Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Les affections déréglées (suite 2)

Publié par Jean-Baptiste sur 26 Juin 2017, 14:13pm

 

Dans mes deux précédents articles, j'ai oublié de rapporter un argument de l'ami breton : ce dernier fait valoir que les époux partagent le même lit, ce qui suppose qu'ils aient des tentations fréquentes, et donc également un besoin d'user régulièrement du mariage afin d'apaiser ces tentations.

Là encore nous avons déjà expliqué que dans les révélations de la vénérable Anne-Catherine Emmerick, le Christ félicite des païens pour leur coutume de faire lit séparé avec leur femme (certains mangeaient aussi à part et pratiquaient d'autres formes de séparation des sexes) ; et il enseigne aux Juifs d'adopter cette conduite. Mais vu les objections qu'on nous adresse on dirait que nos contradicteurs ne nous lisent pas : car nous avons déjà répondu à tous ces arguments.

En réalité, la nécessité du lit séparé relève de l'évidence : à moins d'avoir un conjoint très laid ou d'être très peu disposé aux plaisirs de la chair, des époux ne peuvent pas vivre dans la chasteté chrétienne s'ils partagent continuellement le même lit. Si possible ils devraient même avoir chacun leur chambre.

Les catholiques orthodoxes jugent les révélations d'Anne-Catherine Emmerick d'une grande profondeur spirituelle, sauf lorsqu'elles leur recommandent de faire lit séparé et de réfréner leurs pulsions !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents