Vincent Ferrier dit ensuite, qu’il y aura un combat entre l’antéchrist « pur » (« purus ») ou second antéchrist et saint Michel Archange (même approche également chez Hildegarde et Notre Dame de la Salette dans son secret) Et saint Vincent Ferrier poursuit : « seul subsistera un nombre minime de fidèles et ce sera la fin des temps, la foi sera ruinée. »

Les sédévacantistes diront : « - Et alors ? Si Saint Vincent Ferrier va bien dans le sens d’un récit apocalyptique qui ressemble étonnamment à celui du scénario de la survivance de Paul VI, qu’est-ce que cela prouve ? Certes saint Vincent Ferrier a ressuscité des morts dit-on, a été canonisé par l’Eglise, était un grand penseur qui a converti beaucoup de juifs, mais ici, il a très bien pu se tromper. Il n’était pas infaillible ! »

Ma réponse : Entièrement d’accord. Mais alors cessez de faire croire qu’il va dans le sens de la position sédévacantiste, alors que cette position lui était totalement étrangère ! Et reconnaissez que saint Vincent Ferrier abonde dans le sens des partisans de la survivance et du retour de Paul VI. Si Vincent Ferrier a annoncé le règne abominable de Wojtyla et de ces successeurs qui l’ont élevé sur les autels, si Vincent Ferrier est allé dans le sens d’une pseudo-canonisation de l’Antéchrist-antipape, qui s’est réalisée, cela me paraît suffisant pour vous inciter désormais à prendre un peu plus au sérieux, cette histoire de pape à la fin des temps qui a survécu et qui revient confondre d’autorité ses usurpateurs, mettant ainsi fin à l’éclipse de l’Eglise ! Il n’y a pas d’aveugle plus grand que celui qui ne veut pas voir !

Les sources sur saint Vincent Ferrier qui ont permis la rédaction de ce résumé de la pensée de saint Vincent Ferrier, en dehors de celles du pape martyr de la fin des temps, publié en 1999 sont les suivantes :

  1. The influence of Prophecy in the later Middle Ages par Marjorie Reeves, university of Notre Dame Press, London, 1993 P.171.

  2. Henri Desroches Dieux d’hommes, dictionnaire des messianismes, l’article sur saint Vincent Ferrier, Paris, 1969. p. 254.

  3. Das’Mirabile opusculum de fine mundi’ ; eine politische prophezeing gegen das konzil von konstanz (mit editorischem anhang) article April 2016 sur internet. Cet article montre qu’il y a une réflexion dans l’ouvrage de saint Vincent Ferrier sur Daniel 2 : 4 passage relatif à la statue symbolisant les quatre empires (Desroches le dit aussi) et Ezéchiel 8 -9 - sur le jugement et les idolâtres, et « l’homme vêtu de lin », perçu par Jean de Roquetaillade comme étant le pape martyr de la fin des temps ou le pape pauvre et nu qui doit sortir de son exil caché dans les derniers temps. Il montre aussi, que saint Vincent Ferrier fait une citation d’un franciscain qui prend Benoit XIII pour « le pape survivant » des derniers temps devant revenir de son exil caché triompher de tous ses ennemis et purger l’Eglise. Saint Vincent Ferrier se montre en concordance avec ce scénario de pape souffrant des derniers temps, à cette différence près, que pour lui, Benoit XIII n’est pas ce pape souffrant qui doit venir dans les derniers temps de la papauté.

 

Commenter cet article

Eric 17/10/2017 10:41

Bonjour,
Que penser selon vous de la prophétie dite de Saint Nil datant de l’an 430 que voici ?

« Après l’an 1900, vers le milieu du 20ème siècle, la population de l’époque, deviendra méconnaissable. Lorsque le moment de l’avènement de l’antéchrist approchera, les esprits se seront embués par les passions de la chair, et le déshonneur et l’anarchie se renforceront. Puis le monde deviendra méconnaissable.

L’apparence des gens changera, et il sera impossible de distinguer les hommes des femmes en raison de leur tenue vestimentaire, de l’impudeur et de leur style de coiffure. Ces gens-là seront cruels et seront comme des animaux sauvages en raison des tentations de l’Antéchrist. Il n’y aura pas de respect pour les parents et les aînés, l’amour disparaîtra, et les évêques et prêtres deviendront les hommes vils, complètement incapables de distinguer la bonne attitude de la mauvaise attitude.

À cette époque, les mœurs et traditions des chrétiens et de l’Eglise vont changer. Les gens vont abandonner la modestie, et la dissipation régnera. Le mensonge et la cupidité atteindront de grandes proportions, et malheur à ceux qui s’entasseront des trésors. La luxure, l’adultère, l’homosexualité, les actions secrètes, et le meurtre seront la règle de la société. À cette date future, à cause de la puissance de ces grands crimes et du libertinage, les gens seront privés de la grâce de l’Esprit Saint, qu’ils ont reçue au saint baptême, et ils seront aussi incapables même de remords.

Les Églises de Dieu seront privés de pieux pasteurs craignant Dieu, et malheur aux chrétiens restant dans le monde à ce moment-là, ils perdront complètement leur foi, parce qu’ils n’auront personne qui leur permette de voir la lumière de la connaissance. Ils se sépareront du monde et iront dans de saints refuges à la recherche d’un allègement de leurs souffrances spirituelles, mais partout ils rencontreront des obstacles et des contraintes.

Et cela se traduira par le fait que l’Antéchrist veut être maître de tout et devenir le souverain de l’univers tout entier, et il va produire des miracles et des signes fantastiques. Il donnera aussi la sagesse dépravée à un homme malheureux, afin qu’il y découvrit une voie par laquelle un homme peut avoir une conversation d’un bout de la terre à l’autre. À ce moment-là, les hommes voleront aussi dans les airs comme des oiseaux et descendront au fond de la mer comme les poissons.

Et quand ils auront réalisé tout cela, ces malheureux gens passeront leur vie dans le confort sans savoir, pauvres âmes, que c’est là la tromperie de l’Antéchrist. Et l’Impie ajoutera à la science la vanité, et la science quittera le droit chemin et amènera les gens à perdre la foi en l’existence de Dieu. Ensuite, Dieu verra la chute de la race humaine et raccourcira les jours pour le bien de ceux qui sont sauvés, car l’ennemi veut mener à la tentation même les élus, si cela est possible … puis l’épée du châtiment apparaîtra soudain pour tuer l’Apostat. »

Merci d'avance pour votre avis.

FAURE ERIC 14/10/2017 14:21

Bonjour à tous mes frères - et sœurs - dans la Foi en Jésus-Christ,

J'interviens ici pour dire à tous, qu'il convient de se méfier des prédictions que les gens attribuent à saint Vincent Ferrier sur internet, et qui viennent en réalité d’un certain moine Rusticien fortement influencé par les écrits de saint Vincent Ferrier, et qui mêle dans ses prédictions avec des propos tenus par saint Vincent Ferrier des idées de son imagination relatives à cette histoire de saint pape et de grand monarque, qui sont des idées subversives, inspirées par le démon et qui contribuent à empêcher les catholiques dans les derniers temps de la papauté, de comprendre ce qu’il va se passer à leur époque sur le siège de Pierre. Le Baron de Novaye qui les a rapportées dit de ces prédictions qu’elles viennent « probablement de saint Vincent Ferrier », mais il n’est pas un expert en la matière pour voir clair, et le Marquis de la Franquerie qui est encore plus inconscient et imprudent, les attribuent purement et simplement à saint Vincent Ferrier. Seule Catherine saint Pierre fait preuve d’un peu plus de discernement en donnant comme avis, que ces prédictions sont l’œuvre de quelqu’un d’autre qui s’est inspiré fortement de saint Vincent Ferrier. D’ailleurs ces prédictions dites de saint Vincent Ferrier sont aussi attribuées dans les milieux « prophétiques » de l’Eglise, à une autre personne sous le nom « le moine Rusticien », tout simplement parce qu’il s’agit d’une interprétation (mauvaise, subversive) des prédictions de saint Vincent Ferrier, à partir des écrits authentiques de saint Vincent Ferrier. Donc, pour savoir, ce qui vient bien de Saint Vincent Ferrier et ce qui ne vient pas de lui, dans ses prédictions, il faut faire appel à des médiévistes spécialisés dans ce type de littérature, qui étudient ces textes dans leurs manuscrits d’origine, et non pas à des gens incompétents comme le Baron de Novaye, le marquis de la Franquerie, et Catherine saint Pierre, qui n’ont reçu aucune formation, n’ont lu aucun ouvrage de médiévistes dans ce domaine. Il faut accorder du crédit à des experts mondialement reconnus dans les universités, pour leurs travaux sur les prophéties au Moyen Age, qui consultent des sources de premiers plans.
Le premier expert qui mérite notre attention est une femme britannique du nom de Majorie Reeves, qui rapporte que saint Vincent Ferrier dans son Mirabile opusculum de fine mundi annonce deux antichrists, un « mixtus » (mélangé, mixte ) et un « purus » ( non mélangé, pur ) : « In the Mirabile opusculum de fine mundi (no place of pub., 1483, unpag.) , the two Antichrists, « mixtus » and « purus ». Cela est constaté par l’historien Desroche qui cite le « De fini Mundi » de 1475, de saint Vincent Ferrier : « il faut prévoir deux antéchrist : l’un mêlé, l’autre l’Antéchrist pur. Le premier viendra sous les apparences de la sainteté et trompera bien des chrétiens ». Il s’agit d’un antipape, et en effet, ce que rapporte Victor de Steney le confirme, qui lui cite le passage en question, qui vient donc bien de saint Vincent Ferrier : « il y aura trois papes falsifiés … et tous seront adversaires du Vrai pape. Il est constant qu’il y aura deux Antéchrist, le véritable et le mixte. L’Antéchrist mixte sera un faux pape établi chef de la perfidie pour renverser et détruire la constitution de la chrétienté et de l’Eglise. Ce faux pape ou antéchrist mixte sera le pire des trois papes falsifiés. » Ensuite Marjoree Reeves nous dit qu’après l’antéchrist mixte, que Saint Vincent Ferrier annonce une rénovation avec un vrai pape et un retour à la pauvreté apostolique, avant l’antéchrist pur ou final : « After the first there will be a renovatio, with a true pape and a return to apostolic poverty, before the final Antichrist. » Et au sujet de ce vrai pape, il s’agit d’un pape qui a survécu et qui revient d’un long exil caché, en confondant d’autorité par son retour miraculeux, ses usurpateurs et vient susciter le mouvement des Apôtres de la fin des temps, ce qui permet cette reprise de P. Stenzig sur ce passage tiré du Mirabile opusculum de fine mundi de saint Vincent Ferrier : « The true pope, the surviving, will return to triumph and purge the church. » , et c’est ainsi que le moine Rustinien, en parlant de ce pape rapporte des idées de saint Vincent Ferrier : « il rétablira toutes choses ( sous-entendu dans l’Eglise ou dans le peuple de Dieu ) , il réprimera l’orgueil des clercs et tout prospérera sous ses ordres ( c’est-à-dire du côté des justes qui le suivront, à l’intérieur de la véritable Eglise catholique ) parce que le divin Médecin, Jésus-Christ, appliquera le remède aux blessures. » Ce pape apparaît ici comme l’Elie dont parle N.S. Jésus-Christ, en disant « il rétablira toutes choses » (Matthieu 17 : 11 qui est un personnage messianique devant venir à la fin des temps) et comme un nouveau Tobie revenu parmi les siens, appliquant le remède sur les yeux de son père atteint de cécité, pour qu’il voit de nouveau. Ce pape qui reviendra miraculeusement dans les derniers temps de la papauté, après un long exil caché, est appelé par Jean de Roquetaillade au début du XIV ème siècle, le réparateur (« reparator ») ou le « pastor angelicus » - voir nos nombreux articles dans le blog de Jean Baptiste André, pour toutes les références des œuvres de Jean de Roquetaillade -. L’expression « pastor angelicus » est à l’origine une expression inventée par l’auteur du Liber de Flore, pour désigner le pape nu de Principium Malorum, qui est un pape qui sera dépouillé de tous ses biens, pour vivre caché en exil, que le monde croira mort, mais qui sera toujours en vie, a été seulement enlevé par Dieu, et qui devra revenir parmi les siens, qui sont autant d’éléments faisant de lui, un grand Prophète d’une envergure comparable au prophète Elie, qui fut enlevé par Dieu, lui aussi.

Toutes ces choses au final, ont à voir avec le retour miraculeux de Paul VI, du moins, cette idée d’un retour miraculeux de Paul VI fait référence à ces idées qu’on retrouve un peu partout vers la fin du Moyen Age, y compris dans les écrits de saint Vincent Ferrier. Cela permet de comprendre, pourquoi cette croyance en la survivance de Paul VI existe encore si fortement dans l’Eglise.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents