Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La survie de Paul VI et son retour à Rome

La survie de Paul VI et son retour à Rome

Le vrai Troisième Secret de Fatima reconstitué


Emmanuel Macron dans le Secret de la Salette

Publié par Éric Faure sur 30 Mai 2017, 08:41am

 

LE PRESIDENT ANTÉCHRIST MACRON ET LA DESTRUCTION DE LA FRANCE ONT ÉTE ANNONCÉS PAR NOTRE DAME DE LA SALETTE, EN VOICI LES PREUVES.

 

par Éric FAURE

 

Introduction de Jean-Baptiste André : Je suis globalement d'accord avec ce qu'écrit notre ami Éric Faure dans cet article, en particulier sur le fait que le secret de la Salette évoque la troisième guerre mondiale, après avoir évoqué la seconde. Cela dit il est faux de penser que la troisième guerre mondiale anéantira le genre humain : non seulement parce que c'est contraire à la foi, mais parce que les prophéties privées les plus crédibles prédisent l'éradication des deux tiers de l'humanité (le premier tiers lors de la troisième guerre mondiale, et le second tiers lors d'un cataclysme général, le fameux "Grand Châtiment" de Garabandal), et non pas de TOUTE l'humanité. On retrouve cette idée chez Soeur de la Nativité, dans les révélations de Bayside, et dans plusieurs autres révélations privées.

Le Credo affirme que Notre-Seigneur Jésus-Christ "reviendra juger les vivants et les morts", ce qui suppose qu'il y ait des vivants lorsqu'Il reviendra. De surcroît l'Église enseigne qu'il y aura toujours des chrétiens sur terre jusqu'à la fin du monde. L'Église militante doit subsister jusqu'à sa réunion avec l'Église triomphante.

 

 

 

 

Macron seul devant la pyramide du Louvre, architecture maçonnique, luciférienne, après sa victoire aux élections présidentielles 2017. Il voulait faire son discours au champ de mars parait-il, mais il fut contraint de le faire au pied de cet immonde édifice. Il est lui-même franc-maçon.  Lire la vidéo ci-dessous sur youtube : Gouvernement Macron - Bilderberg : En Marche vers le Nouvel Ordre Mondial - Mai 2017.

 

Article rédigé par Eric Faure,  auteur du pape martyr de la fin des temps et du sens réel des dernières devises rapportées par le bénédictin Arnold de Wion, qui sont deux ouvrages consacrés à la littérature apocalyptique médiévale, et auteur  du sosie de Paul VI dans le secret de Notre Dame de la Salette, qui est un troisième ouvrage mettant en lumière dans l’apocalypse rédigée par Mélanie Calvat, le prodige que « les faiseurs de miracles » ou prélats franc-maçons parviendront à réaliser pour faire tomber dans l’apostasie, les catholiques.  Ouvrages téléchargeables gratuitement dans le blog de Jean Baptiste André.

  

Confidences d’un Père à son fils :

     Pierre : Père, pourquoi dites- vous que Notre Dame de la Salette nous a prédit que Macron serait président de la république dans le secret de Notre Dame de la Salette ?  Je ne vois rien de cela dans la rédaction du secret par Mélanie du 21 novembre 1878. Cela signifie-t-il que vous n’avez jamais cru à la victoire de Marine le Pen aux élections présidentielles ? Pourquoi, n’avez-vous rien dit de ce que vous saviez à ce sujet jusqu’à maintenant ?

     Eric : Dans la rédaction du secret de la Salette du 12 août 1853, Mélanie Calvat lorsqu’elle n’était encore qu’une enfant nous annonçait que lorsque la destruction de la France et de Paris seront toute proches, lorsqu’on sera sur le point de connaitre la troisième guerre mondiale, qu’il y aura un mauvais homme qui régnera sur la France.  « Ce mauvais homme qui régnera sur la France » ne peut être que Macron. De tous les candidats se présentant aux élections présidentielles, il est   de loin le plus mauvais et même le plus dangereux.  Je n’ai pas toujours su que Macron serait président, mais lorsque de la campagne présidentielle de 2017, a commencé, je pensais déjà que la victoire de Macron au final serait vraiment conforme à ce que nous a enseigné Notre Dame de la Salette dans son secret. Par ailleurs, la chronologie de l’apocalypse de Notre Dame de la Salette et l’état de la France que Notre Dame décrit sous ce « mauvais homme » qui correspond pleinement à ce que nous traversons aujourd’hui, nous contraint à penser que ce mauvais homme, qui « régnera sur la France » ne peut être qu’Emmanuel Macron. 

 

Commentaire de l’image « Un mauvais homme régnera sur la France, il persécutera la religion, on fermera les Eglises, on les brûlera : une grande et longue famine viendra, accompagnée de la peste et d’une guerre civile ; dans le même temps Paris sera brûlé. » extrait de la rédaction du secret de Mélanie faite le 12 août 1853 à Corenc. Macron est ce mauvais homme annoncé par Notre Dame de la Salette qui conduira la France vers sa destruction, en l’islamisant de plus en plus, tentera d’arracher les dernières racines du christianisme, amenant la désolation et la mort. 

        Je savais tout cela, mais je n’ai rien dit, pour ne pas casser le moral des patriotes et faire barrage à Macron, autant que cela puisse être permis. Pour faire barrage à Macron, j’ai même dit, que voter FN dans les circonstances actuelles était un devoir, y compris pour les vrais catholiques par définition royalistes, et l’argument premier que j’ai utilisé, c’est d’avoir dit, que si Macron passe, la France deviendra certainement islamique, mais intérieurement je sais par Notre Dame de la Salette, que la France n’aura pas le temps de devenir islamique, car une troisième guerre mondiale viendra détruire l’humanité entre temps.  J’ai expliqué que le FN était le seul parti à mettre dans son programme des mesures efficaces pour empêcher l’invasion islamique de la France, même si cela est dit d’une manière édulcorée pour empêcher la mobilisation de millions de mahométans en France contre le FN. Les mahométans l’ont compris également ainsi, car ils se sont mobilisés massivement et au maximum, en faveur de Macron au second tour.

      Ces mauvais prêtres dit « sédévacantistes » qui ont encouragé leurs ouailles à ne pas voter du tout pour le FN dans cette élection présidentielle de la dernière chance, ont contribué à leur manière à la victoire de Macron, ainsi que ces prétendus catholiques royalistes qui par leur abstention, n’ont pas fait leur devoir également de catholiques, en votant FN. Ils sont la honte des catholiques royalistes, ce monde-là par ailleurs hostiles au retour miraculeux de Paul VI, méritant d’ailleurs de disparaître et allant effectivement disparaître.  Cela dit le FN a échoué, parce qu’il a fait une mauvaise campagne et parce qu’il est dirigé par des personnes mauvaises, qui n’ont pas osé dire que la France est incompatible avec l’islam, n’ont pas osé parler de « grand remplacement », n’ont pas privilégié le thème de l’identité française, de l’immigration et de la sécurité.  Ces dirigeants du FN, Marine en tête,  ont gauchisé à mort le programme du FN, en mettant l’accent principal sur le social et l’économie, sans montrer, que les flux migratoires de l’islam en France,  ce sera en France la ruine de l’économie, du social, voir même de la société et la destruction de la France et de toutes les populations qui s’y trouvent, y compris des populations étrangères reliées par l’islam,  qui contribuent avec nos dirigeants à faire de la France, un nouveau Titanic, plein à craquer,  où les premières classes tenteront d’échapper à la mort.

      Cette subversion est relative en partie à l’influence néfaste   d’Alain Soral, ce pseudo-catholique qui ne s’est jamais repenti de son appartenance d’autrefois au communisme, prétendument hostile à Bergoglio et à la révolution dans l’Eglise, mais qui pratique en politique le même œcuménisme que le clergé apostat d’ouverture à l’islam, tout en mélangeant dans ses discours politiques et même religieux, la vérité à l’erreur. Cet échec, on le doit a fortiori à Marine Le Pen, et à son débat avec Macron, où elle a donné une image déplorable d’elle-même, comme perdant pied et ne sachant plus comment lui répondre. Dieu n’était pas avec elle, parce qu’elle a abandonné la vraie Foi, et n’avait pas le soutien du Saint Esprit, et le Diable était du côté de Macron. Elle a sous-estimé Macron, malgré tous les avertissements le concernant sur les réseaux sociaux, et elle s’est entourée depuis le début de sa campagne jusqu’à la fin de bien mauvais conseillers. Le camp macroniste a fait courir le bruit, dit-on que Macron quitterait le plateau de télévision, si elle était trop agressive, pour qu’elle adopte une mauvaise stratégie, dès les premières minutes du débat, suive l’exemple de Ségolène Royale toujours agressive devant Sarkozy impassible et déterminé. C’était pousser une porte déjà ouverte, car Marine le Pen, en tant que mère de famille, mais d’une famille divisée, où le père est rejeté, n’incarne pas l’autorité mais la contestation à tout va, l’esprit de révolte décrit en ces termes par Notre Dame de la Salette : « La sainte Foi étant oublié, chaque individu voudra se guider par lui-même et être supérieur à ses semblables. »  Elle incarne la révolte de la femme contre son mari, la révolte de la fille contre son père. C’est aussi une image de la France insoumise à N.S. Jésus-Christ, de la France qui a trébuché dans l’Apostasie.

 

Commentaire : Soral au milieu de l’affiche pratiquant un œcuménisme à la Wojtyla, d’ouverture aux hérétiques. Il fait en politique, ce que Wojtyla a fait dans le Temple de Dieu !   

 

      Si au moins, il y avait eu un saint Bernard, un saint contemplatif pour la diriger spirituellement, mais elle a évacué de son entourage, tous les prêtres, tous les religieux fidèles au vrai culte ou n’a pas cherché un saint prêtre. Sans doute aussi, que si elle avait eu un bon directeur spirituel, elle aurait renoncé à la présidence du FN, ce qu’il aurait mieux valu ! Elle a oublié la sainte Foi, fasse qu’elle puisse un jour revenir dans la véritable Eglise catholique sans laquelle, on ne peut pas être sauvé. Et cet échec, on le doit à son père qui a favorisé sa fille à la tête du parti. Les erreurs de la fille sont aussi les erreurs du père, pourquoi ce dernier pourrait-il lui en vouloir pleinement ?  Marine Le Pen ne s’évertuait pas à mener une vie conforme à la véritable Foi catholique.  Elle est allée jusqu’à oser danser comme dans une boîte de nuit, sur des fonds musicaux lascifs et  décadents,  après la victoire de Macron, qui était un jour de deuil et de malheur, drap mortuaire  pour la France qui se trouve enveloppée par la mort, car le choix de Macron, c’est le choix de la mort pour la France, et un jour de malheur pour tous ceux qui habitent en France, qu’ils soient français ou non, car Dieu ne laissera pas ce choix de Macron, impuni, comme cela a été le cas, de ceux qui ont précédé Macron à la tête de l’Etat.  

        Notre Dame de la Salette est bien plus sévère que ceux qui font ce constat incomplet, pas suffisamment approfondi encore à mes yeux. La destruction de la France, on ne la doit pas seulement à cet échec du FN et à ses dirigeants ou têtes soit disant « pensantes » qui ont contribué au désastre. On la doit, aux désordres et aux péchés mortels de tous ceux en France qui se disent à tort ou à raison « catholiques ». Les catholiques par leur apostasie, qui les a mis en dehors de la véritable Eglise catholique et en dehors du peuple de Dieu, endossent la première responsabilité de cette destruction de la France.  Ce monde-là est tombé si bas dans son infidélité et dans son impiété, qu’il a fait le choix de l’islamisation de la France en votant massivement Macron au deuxième tour avec les mahométans. Ce monde-là, aux yeux du Seigneur, non seulement mérite de disparaître, mais Dieu va le frapper physiquement, d’abord par l’islam (ce qui a déjà commencé) , mais   va ensuite l’anéantir totalement, ( ce qu’il va bientôt arriver ) en permettant la dernière et troisième guerre mondiale.  

       Quant au petit nombre qui s’est maintenu dans la véritable Eglise catholique, il n’était pas assez saint, pas assez juste, trop hostile au retour miraculeux de Paul VI, les ouvriers de Jésus-Christ manquant entre eux de charité, ne vivant pas assez dans la crainte de Dieu, pour permettre au bon Dieu de sauver la France.  Ce petit nombre en l’absence de la véritable papauté complètement invisible, se laissait aller, commettait trop de péchés aux yeux du Seigneur, et faisait couler trop de larmes de la très sainte Vierge Marie. Certes, Dieu projette d’intervenir par un miracle extraordinaire parmi ces derniers, pour les redresser ou redresser toutes choses en eux qui ne va pas, pour les réparer ou les soigner, mais ce qu’il attend de ce qu’il reste du peuple de Dieu, c’est que ce peuple lui demande pardon et miséricorde, et qu’il s’amende auprès de Notre Dame de la Salette ou de la très sainte vierge Marie, en demandant son aide et son intercession. Et Dieu pour amener ce peuple à revenir vers lui, va utiliser les grands moyens, la destruction de la France, et comme cela ne suffit bien évidemment pas, va permettre la troisième guerre mondiale, pas n’importe laquelle, mais le pire des scénarios, celui où l’humanité n’échappera pas à cette guerre, où tous les êtres humains sans exception, vivants sur le globe terrestre vont mourir.    

      Si je revenais par une machine à remonter dans le temps, en pleine guerre de Vendée, je me battrais du côté des vendéens, en sachant qu’ils vont perdre la guerre. Mais je n’aurais en rien ébranler leur moral, tout au contraire !  Je leur aurais conseillé de foncer sur Paris et leur aurait dit de ne pas compter sur l’Angleterre. Peut-être même qu’avec mes connaissances, j’aurais tout fait pour changer le cours de l’histoire, mais une machine à remonter le temps n’existera jamais. Toute vérité n’est pas bonne à dire. Il faut parfois attendre pour la dire, le moment le plus opportun, et c’est la raison pour laquelle, je n’ai pas livré du secret de la salette, tout ce que Notre Dame de la Salette m’a permis de comprendre.  

       Pierre :  vous venez de citer au sujet de Macron, une rédaction du secret de la Salette par Mélanie, que nous ne connaissons pas.  Voulez rentrer dans ce texte, et nous le commenter, pour que nous puissions nous trouver à votre hauteur, et comprendre d’en haut, par Notre Mère du Ciel, ce qu’il se passe actuellement et ce qu’il va arriver ? Vous dites que la chronologie du secret de la Salette et la description que fait Notre Dame de la Salette de l’état de la France juste avant la troisième guerre mondiale, prouvent à l’évidence, que   Macron est cet homme mauvais qui régnera sur la France, peu de temps avant la destruction de Paris, dont nous a parlé Notre Dame de la Salette dans son secret, voulez-vous expliciter votre pensée ? Enfin, pourquoi, dites-vous, que Notre Dame de la Salette nous annonce sous la présidence de Macron, une troisième guerre mondiale, et pourquoi dites-vous à partir du secret, que cette guerre sera nucléaire et détruira l’humanité ? Je ne vois rien de cela dans le secret de la salette, mais comme je ne voyais pas non plus cette prophétie sur Macron dans le secret, il y a fort à parier, que vous avez tout ce qu’il faut pour nous convaincre que Notre Dame de la Salette nous enseigne une troisième guerre mondiale pour bientôt et même peut-être à la fin de la présidence de Macron. Cela ne cassera -t-il pas notre moral en contredisant vos propos que toute vérité n’est pas bonne à dire et qu’il faut attendre le moment opportun pour dire la vérité ?  

    Eric :  j’ai dit que Notre Dame de la Salette enseigne une troisième guerre mondiale, pour couper court à ceux qui croient que la France deviendra inéluctablement islamique. La France ne deviendra pas islamique, parce qu’elle n’en aura tout simplement pas le temps, car une troisième guerre mondiale détruira la France, l’Europe, et même toute l’humanité.  C’est ce qu’enseigne Notre Dame de la Salette, comme on le verra plus loin.  Maintenant, ici, je ne m’adresse qu’à un petit nombre de justes disposés à entendre la Parole de Dieu que Notre Dame de la salette rapporte dans son apocalypse, qui dois-je le rappeler, n’a pas été écrite pour être comprise par tout le monde, mais seulement par un petit nombre d’âmes privilégiées.  C’est à ce petit nombre seulement que je m’adresse, mais il va de soi, que les choses de Dieu contenues dans le secret de la Salette, je ne peux pas les livrer aux porcs et aux chiens qui par définition ne pourront pas supporter ces choses, et se retourneront contre ceux qui commettront l’imprudence de les leur communiquer.  Le secret de la Salette a été écrit pour « les justes » qui par définition « souffriront beaucoup », c’est-à-dire pour le petit reste qui s’est maintenu dans la véritable Eglise catholique, et qui suit les pas du Christ dans la passion, dans le sillage tracé par le pape souffrant du secret de la Salette (Paul VI caché en exil, qui est toujours en vie, mais que le monde croit mort), pour ceux qui vivent dans l’attente du retour miraculeux de ce pape, prélude au retour même du Christ.  Le secret de la Salette, est axé sur cette intervention miraculeuse de N.S. Jésus-Christ, qui fera revenir Paul VI parmi les justes qui souffrent avec lui dans la véritable Eglise Catholique,  et si Notre Dame  décrit toutes les épreuves que le peuple de Dieu  va traverser dans les temps de la fin, c’est pour que ce peuple se tourne vers cette intervention extraordinaire de son divin fils, qui est une source d’espoir, voir même d’espérance dans la mesure où comme le pense Jean Baptiste André et moi-même, cette intervention miraculeuse du Christ mettant fin à l’éclipse de l’Eglise, fait partie de l’enseignement des Saintes Ecritures, dans la mesure où la véritable Doctrine Catholique enseigne cette intervention miraculeuse de Dieu, pour les justes dans les temps de la fin. 

        Oui, Rome, l’église officielle romaine a perdu la Foi, est devenu le siège d’une fausse papauté, oui cette Rome a été condamnée par Dieu depuis toute éternité et sera détruite. Oui, les apostats habitants cette Eglise ou qui sont soumis à elle, vont connaitre un enfer dès ici-ci comme si Dieu voulait leur donner un avant-goût de l’Enfer.  Oui le Vatican, chef d’œuvre d’architecture et de beauté finira dans les flammes. Oui, cette Rome maudite a cautionné cette Rome païenne qu’est l’Union Européenne. Oui, l’union Européenne disparaîtra dans une guerre nucléaire. Oui Dieu rejette la France car l’Evangile n’est plus connu par la France, oui la France et pas seulement Paris sera détruite, oui des villes européennes à l’extérieur de la France, seront consumées entièrement par le feu, et pas seulement Paris.  Oui, les derniers chrétiens après l’intervention miraculeuse du Christ auprès d’eux, vont subir un sort équivalent aux premiers chrétiens après la résurrection du Christ. Mais avec l’intervention miraculeuse de N.S. Jésus-Christ, par le retour de Paul VI , la réconciliation de  Dieu avec les justes, avec ce qu’il reste du peuple de Dieu ou des membres de la véritable Eglise catholique, se fera, et la charité refleurira partout à l’intérieur du camp des vrais catholiques, et l’Evangile sera prêché partout par les vrais catholiques et ces derniers suite à cette intervention miraculeuse du Christ ( que sera le retour miraculeux de Paul VI ) feront de grands progrès dans la Foi, l’unité des ouvriers de Jésus-Christ sera enfin retrouvée, et les vrais catholiques vivront enfin dans la crainte de Dieu, tout en ayant l’assurance en suivant ce Nouvel Elie ( qu’est le pape Paul VI enfin retrouvé ) d’avoir la vie éternelle, et même les pires persécutions à leur encontre, ne pourront leur ravir cette joie intérieure que va leur procurer cette intervention exceptionnelle de Notre Seigneur Jésus-Christ dans l’Eglise, pour les aider en fait, à bien mourir ou ce qui revient au même, pour les aider à traverser les dernières tribulations de l’humanité, en obtenant le salut pour eux et leurs proches.  Ceux qui ne peuvent que déprimer face aux choses de Dieu, qui sont contenues dans le secret de la Salette, et que je livre gratuitement pour les justes, ce sont les méchants ou « les habitants de la terre », ces membres de la fausse église wojtylienne, qui ont perdu la Foi, dont les noms ne sont pas inscrits dans le livre de vie, et qui vont par conséquent aller en Enfer, tous ceux qui ne sont pas tournés vers les choses de Dieu ou du Ciel, mais vers les biens de ce monde, car tous les biens de ce monde va leur être arrachés, et qu’ils vont tout perdre. Mais ce en quoi, ils tiennent par-dessus-tout, c’est cette vie de péché ici-bas, nous les vrais catholiques, nous la méprisons !  

Pierre : Bon d’accord, dire la vérité de ce qui est contenu dans le secret de la salette, ne peut pas casser le moral des justes, ne peut que les encourager à croitre dans l’amour de Dieu, et à prier pour cette intervention miraculeuse de Notre Seigneur Jésus-Christ, dont vous dites, qu’elle consistera à faire revenir Paul VI, qui est le nouvel Elie tant attendu dans l’Eglise et annoncé dans les Saintes Ecritures pour les temps de la fin, celui qui redressera toutes choses parmi les justes. Mais cela ne répond pas encore à mes questions. D’abord, dites-nous les passages qui dans le secret de la salette concerne Macron ou sa présidence en les commentant sommairement.

Eric :   Dans la rédaction du secret de la Salette du 12 août 1853, Mélanie Calvat, enfant ( l'apparition de Salette du 19 septembre 1846 est reconnue par l'Eglise ) écrit que peu de temps avant la destruction de Paris et de la France: " un mauvais homme régnera sur la France, il persécutera la religion ( c'est à dire la véritable Religion, les vrais catholiques suivant le vrai culte, pas la fausse église de Wojtyla dirigée par l'antipape Bergoglio dit " François 1er" ) ...une longue famine viendra (...) accompagnée d'une guerre civile; dans ce même temps Paris sera détruite." (P. 54, de l'ouvrage des apostats Laurentin et Corteville, découverte du secret de la Salette, Ed. Fayard. Macron est ce mauvais homme qui doit régner sur la France pour la ruiner, avec lequel Paris sera détruit. Pourquoi Dieu a-t-il permis cela ? parce que nous dit Mélanie reprenant les propos de Notre Dame :  " les personnes consacrées à Dieu oublieront leurs devoirs de religion et tomberont dans le grand relâchement et presque dans l'oubli de Dieu enfin que tout le monde oubliera son créateur (...) Dieu irrité contre tout le monde, les foudroiera infailliblement de la manière dont je vais dire : un mauvais homme ( président de la République ) " régnera sur la France (...) une grande famine viendra, accompagnée de la peste et d'une guerre civile: dans le même temps Paris sera détruit." (Ibid. p.54), cette partie rejoint ce passage de la dernière rédaction du secret de la salette du 21 novembre 1878 : " pour un temps (qui est le temps de ce mauvais homme qui régnera sur la France, en tant que président de la République, ajoutons nous", temps qui na nous conduire dans la troisième guerre mondiale) Dieu ne se souviendra plus de la France, ni de l'Italie (Rome, le Vatican seront aussi détruits, ajoutons nous ) , parce que l'Evangile de Jésus-Christ n'est plus connu. Les méchants déploieront toutes leur malice (à détruire la France, ajoutons-nous, jusqu'à la faire envahir par l'islam, ajoutons-nous aussi, à détruire également l’Italie, et les autres pays autrefois catholiques dans le monde) ; on se massacrera mutuellement jusque dans les maisons (en raison des grands flux migratoires que Macron et les siens ont fait venir en France, ajoutons-nous). Au premier coup de son épée foudroyante, poursuit Notre Dame de la Salette -la très Sainte Vierge Marie - les montagnes et la nature trembleront d'épouvante, parce que les désordres et les crimes des hommes (en langage "apocalyptique, l'expression "les hommes" sert à désigner les membres du peuple de Dieu, devenus infidèles, ingrats, mauvais, ici, les catholiques ou plutôt pseudo-catholiques apostats, ajoutons-nous) percent la voûte des cieux. (Et c'est logique, car seul le peuple de Dieu par ses prières aurait pu arrêter le bras de la Sainte colère de Dieu !). Paris sera brûlé", poursuit immédiatement Notre Dame.

Image : la destruction de Paris par le feu.

 

Ce qu'il pourrait rester après une frappe nucléaire, de la pyramide du Louvre, construction maçonnique luciférienne qui a servi de décor pour l'élévation de Macron à la présidence.

 

 

Pierre :  Voilà, une exposition radicale des textes avec une explication à couper le souffle inspiré par le Saint Esprit. En effet, ces deux passages, l’un tiré de la rédaction du 12 août 1853, l’autre tiré de la rédaction du 21 novembre 1878, que vous citez coïncident merveilleusement. On y retrouve les mêmes idées mais dites différemment, l’expression « Dieu irrité contre tout le monde, les foudroiera infailliblement (…) Paris sera détruit » rejoint « au premier coup de son épée foudroyante … Paris sera brûlé (…) plusieurs grandes villes ébranlées et englouties. » L’expression « Dieu ne se souviendra plus de la France » rejoint « un mauvais homme régnera sur la France » qui finira de détruire en France par l’islam, tout ce qu’il y a de plus grand, à savoir la véritable Religion Catholique, et ce temps, pour désigner cette période, (« Pour un temps, Dieu ne se souviendra plus de la France ») semble bien indiquer, le temps où ce mauvais président de la république règnera sur la France, à savoir Macron, en effet. Enfin, il est évoqué au terme de cette présidence désastreuse qui se profile à l’horizon, une guerre civile, qui coïncidera dites- vous avec l’arrivée de la troisième guerre mondiale, et cela se relie avec l’expression « on se massacrera (Sous- entendu en France et en Italie), jusque dans les maisons », ce qui ne peut se dire en effet, que d’une « guerre civile. »

        Certes, les patriotes évoquent l’idée de guérillas ethniques en France, et renoncent à parler de guerre civile à venir en France, parce qu’ils ne voient pas la troisième guerre mondiale nucléaire arriver, qui produira dans les villes non consumées par des frappes nucléaires, des mouvements de paniques et de folies meurtrières sans précédent, où des familles entières seront massacrées jusque à l’intérieur de leur maison. Et vous expliquez très bien ces choses avec les grands flux migratoires de l’islam en France et en Italie, qui comme un cheval de Troie vont ainsi mettre à feu et à sang la France et l’Italie, sans compter que les patriotes autochtones jusque-là pacifiques, vont  pour se défendre ou se venger eux aussi, se livrer à des représailles d’une violence inouïe, contre les immigrés mahométans, tuant comme eux, femmes et enfants, également, et je ne parle pas des préfets, des hommes politiques qui nous ont dirigés, des magistrats qui ont été soumis au système, des journalistes, des collabos au régime de Macron, qui seront recherchés pour être jugés sommairement et exécutés !  A vous suivre, on va l’avoir notre révolution sanglante, mais on sera à la veille de la fin du monde, qui va surprendre tout le monde !

         Il est temps de nous citer les passages du secret de la Salette attestant qu’il va bien y avoir après l’élection de Macron à la présidence de la République, une troisième guerre mondiale et de commencer à   nous les expliquer.  Expliquez la place de cette élection de Macron dans la chronologie du secret de la Salette, et montrez également les passages qui dans le secret de la salette, décrivent l’état de la France sous la présidence de Macron.

Eric :   Notre Dame de la Salette dans la rédaction de Mélanie du 21 novembre 1878, fait une description de la présidence de Macron ou de la France dirigée par Macron, après avoir fait une description de la seconde guerre mondiale. Voici le passage où elle fait une description de la seconde guerre mondiale, pour ensuite faire une description de la troisième guerre mondiale, et un état des lieux de la France avant la troisième guerre mondiale, qui n’est autre que l’Etat de la France sous la présidence de l’antéchrist Macron : « la France (…) et l’Angleterre seront en guerre (Sous-entendu contre l’Allemagne de Hitler.)  Le sang coulera dans les rues ; le français se battra contre le français (« la France libre » qui a son siège à Londres, contre la France occupée collaborant avec l’Allemagne, qui a son siège à Vichy.  En fait, la situation est plus complexe que cela, mais effectivement, lorsque l’Allemagne de Hitler recule sur tous les fronts, lorsque la France est sur le point d’être libérée de l’occupation Allemande, les français entre eux s’entretuent de plus en plus jusqu’à la fin de la guerre) , l’italien avec l’italien ( on est ici déjà vers la fin de la guerre, où l’Allemagne reculant sur tous les fronts,  les italiens commencent à  s’entretuer de plus en plus , eux aussi ,  ceux qui sont hostiles à Mussolini, et veulent s’allier du côté des vainqueurs, contre les italiens ou les fascistes fidèles à Mussolini, qui sont rattachés à Hitler ).

Notre Dame de la Salette évoque également la guerre civile en Espagne, car pour elle, cette guerre a été le prélude à la seconde guerre mondiale, l’Allemagne de Hitler soutenant les troupes nationalistes de Franco, et l’Union soviétique de Staline soutenant les forces républicaines anticléricales de l’ultra gauche, l’Allemagne de Hitler et la Russie de Staline se faisant la guerre en Espagne sans s’affronter directement. Par ailleurs, Notre Dame dans son secret se préoccupe des catholiques qui se sont placés sous sa protection, et les catholiques qui ont souffert des persécutions lors de la guerre civile espagnole, commises par les forces républicaines, massacrant le clergé et les catholiques laïcs, Notre Dame, veut nous montrer qu’elle ne les a pas oubliés. Voilà pourquoi, elle ajoute à la liste des pays qui seront en guerre, l’Espagne, et pas seulement la France, l’Italie et l’Angleterre : « La France, l’Italie, l’Espagne et l’Angleterre seront en guerre ». En fait, Notre Dame n’a pas la prétention ici d’être exhaustive sur toutes les nations qui sont entrés en guerre lors de la seconde guerre mondiale et elle ne veut pas être comprise des méchants, voilà pourquoi, elle tient un discours qui permet aux méchants de contester qu’il s’agit d’une description de la seconde guerre mondiale. Elle parle de la France en premier, parce qu’elle apparaît en France sur une montagne à la Salette, et parce que la France est la fille aînée de l’Eglise, la nation par laquelle le christianisme s’est étendue sur toute l’Europe, puis dans le monde entier, et elle parle de l’Italie en second, parce que l’Italie est la demeure habituelle des papes, Rome, le centre de la chrétienté. Elle parle de l’Espagne en raison de ce que nous venons de dire sur la guerre d’Espagne juste avant le déclenchement de la seconde guerre mondiale, mais aussi en raison du passé prestigieux de l’Espagne, qui a étendu le christianisme dans « le nouveau monde », et elle parle de l’Angleterre en dernier, en raison du fait que l’Angleterre avant de sombrer dans l’anglicanisme ou le protestantisme, avait une fois catholique ardente, en particulier du temps de Richard cœur de Lion, toujours prête à défendre le tombeau du Christ. Mais Notre Dame de la Salette parle d’une certaine manière que pour être comprises par les justes dans les derniers temps de l’Eglise, un petit nombre d’âmes privilégiées appelés à comprendre son secret dans les temps de la fin.  Il n’y a aucun doute qu’elle parle ici de la seconde guerre mondiale, car ces évènements sont présentés dans les premières rédactions du secret, comme devant arriver au XX ème siècle. Certains qui n’ont pas l’amour de la Vérité entre eux, voudront y voir ici une description également de la première guerre mondiale, mais ce n’est pas possible, car tout est ordonné dans le texte pour que nous puissions comprendre qu’il s’agit ici uniquement de la seconde guerre mondiale. 

         Le but n’est pas pour Notre Dame ici de nous apprendre qu’il va y avoir une seconde guerre mondiale, comme le croient les impies ou les méchants qui ne sont pas disposés à comprendre son secret. Cela ne serait d’aucun intérêt pour les justes qui traversent l’éclipse de l’Eglise par la fausse église de Wojtyla, et qui essuient toutes sortes d’épreuves,  le règne de Wojtyla, puis ses successeurs Ratzinger et Bergoglio, puis Macron avec lequel s’accomplit sous nos yeux la prophétie de Notre Dame « Dieu ne se souviendra plus de la France » , or c’est à ces derniers qui vivent dans l’attente de l’intervention miraculeuse de N.S. Jésus-Christ qui mettra fin à l’éclipse de l’Eglise, par l’avènement de l’Elie mystique , le retour du prophète qui vit toujours malgré le passage des années et qui n’est pas mort ( Paul VI) , avec lequel l’autorité de l’Eglise redeviendra visible pour un temps, que s’adresse en priorité Notre Dame, par-delà Pie IX et les justes contemporains de Mélanie et de Maximin, et par-delà les papes et les générations de justes qui se sont succédés jusqu’à Pie XII. C’est bien simple, le secret de la Salette s’adresse avant tout, au pape souffrant de ce secret jusqu’à lui donner des conseils ou des recommandations, et aux justes dont il a la charge et en particulier à ceux qui suivront également comme le pape souffrant, les pas du Christ dans la passion, c’est-à-dire à ceux qui disposés par leur martyr à comprendre le secret de la Salette sont appelés un jour ou l’autre à le comprendre ce secret. C’est d’une stupidité royale que de croire, que le secret de Notre Dame de la Salette, dans son sens réel, s’adresse à tout le monde, car les choses de Dieu, qui sont à l’intérieur de son secret, ne sont pas pour les méchants, les infidèles ou apostats ou encore incroyants (« les porcs ») et les mauvais catholiques ( « les chiens » ).

Pierre :  Mais alors, pourquoi Mélanie voulait-elle que ce secret circule à plein bord, qu’il se répande partout ? C’était bien pour qu’il éveille des craintes et de nombreux retours à Dieu. Notre Dame n’a-t-elle pas voulu formellement que ce secret circule partout à l’intérieur de son peuple ?

Eric : Cela ne va pas en contradiction avec ce que je viens de dire. Le peuple de Dieu, ce n’est pas tout le monde, c’est uniquement les membres de la véritable Eglise catholiques, par ceux qui par leur apostasie ont cessé d’appartenir au peuple de Dieu, et ce secret n’est pas pour ceux qui n’ont jamais été catholique ou qui n’ont jamais appartenu au peuple de Dieu.  Dans les temps de la fin, ce peuple sera si réduit, tellement petit, mais répandu un peu partout dans le monde entier, que son nombre paraitra comme insignifiant, et c’est avant tout à ce petit reste qui se sera maintenu dans la véritable Foi catholique, dans la véritable Eglise catholique, que s’adresse avant tout Notre Dame de la Salette. Or ce petit nombre s’arrêtera au pape souffrant de son secret et à ceux qui seront fidèles à ce pape, envers et contre tous. Mais pour que les justes puissent revenir vers Dieu, après s’être égarés quelques temps, il faut bien qu’ils puissent avoir l’opportunité d’avoir le texte du secret sous les yeux, d’où la nécessité, que les textes du secret soient accessibles le plus possible à l’intérieur du peuple de Dieu, le temps, que ce nombre de justes comprenant ce secret soit atteint. Il fallait bien que ce secret circule au maximum dans le peuple de Dieu depuis le XIX ème siècle jusqu’à aujourd’hui, mais cela ne signifie pas qu’il puisse être compris par une majorité de personnes, bien au contraire, il ne peut être compris que par un tout petit reste d’âmes privilégiées.  Mieux encore, le don d’expliquer ce secret, est une tâche si ardue, qu’elle ne peut être confiée qu’à des personnes qui ont été choisies par N.S. Jésus-Christ spécialement pour cette mission, et je ne vois que moi, mais ceux qui sont appelés non pas à expliquer le secret aux justes, mais à entendre cette explication du secret, ont la meilleure part !  Le fait d’avoir le don d’expliquer le secret, ne signifie pas être meilleur ou plus grand que les autres, et c’est même tout l’inverse, car il plait à Dieu, de confier cette tâche à un simple laïc plein de défauts, à un misérable, tellement misérable, qu’on se dit, mais ce n’est pas possible que Dieu ait pu confier cela à une telle personne !  C’est ce que je me dis à moi-même : pourquoi moi, Seigneur et pas un autre !  C’est d’ailleurs un fardeau, une croix.

Pierre :  Donc, si je vous suis bien, Notre Dame n’a pas eu pour objectif en nous parlant de la seconde guerre mondiale, de nous faire savoir que cette guerre allait arriver, ni même de montrer qu’elle a prédit la seconde guerre mondiale, car cela n’est d’aucun secours pour les justes des temps de la fin, à qui elle s’adresse en priorité. Mais alors, pourquoi choisit-elle de nous parler de la seconde guerre mondiale et en cet endroit précis du secret ?

Eric :  Son but, ici est double :

      1)  Il s’agit pour elle, de nous donner ici par cette description une clé pour comprendre le passage plus loin, qui parle d’une « paix parmi les hommes qui ne sera pas longue ».  Cette paix commence là où la seconde guerre mondiale que Notre Dame de la salette vient de nous décrire se termine.  Une paix par définition commence toujours après une guerre et pour nous permettre d’identifier cette paix dans le temps, nécessairement Notre Dame de la salette se devait de parler de la guerre précédent cette paix de courte durée.  Or lorsqu’on remonte dans le texte, pour identifier cette guerre, qui précède cette paix, on tombe sur cette description de la seconde guerre mondiale. Tout cela, on l’a déjà expliqué longuement, et même dans une vidéo réalisée au sanctuaire de Notre Dame de la Salette sur la montagne de la Salette avec Jean Baptiste André et son frère Simon, lisible dans les blogs de Jean Baptiste André.   On n’y reviendra pas.  Disons seulement qu’on a expliqué que cette paix parmi les hommes qui ne sera pas longue, va de la fin de 1945 à 1970, parce qu’elle contient 25 ans d’abondantes récoltes qui s’inscrivent dans la période des trente glorieuses, et on a expliqué que c’est un temps, où le peuple de Dieu par un concile, le deuxième s’effectuant au Vatican, va se détourner de Dieu, pour s’affranchir des exigences de la foi catholique.  Il s’agit d’un passage, où Dieu par Notre Dame de la Salette se plaint de l’ingratitude de son peuple. Dieu avait mis un terme à la seconde guerre mondiale qui affectait son peuple, lui avait permis de retrouver ses églises, de retrouver ses sacrements, lui avait permis de prospérer en lui donnant beaucoup de prêtres, beaucoup d’enfants, et de quoi subvenir à ses besoins sur le plan économique, et pour toute récompense, ce peuple pourri d’ingratitude, plein de méchanceté,  a oublié que ce sont ces péchés à lui « qui sont cause de toutes les peines qui arrivent sur la terre »  , c’est-à-dire que ce peuple s’est vautré dans le péché en s’appuyant ce qui est un comble sur un concile, un maudit concile, que Notre Dame qui veut ne pas être comprise des méchants ne peut pas décrire, mais qu’elle insère habilement, subtilement, dans une période  où Dieu fustige le monde « catholique » pour son ingratitude, pour s’être détourné de lui ! 

 

Photographie  prise en 1962, pendant « cette paix parmi les hommes qui ne sera pas longue ».

 

Pierre : Pourquoi est-ce si important pour Notre Dame de permettre par une description de la seconde guerre mondiale aux justes appelés à la comprendre, d’identifier cette période de paix qui ne sera pas longue, qui durera 25 ans et au cours de laquelle le dernier concile au Vatican aura lieu, ( dernier concile, car le Vatican sera prochainement détruit par les flammes et qu’il n’y aura plus d’autre concile au Vatican. ) période qui va de la fin de 1945 à 1970 ( 1945 + 25 ans = 1970 ) ?         

Eric :  C’est capital pour la suite de la compréhension du secret de la Salette. En effet, une paix commence toujours par définition là où une guerre se termine, et pour identifier quel est cette paix de 25 ans, il faut remonter dans le texte au dernier endroit où notre Dame parle de « guerre ».  Cela nous contraint à revenir dans le paragraphe où Notre Dame commence à décrire la seconde guerre mondiale, mais étonnement en insistant sur la fin de la seconde guerre mondiale, où l’italien se battra contre l’italien, sous le régime de Mussolini, parce que l’Allemagne de Hitler reculera sur tous les fronts, quitte à libérer Mussolini, pour l’arracher aux italiens dissidents de son régime, ce qui n’empêchera pas Mussolini et les siens d’être massacrés et pendu par les pieds comme du bétail à l’abattoir, les italiens crachant sur ce qu’ils ont adoré ou vénéré.  Si Notre Dame de la Salette insiste tant sur la fin de la seconde guerre mondiale, en évoquant aussi la guerre civile en France à la fin de l’occupation de la France par l’Allemagne de Hitler, c’est pour que l’on comprenne bien qu’il faut partir de la fin de la seconde guerre mondiale, pour identifier la période qui ne sera pas longue, « pas longue » parce que 25 ans de paix où le peuple de Dieu ne souffre pas trop et prospère, est toujours courte.

        Voilà pourquoi, il ne faut pas remonter à l’idée d’une guerre générale qui sera épouvantable où Notre Dame dans le passage précédent s’applique à décrire l’état de la France avant cette guerre, et le commencement de cette guerre, qu’est en vérité, on le verra la troisième guerre mondiale.  Notre Dame de la Salette décrit la fin de la troisième guerre mondiale à la fin de son secret où tout va se précipiter très vite, y compris la fin de l’humanité ou la fin du monde.  Ce n’est donc pas la troisième guerre mondiale qui sert dans le secret de la salette de repère pour comprendre la période de 25 ans, mais la description que fait Notre Dame de la Salette de la fin de la seconde guerre mondiale, ce qui est d’une logique imparable, qui ne peut que s’imposer, parce que l’on a reçu ce don d’expliquer le secret de la Salette par Notre Dame elle-même qui est intervenu auprès de nous sur sa montagne de la Salette d’une manière miraculeuse, pour nous faire comprendre son secret, mais pas suffisamment miraculeuse pour Vincent Morlier.

         Ce que Dieu accomplit comme miracle pour venir en aide aux justes, ce n’est jamais assez pour convertir les méchants ou les incrédules.  Notez que pour expliquer le secret de la Salette, je n’ai pas besoin de recourir à l’intervention miraculeuse de Notre Dame pour m’expliquer son secret,  je ne m’appuie que sur les choses qu’a donné Notre Dame de la Salette, elle-même dans son secret, et c’est la raison pour laquelle, ce que je livre du secret ne rencontre dans l’Eglise qu’une résistance purement symbolique, c’est-à-dire aucune résistance véritable et impose le silence y compris à des prêtres comme l’abbé Raffalli si lent et si inapte à comprendre le secret de la Salette parce que la position sédévacantiste qu’il défend au sujet de Paul VI va à l’encontre de ce que Notre Dame de la Salette nous enseigne dans son secret. Même MHFM , le monastère de la très sainte famille, préfère ne pas entrer dans l’explication que je livre du secret de la Salette, et préfère s’arrêter dans mon étude sur le sosie de Paul VI dans le secret de la Salette, sur le fait que j’ai dit que j’avais un DEA de philosophie et que j’avais enseigné la philosophie dans des lycée de l’Education Nationale, pour suggérer que je suis  quelqu’un d’orgueilleux qui met en avant ses diplômes, alors qu’en vérité, je n’ai révéler mes diplômes, mon statut d’enseignant d’autrefois,  que pour paraître orgueilleux, ( le comble de l’humilité comme le dit le « traité des vertus » est de paraître orgueilleux ) pour qu’on n’est pas dans l’Eglise une bonne image de moi, et pour dissuader les méchants de lire les choses de Dieu, que je rapporte du secret de la salette, car ces choses leur sont un véritable poison, qui les pousse à pécher davantage.  Pour ces derniers, la question du sosie de Paul VI n’a pas à être examinée dans le secret de la Salette, car cette idée de sosie serait une invention pour faire croire que Paul VI est un vrai pape, c’est-à-dire qu’ils s’interdisent eux-mêmes d’étudier du secret de la Salette, les choses de Dieu que nous rapportons. Pour qu’ils puissent consentir à rentrer dans l’explication du secret de la Salette, il faudrait préalablement que je dise de Paul VI qu’il est antipape, ce qui tombe très bien, car les choses de Dieu dans le secret de la Salette sont fermées à ces hérético-schismatiques qui font de leur conception de Paul VI, un dogme ou une idée conforme à la Théologie dogmatique.    

     Enfin, d’autre part, j’y insiste lourdement, car c’est capital, de la compréhension que cette « paix qui ne sera pas longue » qui contient 25 ans d’abondantes récoltes ( image qui fait penser aux sept vaches grasses dans le rêve de Daniel, qui suggère ensuite une période de vaches maigres, c’est-à-dire de famine, en Egypte, c’est-à-dire pour cette fausse église apostate de Wojtyla comparable à l’Egypte, par sa cruauté envers le peuple de Dieu ) désigne la période qui va de 1945 à 1970, qui vient de la description que livre Notre Dame de la Salette, de la fin de la seconde guerre mondiale, se déduit que le passage suivant « Un avant-coureur de l’antéchrist, avec ses troupes de plusieurs nations combattra le vrai Christ (…) répandra beaucoup de sang et voudra anéantir le culte de Dieu, pour se faire regarder comme un dieu. » commence seulement qu’après l’année 1970. Pourquoi ? C’est d’une simplicité et d’une clarté à couper le souffle, qui ne peut venir que du Saint Esprit. En effet, une paix se termine toujours par une guerre. Or ici on a dans la description de cet avant-coureur de l’antéchrist tous les ingrédients qui montre qu’une guerre a été déclaré aux vrais catholiques. En effet, Il en est de cet avant-coureur de l’Antéchrit, ce qu’il en a été du roi séleucide Antiochus IV dit « Epiphane » qui a mené une guerre impitoyable aux vrais croyants incarné par Judas Maccabée dans le premier livre Maccabéen, et incarné par le vrai pontife Onias III dans le second livre Maccabéen.  Notre Dame de la Salette fait une description de cet avant-coureur de l’antéchrist, pour nous contraindre à penser à ce roi grec du second siècle avant Jésus-Christ, qui avec son armée séleucide, composée de mercenaires de plusieurs nations a combattu le oint de Dieu, c’est-à-dire le vrai pontife Onias III, a répandu beaucoup de sang (  il faisait égorger des vieillards, des femmes et même des enfants, et pas seulement des hommes en pleine force de l’âge ) , et il est connu pour avoir cherché à faire disparaître la véritable Religion de son Royaume, à imposer un faux culte et un faux autel dans le Temple de Dieu de Jérusalem et partout ailleurs dans l’empire séleucide, qui englobait la Judée, et ce type-là, qui enfant avait été élevé à Rome, voulait qu’on lui voue un culte, comme les romains vouent un culte à leur empereur, il se prenait pour une divinité, comme Caligula et Néron plus tard, dont son surnom « Epiphane », les épiphanes dans la culture grecques, étant les douze divinités de l’Olympe apparue aux hommes , avec en premier lieu , Zeus, le dieu de la Justice céleste, pour cette fausse religion qui a disparue au cours de l’histoire. 

 

Enfin, dans le secret que Notre Dame de la Salette a transmis à Maximin, la rédaction du secret par Maximin du 3 juillet 1851, Notre Dame a dit à Maximin : « Un grande paix arrivera mais elle ne durera pas longtemps, un monstre viendra la troubler », Notre Dame dit encore : « Le monstre viendra pendant la paix et la paix et le monstre viendront au 19 ème siècle ou au vingtième pour le plus tard. » « Cette paix qui ne durera pas longtemps » dans le secret de Maximin, ce ne peut être que « cette paix qui ne sera pas longue » dans le secret de Mélanie, et qui contient 25 ans d’abondantes récoltes. Et enfin, ce monstre dont parle Maximin en reprenant cette expression à Notre Dame, ne peut être que le dit « avant coureur de l’antéchrist » dont nous parle Mélanie et on sait de source certaine, qu’il viendra au XX ème siècle. C’est ce monstre ou avant –coureur de l’antéchrist qui met fin à cette période de paix de 25 ans, et ce monstre ne peut s’élever qu’à partir de l’année 1970 pendant la paix de 25 ans, or cela correspond à Wojtyla qui s’est élevé en 1970 dans l’entourage du pape, dans les sphères du pouvoir au Vatican. Il ne s’agit pas de cet antéchrist qui est né d’une religieuse et d’un évêque, comme voudraient nous le faire croire les apostats Laurentin et Corteville. Il s’agit du futur antipape Wojtyla. Et on sait cela d’une source certaine, car l’expression « avant-coureur de l’antéchrist » avant que le mot « antipape » soit en usage dans toute l’Eglise, servait à désigner un antipape au Moyen Age, et Wojtyla est bien un antipape avec des troupes de plusieurs nations, car il a des sympathisants dans plusieurs nations qui sont dans ces nations d’une majorité écrasante, et l’expression « vrai Christ » sert à désigner au Moyen Age, un vrai pape, ce qui signifie que cet avant-coureur de l’antéchrist est bien un antipape luttant contre un vrai pape, et si il lutte contre un vrai pape, et s’il s’agit de Wojtyla, cela signifie que Paul VI est un vrai pape, il n’y a pas d’échappatoire possible, et on comprend que les sédévancantistes les plus fanatisés ne reprennent pas ces choses de Dieu, que nous mettons en évidence, car elles les dérangent profondément, les indisposent, les rendraient malades s’ils les avalaient, car ils n’ont pas l’amour de la vérité en eux, qui devrait les contraindre à manger des herbes amères, des choses qui font mal au ventre. Enfin, ce qui rend malade les méchants, c’est de dire que « le vrai christ », c’est-à-dire Paul VI est « le seul sauveur du monde », entendez par là, qu’il est l’instrument que N.S. Jésus-Christ a choisi pour sauver dans le monde ce qui doit être sauvé et condamner ce qui doit âtre jeté au feu (l’excommunication, s’apparentant à une mise à mort, d’où l’idée dans le secret d’un Ange, c’est-à-dire en langage « apocalyptique » d’un Apôtre, le pape, mettant à mort tous les ennemis de Dieu). Enfin, dans l’Ancien Testament, les faux pasteurs dans le Temple de Jérusalem sont comparés à des loups ravisseurs répandant le sang des brebis, et les déchirant des cornes jusqu’au sabots , ce qui montre jusqu’à quel point Laurent Morlier autrefois, en résistant à cette idée que cette avant-coureur de l’antéchrist concerne uniquement Wojtyla ou un faux pasteur dans le Temple de Dieu, manquait de discernement, ayant les idées subversives dans la tête que le démon a mis dans la tête de son frère et met dans la tête des apostats, à savoir que l’expression avant-coureur de l’antéchrist désignerait l’Allemagne de Hitler ou l’union soviétique de Staline, ou un dictateur dans le genre de Hitler ou de Staline, le démon n’aimant pas du tout que son Apôtre Wojtyla soit repéré dans le secret de la Salette ! A des oies, on peut leur faire avaler n’importe quoi, il suffit de savoir les tenir, et le démon sait comment tenir et gaver ses oies ! Dans le même sens Wojtyla voulait « anéantir le culte de Dieu », car il n’a jamais eu l’intention en s’élevant à la fonction pontificale, de faire la volonté de Dieu ou de N.S. Jésus-Christ, pour la bonne et simple raison que c’est un intrus dans le peuple de Dieu, un infiltré , c’est-à-dire, comme l’a dit précédemment Notre Dame de la salette en pensant bien à lui, une personne adonné au péché introduit par le démon dans les ordres religieux : « le démon usera de toute sa malice pour introduire dans les ordres religieux des personnes adonnés au péché » étant une phrase clé  pour nous permettre de desceller ce que veut nous faire comprendre ici Notre Dame de la Salette au sujet de Wojtyla.  Et enfin, Notre Dame dit de Wojtyla, qu’il fera cela « pour se faire regarder comme un dieu », c’est-à-dire, qu’il sera déterminé à se faire passer pour un exemple de sainteté et parviendra à se faire regarder par les apostats de son église maudite, comme un saint ! C’est Clair, très clair ! 

Effigie de l’antipape wojtyla lors de sa pseudo-canonisation, parvenu à « se faire regarder comme un dieu. » ( Secret de la Salette )  Un antipape d’ailleurs est comme une idole dans le Temple de Dieu, disait saint Vincent Ferrier. 

 

Pierre :  ainsi donc, de l’idée que la Prophétie  « la France (…) et l’Angleterre seront en guerre » désigne bien la seconde guerre mondiale, vous en déduisait nécessairement que la paix de courte durée de 25 ans , désigne la période qui fait suite à la seconde guerre mondiale, jusqu’en 1970, et que cet avant-coureur de l’antéchrist qui vient semer le trouble dans les institutions ecclésiastiques, comme le dit Hildegarde de Bilgen dans son livre des œuvres divine au sujet de l’antipape par excellence des derniers temps , qui vient troubler la paix de l’Eglise, ne peut que désigner Wojtyla, le chapitre concernant cet avant-coureur de l’antéchrist étant un résumé du règne de Wojtyla en partant de son élévation en 1970 au Vatican.  Et cela n’a-t-il pas des conséquences également dans la suite de la compréhension du secret ? Est-ce qu’on va ainsi remonter à Macron ?

Eric :  Naturellement, que cela a des incidences dans la compréhension des passages suivants, et d’ailleurs tout se tient admirablement lorsque nous suivons cette éclairage que m’a donné Notre Dame de la Salette de son secret. En effet, le passage suivant dit « la terre sera frappée de toutes sortes de plaies » , or il faut savoir que « la terre » désigne ici en langage apocalyptique, la fausse église de Wojtyla et tous les membres de cette église maudite qui y demeurent, le R.P. de Monléon lui-même appliquait dans son commentaire de l’Apocalypse, cette expression « terre » à la Synagogue apostate qui a rejeté le Christ , qui était comme un jardin ou une terre propice que le Seigneur pouvait cultiver ou faire fructifier, et a fortiori cela désigne analogiquement dans son sens réel, l’église apostate des temps de la fin qui crucifiera de nouveau N.S. Jésus-Christ, en rejetant la véritable papauté en la personne du « pape souffrant » du secret de la salette ( Paul VI ). Puisque Wojtyla est parvenu à se faire regarder comme un dieu au sein de l’église wojtylienne qui lui est rattaché, il est logique, que Notre Dame de la Salette dise ensuite que cette église maudite sera frappée, pour avoir élevé ce monstre de Wojtyla sur les autels !  Quelles sont ces plaies qui vont s’ouvrir sur le corps de cette prostituée qu’est l’église de Wojtyla ? Mélanie dit « outre la peste et la famine qui seront générales », car Notre Dame de la Salette, pense ici à d’autres plaies que la peste et la famine qui sont effectivement générale dans l’église wojtylienne. Disons pour commencer, qu’il faut prendre ces expressions dans un sens spirituel, « la peste », étant comme une maladie ou un cancer entraînant les âmes en Enfer, et « la famine » ici, comme cela est dit dans les Prophéties de l’ancien Testament, ne désignant pas une famine de pain, mais une famine où l’âme ne peut plus se nourrir, car elle s’est détachée du vrai Dieu et du vrai Culte, qui procure à l’âme sa nourriture quotidienne, donc, ces plaies, l’église wojtylienne les avait déjà du temps du règne de Wojtyla, et voilà, pourquoi, Notre Dame dit « outre la peste et la famine » qui sont générale dans l’église de Wojtyla , tous les apostats qui prennent Wojtyla pour un vrai pape ou pire encore pour un saint, en sont atteints, la plupart d’une manière irrémédiable, car la peste par définition est une maladie qui fait des ravages, capable de décimer des populations entières et la famine à partir d’un certain stade, a des conséquences irrémédiables où on ne parvient même plus à s’alimenter si on en avait l’occasion.  Notre Dame nous parle donc d’autres plaies que l’église wojtylienne va subir pour avoir suivi Wojtyla jusqu’à voir en ce monstre un exemple de sainteté, et c’est là que Notre Dame nous fait revenir dans la troisième guerre mondiale. Elle parle de « la dernière guerre », c’est-à-dire, on le verra plus loin de la troisième mondiale, et quand on approche de cette dernière guerre, comme je l’ai dit, on approche de la présidence de Macron !

Pierre :  Que voulez-vous dire ? Vous voulez dire que l’on a encore une référence à Macron, que Notre Dame va refaire une description de la France juste avant la troisième guerre mondiale qui correspond à la présidence de Macron ? C’est impressionnant ce que vous dites, et même assez déroutant, dans la mesure où personne n’est allé aussi loin que vous dans la compréhension du secret de la salette. On peut même dire, qu’un abîme gigantesque sépare ceux qui ont prétendu donner de ce secret de bonnes explications, de ce que vous enseignez avec autant de connaissances et d’assurance.

Eric :  C’est vrai que je n’ai rien de commun dans mes paroles avec tous ceux qui ont prétendu expliquer le secret. Même Mélanie et Maximin ne comprenaient pas grand-chose des propos que leur a tenu Notre Dame de la Salette, et se sont souvent égarés dans leur explication du secret, parce qu’ils n’avaient pas reçu de Dieu, ce don d’expliquer le secret. Ce que je dis de bon, je ne le tiens d’ailleurs pas de moi-même, mais de l’Esprit Saint. Je pense même de plus en plus avec le recul du temps, que j’ai été choisi par Dieu, pour expliquer le secret de la Salette. Oui, vous avez raison, je veux dire effectivement, que dans le passage qui fait suite à la description du règne de Wojtyla, qui parle  de l’église wojtylienne, c’est-à-dire de « la terre » en langage apocalyptique, qui va être frappée de toutes sortes de plaies, - Wojtyla est perçu comme celui qui  est à la sources de tous les maux que va connaitre le monde prétendument « catholique » qui a trébuché dans l’Apostasie , comme c’était le cas du pseudo-pontife Ménélas dans le second livre maccabéen - ; il est fait référence à la troisième guerre mondiale, à l’état de la France juste avant cette guerre, et à Macron dans une certaine mesure : « il y aura des guerres jusqu’à la dernière », la dernière guerre étant la troisième guerre mondiale, « qui sera alors faites , poursuit immédiatement Notre Dame de la Salette, par les dix rois de l’antéchrist ». Or effectivement, Macron tout homme-enfant qu’il est, qui vit dans l’adultère et qui a pris pour compagne une femme bien plus âgée que lui qui se comporte comme sa mère, est l’un de ses dix rois de l’antéchrist, dont Notre Dame, nous dit « qu’ils auront tous un même dessein et seront les seuls qui gouverneront le monde ».  Mais je voudrais revenir en arrière, car je n’ai pas fini mon explication précédente. C’est important pour comprendre ce qui va suivre.

      2)  J’ai dit, que « le but n’est pas pour Notre Dame ici de nous apprendre qu’il va y avoir une seconde guerre mondiale, comme le croient les impies ou les méchants qui ne sont pas disposés à comprendre son secret. »  Son but, ici est double : nous permettre d’identifier la période de paix de 25 ans, et on a vu, que cela permet d’identifier du même coup dans son secret, la partie concernant le règne de Wojtyla, et plus loin encore, cela nous permettra d’identifier la partie qui concerne les successeurs de Wojtyla, que sont Ratzinger et Bergoglio, qui vient naturellement se placer après la description du règne du Wojtyla : « Tremblez terre, et vous qui faites profession de servir Jésus-Christ » étant la partie qui concerne l’état de l’église officielle romaine avant la troisième guerre mondiale, et qui nous fait revenir à Macron où à l’état de la France dans cette période . Mais il reste un second aspect, que j’ai gardé longtemps caché, attendant le moment propice, pour enseigner ce que je dois enseigner avant le retour miraculeux de Paul VI. J’ai cru que je pourrais faire l’économie de cette partie-là, parce que c’est trop douloureux pour moi, d’en parler, comme si quelqu’un d’autre que moi pouvait s’en charger. Notre Dame de la Salette nous parle de la seconde guerre mondiale, également pour que nous puissions comprendre ce qu’il va arriver en France avant la troisième guerre mondiale et saisir quand Notre Seigneur Jésus-Christ va intervenir et commander à Paul VI de revenir parmi les siens et commander au reste des Apôtres de lui faire bon accueil.  Après donc, nous avoir décrit la fin de la seconde guerre mondiale en ces termes : « le français se battra avec le français, l’italien avec l’italien », qui décrit effectivement ce qui s’est passé en France et en Italie, lorsque l’Allemagne de Hitler reculant sur tous les fronts a permis à la résistance française de régler ses comptes avec les français favorables à l’Allemagne, et à la résistance italienne de régler les siens avec les italiens favorables également à l’Allemagne, pour que nous puissions rattaché la fin de cette guerre à cette paix qui suivra : « cette paix (…) ne sera pas longue » dans l’Eglise ou le monde proprement dit « catholique », Notre Dame opère ensuite un bond brutal et inattendu dans le temps en disant : « ensuite il y aura une autre guerre générale qui sera épouvantable ».

 

Pierre :  Pourquoi fait-elle cela ?

 

Eric : C’est une excellente question, maintenant je crains que personne d’autre que moi hormis sans doute le nouvel Elie qui doit venir, ne soit capable d’y répondre. D’ailleurs c’est bien simple, les catholiques ne se posent pas beaucoup de questions sur le secret de la Salette et attendent que quelqu’un leur fasse tout le travail, pose à la fois les bonnes questions et y réponde. C’est tellement plus commode et confortable pour eux.  Celui qui croit formidable d’avoir le don d’expliquer le secret se trompe, avoir ce don et comprendre ce secret, est un véritable fardeau, c’est souffrir et ceux qui sont appelés à leur tour à le comprendre ce secret, vont vite éprouver ce que j’ai éprouvé depuis la fin du siècle dernier. C’est précisément parce que j’ai reçu ce don, que j’ai renoncé à toute carrière professionnelle et fais le métier qui était le plus pénible qui puisse être envisageable à mes yeux, ou disons, que ce don ne peut continuer que si on suit « l’appel pressant » de Notre Dame de la Salette  à la terre, à l’Eglise ou plutôt ce qu’il reste de la véritable Eglise catholique : « imiter le Christ fait homme » qui avant de prêcher publiquement a fait un travail manuel d’ouvrier du bâtiment, vivre dans un mépris du monde et de soi-même, dans la pauvreté et dans l’humilité, dans le mépris et le silence, dans l’oraison et dans la mortification, dans la chasteté et dans l’union à Dieu, dans la souffrance et inconnu du monde. », tout ce vers quoi au fond, ma nature mauvaise répugne à choisir et pourtant si on veut être sauvé et sauver ses proches, il n’y a pas d’autre alternative que la croix  et suivre les pas du Christ dans la passion. Donc, je laisserais parler ce qui disent, mais pour qui se prend-il en prétendant nous expliquer le secret de Notre Dame de la Salette « C’est un fou, un illuminé, laissons-le pourrir dans ce chemin mortifère. »  C’est le sempiternel refrain que les méchants chantent aux enfants de la lumière, mais on ne s’habitue jamais à cela.

        Maintenant que j’ai dit cela, je vais m’attacher à répondre à cette question : « Oui, pourquoi, Notre Dame passe de la fin de la seconde guerre mondiale à une autre guerre ? »  Ou du moins, je vais commencer à donner un début de réponse, car un certain nombre de choses pour le moment ne doivent pas être livrées, ce n’est pas encore opportun de les dire, mais le temps viendra, où il faudra bien les dire. Elle fait cela pour que nous comprenions, qu’elle parle maintenant de la troisième guerre mondiale et du temps qui s’en approche : « Ensuite, il y aura une guerre générale qui sera épouvantable », comme si la seconde guerre mondiale n’avait pas été une guerre générale et épouvantable. En effet, comparativement à la troisième guerre mondiale, la seconde guerre mondiale n’aura été qu’une mauvaise ballade de campagne, un mauvais moment à passer. Mais la troisième guerre mondiale, ne sera pas un mauvais moment à passer pour l’humanité, ce sera son dernier moment, et voilà pourquoi, il sera « épouvantable ».  Et il sera un moment « général », parce que dans cet espace de temps, tout le monde va mourir sur la planète, et qu’il ne restera pas un seul être humain en vie, pas un seul. 

      On est bien loin, du règne millénaire de paix et de prospérité, ou de ces films de science-fiction qui imaginent un autre monde sur la planète après la troisième guerre mondiale, qui relève du déni face à la terrifiante réalité. Ne me parlez pas des interprétations de Boanergès, car si vous regardez bien, ce dernier a systématiquement interprété de travers le secret de la Salette, s’est trompé sur tous les points, a dénaturé le secret de la Salette, l’a altéré , voir même contredit, et cela continue  de plus belle avec  Boanerges qui aujourd’hui fait dire plus que jamais à Notre Dame de la Salette, le contraire de ce qu’elle veut dire, et lorsqu’il n’y avait qu’un chemin sur deux à prendre, il prenait systématiquement le mauvais chemin. On aurait dit qu’il le faisait exprès, mais non, c’est comme ça, c’est dans sa nature. L’idée première de vérifier par le secret de la Salette, les révélations en cours d’exorcisme était bonne chez Boanerges, mais cela a viré au fiasco total.

Image tirée du célèbre film de science-fiction, « l’âge de cristal », imaginant une cité qui aurait survécu à la troisième guerre mondiale. « Les survivants habiteraient dans un immense dôme qui les protègerait et leur mode de vie idyllique serait entièrement réglé par les ordinateurs. Mais pour maintenir l’ordre et éviter une surpopulation qui nuirait aux réserves, les habitants seraient convoqués à un rituel de « renaissance » (appelé Carrousel) à l’âge de 30 ans. Il s’agirait en fait d’un moyen d’éliminer ces personnes tout en instaurant une idéologie illusoire dans laquelle pourraient vivre les habitants en paix. » Ci-joint, un passage du rituel, les personnes qui s’élèvent dans les airs vont mourir, mais elles ne le savent pas, et le public non plus.  En fait, par ce genre de film l’humanité essaie d’exorciser sa crainte d’une guerre mondiale nucléaire. Par-delà, les apparences, ce genre de récit futuriste veut rassurer l’humanité, veut lui faire croire qu’on peut vivre dans un monde débarrassé du christianisme.

 

Pierre : Pas de règne millénaire, donc et une fin bien tragique, bien hideuse, bien écœurante de l’humanité dans son ensemble, avec au final après la mort, bien plus de damnés que d’élus.  La dernière guerre mondiale ne sera pas à mauvais moment à passer pour l’humanité, ce sera son dernier moment ???! Ce n’est pas agréable à entendre et qui d’ailleurs peut l’entendre ? Cela veut dire que ma génération n’aura jamais de petits enfants, et qu’on est tout proche de la fin du monde, n’est-ce pas ?

Eric :  je préfère ne pas mentir à ceux qui vont mourir. C’est un choix. Toutes les personnes qui marchent dans la rue vont mourir, mais ce que personne ne veut savoir, c’est que la fin du monde est proche, bien plus proche qu’on ne le croit, et va surprendre tout le monde.  Mais nous, chrétiens nous devons nous y préparer, nous préparer à bien mourir, et comme ce sera difficile pour tous les vrais catholiques, car on entrera dans les dernières tribulations de l’humanité, Dieu nous enverra un Nouvel Elie pour nous y aider et entrainer avec nous au Ciel tout ce qu’il est encore possible d’y amener, mais pas grand monde !  Ensuite, Notre Dame de la Salette, nous décrit l’état de la France juste avant cette dernière guerre ou troisième guerre mondiale, et même pendant cette troisième guerre mondiale : « Pour un temps, Dieu ne se souviendra plus de la France ni de l’Italie, parce que l’Evangile n’est plus connu » sous-entendu l’Evangile n’est même plus connu en France et même en Italie !

       Il faut dire en effet, que « la vraie Foi s’est éteinte » partout en France et en Italie, et que « la fausse lumière éclaire le monde ».  Ce que nous disons là, Notre Dame de la Salette le disait déjà en ces termes pour les années 60, du temps des faiseurs de miracles qui sont parvenus à faire trébucher par l’imposture du sosie de Paul VI, le peuple de Dieu dans son ensemble, hormis un tout petit reste de justes que Dieu a maintenu dans la lumière de la Foi. Alors, depuis les années 60, cette extinction de la vraie Foi n’a fait qu’empirer depuis, au point que Dieu ne peut plus et ne veut plus sauver la France et l’Italie.

       Conséquence de cette Apostasie en France : « Dieu ne se souviendra plus de la France », lorsqu’on arrivera à la présidence de Macron ou ce qui revient au même lorsqu’on se rapprochera de la troisième guerre mondiale, et a fortiori lorsque l’on rentrera dans cette guerre, d’où l’expression dans le secret de la Salette, ici « pour un temps ». Et c’est ce temps-là qui a commencé avec la présidence de Macron, parce que le temps de Macron, est le temps où s’amorce la destruction de la France par l’invasion islamique dans une première étape, et dans une seconde étape par la venue de la troisième guerre mondiale, tant il est vrai que la politique de Macron aura tout fait pour attiser cette guerre, avec les autres dirigeants antéchrist, auxquels il est allié.

Pierre :  vous venez de faire une référence à l’islam ? Mais Notre Dame de la Salette y ferait-elle référence dans son secret d’une manière explicite ? Et si elle ne fait référence à l’islam que d’une manière implicite, pourquoi ?

Eric :  Notre Dame de la Salette fait référence à l’islam dans son secret, mais n’en parle pas explicitement, mais implicitement de manière sous entendue.  Il est certain, que Notre Dame de la Salette fait référence à l’islam dans son secret, et je vais vous dire pourquoi. Et, je sais aussi pourquoi Notre Dame de la Salette ne fait pas explicitement référence à l’islam dans son secret, et je vais vous dire ce que je sais.  Je ne vais pas parler tout de suite de l’islam, mais je vais vous amener à emprunter le même chemin que le mien, qui m’a conduit au bout à penser à l’islam. 

        J’ai su très tôt par Notre Dame de la salette, que le passage « Pour un temps, Dieu ne se souviendra plus de la France, ni de l’Italie, parce que l’Evangile n’est plus connu » concernait la situation de la France juste avant la troisième guerre mondiale et au début de cette guerre.  En effet, cette prophétie évoquant la destruction de la France (et de l’Italie, mais on verra la question de l’Italie, une autre fois) vient, lorsque Notre Dame de la Salette après avoir fait une description de la seconde guerre mondiale, nous parle d’une autre guerre générale qui sera épouvantable, comme si la seconde guerre mondiale n’avait pas été générale et épouvantable.  Cette autre guerre générale qui sera épouvantable, Notre Dame pour nous permettre de l’identifier avec certitude, va nous en reparler plus loin en disant « la terre ( entendre l’église wojtylienne et ses habitants, « les habitants de la terre » dont les noms ne sont pas inscrits dans le livre de vie parce qu’ils vont aller en Enfer après la mort  ) sera frappée de toutes sortes de plaies ( sous-entendu dans le texte pour avoir regardé Wojtyla comme un dieu, pour en avoir fait une idole, pour l’avoir adoré : cela fait suite au texte : « pour se faire regarder comme un dieu. ») . Il y aura des guerres jusqu’à la dernière guerre. »  Dieu avait déjà frappé cette terre ou église maudite, par une peste des âmes conduisant les âmes soumises à cette église en enfer, et par une famine des âmes, « pas une famine de pain » comme cela est dit dans l’Ancien Testament, relatives au fait, que ces âmes ne pourront plus s’alimenter au vrai culte, mais suivront des sacrements falsifiés, invalides ou douteux pour la plupart, voir même cesseront tout simplement de « pratiquer la religion » comme le dit Notre Dame de la Salette à Maximin, l’église officielle romaine devenant progressivement une énorme coquille vide.  Maintenant consécutivement à la pseudo-canonisation de Wojtyla, qui revient à crucifier une seconde fois N.S. Jésus-Christ, qui revient à consacrer les lieux saints de Rome à Satan, Dieu va s’en prendre « aux habitants de la terre », aux adeptes de Wojtyla en détruisant leur corps, et plus seulement leurs âmes. Il va les atteindre dans ce qu’ils ont de plus chère, leur vie ici-bas avec leurs biens terrestres auxquels ils sont si attachés au point de ne plus rechercher les choses du Ciel et d’abandonner le Bon Dieu. L’expression « il y aura des guerres », il ne faut pas y accorder beaucoup d’attention, car c’est un remake de l’expression « la France, l’Italie, l’Espagne, et l’Angleterre seront en guerre (…) le français se battra avec le français, l’italien avec l’italien », une référence à la seconde guerre mondiale.

         On peut certes, y voir les guerres qui sont apparues dans le monde depuis le règne de Wojtyla jusqu’à maintenant, c’est du moins, ce que croient les idiots qui ne réfléchissent jamais assez et qui tombent dans tous les pièges qui sont fait pour eux.  Mais en fait, en disant « il y aura des guerres jusqu’à la dernière », Notre Dame veut nous voir revenir dans son texte où après avoir décrit la seconde guerre mondiale en insistant sur la fin de cette guerre, elle nous a décrit une troisième guerre mondiale, en décrivant le contexte de son arrivée ( L’Evangile ne sera plus connu en France à cette période, et Dieu aura chassé de sa mémoire pendant cette période, la France, ne songeant qu’à se venger de la France, lui faire payer le mal que la France lui a fait  )  et son déclenchement en France (  cette guerre lorsqu’elle arrivera engendrera  la panique : on se massacrera jusque dans les maisons, les gens deviendront comme enragés, pris de folie meurtrière, les masques tomberont, la période « des binounours » sera enfin terminée, ce sera le temps et le vin de la colère de Dieu !  Et pour couronner le tout, Paris sera brûlé, cela en sera fini de la République française qui siège à Paris, il ne restera de l’Assemblée nationale que des cendres !). Elle veut que nous comprenions que « la guerre générale qui sera épouvantable » sera « la dernière guerre ».  Ainsi donc, après cette guerre, il n’y aura plus de guerre. Mais il n’y aura plus de guerre, non parce que les êtres humains seront devenus sages, mais parce qu’ils seront revenus à l’âge de Pierre, pratiquant même l’anthropophagie, se dévoreront les uns , les autres, et parce qu’ils suivront « le roi des rois des ténèbres » au final, à l’exception toujours d’une infime minorité, et parce que le globe terrestre qui sera en de continuelles évolutions sera instable et ouvrira son ventre plein de feu, aucun être humain, ne pouvant plus survivre sur la planète terre, qui restera ainsi débarrassée , purifiée de la présence de l’humanité si mauvaise dans son ensemble ! (Voir la fin du secret) Cette guerre ne peut être que la troisième guerre mondiale, une guerre nucléaire, que bien des gens croient impossible, mais qui arrivera cependant si on suit fidèlement ce que veut nous faire comprendre Notre Dame de la Salette dans son secret. Mais qui se préoccupe vraiment de ce qu’elle veut nous faire comprendre ?

        Ensuite, Notre Dame nous dit qui seront les principaux artisans de cette troisième guerre mondiale, ceux qui l’auront provoquée : cette dernière guerre « sera alors faite par les dix rois de l’antéchrist, lesquels rois auront tous un même dessein et seront les seuls qui gouverneront le monde. »  Ce passage mériterait pour être compris pleinement, que nous y consacrerions un livret entier, ce n’est pas possible ici. Disons, que Notre Dame de la Salette nous a donné des clés précédemment pour nous aider à desceller son sens réel : « les gouvernants civils (dans la période qui va de 1964 à 1965 / ce texte se situe entre deux précisions chronologiques 1864-1865, mais on sait par les premières rédactions du secret, que Notre Dame songe ici en réalité au XX ème siècle) auront tous un même dessein, qui sera d’abolir et de faire disparaître tout principe religieux pour faire place au matérialisme, à l’athéisme, au spiritisme et à toutes sortes de vices ». Par principe religieux, il faut entendre bien évidemment, les principes religieux qui sont enseignées par la véritable Eglise catholique, dont la défense implique la condamnation des lois iniques, anticléricales, anticatholiques, anti-chrétiennes sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat, sur la laïcité,  la condamnation de ce qu’on appelle communément « la liberté religieuse », si chères à la République ou à nos dirigeants antéchrist, et aux apostats, mais  qui sont autant de  lois qui  vont faire de la place du Christianisme, une place vide, une place à prendre, et  permettre à l’islam de s’installer en France à la place du christianisme. 

       Cette idée de spiritisme est surtout propre à l’époque de Mélanie, elle est donnée pour empêcher les méchants de comprendre ce que Notre Dame de la Salette veut dire. D’ailleurs, il y a une difficulté du texte à ce sujet, que je voudrais souligner. Notre Dame de la Salette a parlé à Mélanie le 19 septembre 1846, or le mot spiritisme fut inventé par Allan Kardec, qu’en 1857, pour désigner sa doctrine, doctrine réprouvé par l’évêque de Barcelone en 1861 qui ordonna un autodafé public pour faire détruire par le feu pour faire détruire par le feu plus de trois cents ouvrages d’Allan Kardec, dont le livre des esprits. En Europe, le spiritisme est un courant très minoritaire. La France ne compte qu’une vingtaine de centres spirites. C’est surtout au Brésil, que le spiritisme a pris des proportions considérables, six millions de spirites pratiquants, vingt millions de sympathisants, chaque ville d’importance possédant au moins un centre spirite, et il y existe là-bas, des journalistes spirites, des magistrats spirites, des médecins spirites, faisant dire que le spiritisme au Brésil est élevé au rang de religion.  Mais en France, le spiritisme n’est guère influent. En fait, ce que veut dire Notre Dame, c’est que nos gouvernants civils dès les années 60 sont déjà prêt à tout, pour abolir le christianisme, quitte à le faire remplacer par n’importe quelle doctrine farouchement hostile au christianisme. 

En revanche, l’expression « pour faire place à toutes sortes de vices » laisse une place à l’islam, qui s’intègre dans « ses vices » dénoncés par Notre Dame, mais comme on l’a dit précédemment, ces gouvernants civils qui cherchent à faire disparaître le christianisme de la France notamment, par tous les moyens, qui cherchent à remplacer le Christianisme par autre chose, sont ceux des années 60, or ces derniers vendront la France à l’islam qu’un peu plus tard au début des années 70.  Il s’agira pour eux d’abolir la présence de la Foi catholique en France (et partout en Europe, partout où ils pourront) de faire disparaître le christianisme, pour le remplacer par l’islam, se servir de l’islam, pour éradiquer les dernières racines du christianisme.  En fait, ce que le démon craint plus que tout, c’est l’intervention miraculeuse de N.S. Jésus-Christ qui doit avoir lieu dans l’Eglise à l’approche des grandes tribulations dernières de l’humanité.

       Il faut être vraiment de mauvaise foi, pour nier dans le secret de la Salette,  cette intervention miraculeuse de N.S. Jésus-Christ, car elle est décrite noir sur blanc dans le secret : « Alors Jésus-Christ, par un acte de sa justice et de sa grande miséricorde pour les justes commandera à ses anges que tous ses ennemis soient mis à mort (…) Alors ( suite à cette intervention) se fera la paix , la réconciliation de Dieu avec les hommes ( entendre avec les vrais catholiques ) ... l’Evangile sera prêché partout. » Aussi le démon craignant les conversions que vont engendrer cette intervention miraculeuse, pour les limiter au niveau le plus bas, n’a rien trouvé de mieux que de faire occuper l’Europe, et en particulier la France et l’Italie, par l’islam, car chacun sait que les conversions en terres conquises par l’islam ne peuvent qu’être réduites à leur minimum. Quant à la description que donne Notre Dame de la Salette, de cette intervention miraculeuse de N.S. Jésus-Christ, il est certain qu’il s’agit du retour miraculeux de Paul VI. L’expression « Anges » désigne en langage apocalyptique, « le Pape et les autres apôtres des derniers temps », Dieu les commandera, c’est-à-dire commandera au Pape souffrant de sortir de son exil caché et à un petit reste de lui faire bon accueil, « pour éclairer la terre » - ceux qui dans la fausse église de wojtyla peuvent encore être sauvés - : « il est temps qu’ils – les apôtres des derniers temps - sortent et viennent éclairer la Terre » est une phrase clé, expliquant ce que signifie cette intervention miraculeuse de N.S. Jésus-Christ.  « Eclairer la terre » signifie remettre sur les rails, ceux qui peuvent encore être sauvés dans la fausse église. Quant à l’expression « mettre à mort les ennemis de Dieu », elle signifie une excommunication de l’autorité redevenue visible, de tous ceux qui ne voudront pas se soumettre à N.S. Jésus-Christ après son intervention miraculeuse, l’excommunication revenant à une mise à mort, car fermant la porte du Ciel à ceux qui en seront frappés. 

Et quand cette intervention doit-elle arriver ? Elle doit arriver lorsque « tout le peuple de Dieu » du moins ce qu’il en restera, « demandera pardon et miséricorde ( à Dieu )  et demandera l’aide et l’intercession de Notre Dame de la salette , lorsque la France oubliée de Dieu, sera sur le point de disparaître et « lorsqu’on n’entendra que bruits d’armes et que blasphèmes » , c’est-à-dire,  lorsqu’on commencera à passer de la guérilla ethnique à la guerre civile par la troisième guerre mondiale, lorsqu’on entendra ces blasphèmes « Allah Akbar ! », ces cris de guerre étrangers contre les chrétiens et les autochtones en France.  Donc, en fait, la présidence de Macron et l’invasion islamique de la France, le fait que la France soit sur le chemin de la destruction, sont des signes avant-coureur de cette intervention miraculeuse de N.S. Jésus-Christ ou que le retour miraculeux de Paul VI, est sur le point de se réaliser. Ne soyons donc pas abattu de voir ces signes apparaître plus que jamais avec la présidence de Macron, qui est l’un des « dix rois de l’antéchrist » dont nous parle Notre Dame de la Salette dans son secret.

Pierre :  Mince alors, j’étais loin de m’imaginer que l’expression « n’entendre que blasphèmes » dans le secret de la Salette, avait quelque chose à voir avec l’islam, ces attroupements islamistes dans les lieux publics, appelant dans la langue du livre satanique de Mahomet, à la mort des chrétiens et vociférant leur haine à l’égard du Dieu de Jésus-Christ ! 

Eric :    Mais revenons aux « dix rois de l’antéchrist ».  Ce sont qui ceux qui ont succédé dans le temps à ces « gouvernants civiles » des années 60, ce sont nos gouvernants civils à l’approche de la troisième guerre mondiale, comme Macron.   En fait, cette expression « dix rois » comprend ceux qui sont à la tête de l’Union Européenne (« la Rome païenne », cet empire romain qui persécutait les premiers chrétiens, qui n’était plus, puis qui sort de l’abîme revient à la vie sous les traits de l’Union Européenne) et qui dirigent les nations de cette Union maudite exprimée en ces termes par Notre Dame « Ils seront les seuls qui gouverneront le monde ». Cela ne signifie nullement, comme pourraient le vouloir des esprits imbéciles, qu’ils s’asserviront la Russie et la Chine.  Par monde, il faut entendre, notre monde à nous « français », dans lequel nous vivons, ce qui n’est pas tout à fait la même chose. Ces gens-là, il ne faut pas espérer qu’un parti patriote puissent les déboulonner ou les renverser. Le FN, dans cette tentative, certes louable, de briser l’Union Européenne, en en faisant sortir la France, si on suit ce que veut nous faire comprendre Notre Dame de la salette dans son secret, ne pourra jamais réussir. C’est aussi ce que veut nous dire Notre Dame de la Salette, mais cela ne signifie bien évidemment pas, que les vrais catholiques doivent se soumettre à ses dix rois de l’antéchrist, mais au contraire, qu’ils doivent les combattre en les dénonçant comme des ennemis du genre humain, à la manière de la très Sainte Vierge Marie.  Ces dirigeants-là vont nous conduire à la troisième guerre mondiale, nous dit Notre Dame de la Salette : ils feront la dernière guerre, dit-elle explicitement. Ils ne poussent donc pas seulement la France vers sa destruction, mais ils conduisent l’humanité à la mort ! Ils sont maudits non seulement de Dieu, mais de l’humanité, mais cela les gens le verront trop tard. Voilà, ce qu’est aussi Macron à nos yeux, ce n’est pas rien qu’un homme politique mauvais comme les autres, il fait partie des « dix rois de l’antéchrist », c’est-à-dire de cette mafia antéchrist qui dirige L’Europe, cette partie de l’Europe inféodé aux Etats Unis d’Amérique.  

Pierre : Mais quel rapport ici avec l’islam ?

Eric :  j’y viens, mais pas en parlant de Macron et de son dessein caché d’islamiser la France, par des chemins qui relèvent de l’analyse historique ou politique, voire d’une enquête de ce qu’est Macron et le macronisme, mais en me concentrant sur le secret de Notre Dame de la Salette, ce que personne ne sait faire.  Je disais donc de ces dirigeants politiques ou gouvernants civiles qui dirigent l’humanité à sa perte, en langage apocalyptiques, « ces rois de l’antéchrist », on ne pourra pas s’en débarrasser par la voie des urnes selon Notre Dame de la Salette. Selon Notre Dame de la Salette, ils sont comme des rois dans le temps ils sont mandatés, font ce qu’ils veulent une fois élus, et on a à faire à une dictature d’origine satanique, qui ne dit pas son nom, où on fait croire aux populations qu’elles sont libres de choisir ses dirigeants. En fait, c’est Lucifer et les démons qui détachés de l’enfer se trouvant sur le globe terrestre, qui tirent les ficelles, mais avec la permission de Dieu.  Notre Dame de la Salette, nous plus loin que le temps de ces « dix rois de l’antéchrist » est compté, car l’empire qu’ils dirigent sera détruit : « Rome païenne disparaîtra ». « La Rome païenne » ici en question, ce n’est pas la Rome apostate ou l’église de Wojtyla qui a sombré dans l’idolâtrie ou le paganisme, c’est beaucoup plus large que ça ! Cela désigne l’Union Européenne qui est comme un retour de la Rome antique, qui persécutait les premiers chrétiens, et qui a son centre de gravité toujours spirituel à Rome, l’église apostate et schismatique de Wojtyla ayant cautionné, béni, encouragé cette Union Européenne, maudite par Dieu. Et voilà, comment l’Union Européenne ou « Rome païenne » sera détruite : « le feu du ciel tombera et consumera trois villes », sous- entendu trois villes nécessaires au maintien de l’Union Européenne, dont la ville de Paris.  Bruxelles, Maastricht, et même Rome, Berlin également, à mon humble avis, ne seront pas épargnées. « Trois », c’est le triangle, le plus sacré des nombres, c’est le nombre de l’homme (l’homme étant composé d’un corps, d’une âme et d’un esprit), c’est le symbole du compas, il exprime une totalité : « Dire 3 équivaut à dire « la totalité » ou « toujours ». Ainsi, les 3 fils de Noé représentent la totalité de ses descendants. Les 3 fois où Pierre renia Jésus symbolisent toutes les fois où Pierre a été infidèle à son Maître. Les 3 tentations que Jésus subit de la part du diable, représentent toutes les tentations auxquelles il dut faire face, au cours de son existence terrestre. Et quand l'Ancien Testament appelle Dieu le 3 fois saint, c'est pour signifier qu'il possède la plénitude de la sainteté. ») « Ce feu du ciel » ne vient pas de la planète x, ou d’une pluie de météorites, mais exprime bien des frappes nucléaires, venus du ciel et déclenchant un feu nucléaire, ce qui permet de comprendre le passage suivant : « tout l’univers sera frappé de terreur », le monde entier ou plutôt celui dans lequel se trouve la France étant horrifié par cette attaque.

Ensuite Notre Dame de la Salette après avoir annoncé pour la seconde fois , la troisième guerre mondiale comme une conséquence de l’élévation de Wojtyla sur les autels, et après avoir dénoncé nos dirigeants qui feront rentrer l’Europe dans cette guerre, nous fait une description de l’état de la France juste avant que cette guerre ne se déclenche et qui surviendra à l’improviste pour les apostats de l’église wojtylienne : « Avant que ceci n’arrive » , avant que cette guerre n’éclate par les dix rois de l’antéchrist, « il y aura une fausse paix dans le monde », ce qui est logique, puisqu’une guerre par définition vient toujours après une paix, « une fausse paix », parce que dans cette paix, les conditions d’une troisième guerre mondiale se mettront en place d’une manière irréversible, et parce que c’est une paix où la vraie Foi s’est éteinte, qui laisse place à une fausse lumière éclairant le monde, c’est une paix au cours de laquelle, les justes sont oppressés , persécutés de toutes parts. Et Notre Dame nous décrit, ce qui se passera en France notamment, avant que cette guerre n’éclate : « on ne pensera qu’à se divertir ; les méchants se livreront à toutes sortes de péchés », cette phrase étant en correspondance étroite avec « les méchants déploieront toute leur malice », parce qu’on est dans la même période, celle de la présidence de Macron, et même aussi un peu plus en arrière dans le temps, de la mort de Wojtyla en 2005 jusqu’à la troisième guerre mondiale.  Ensuite, viennent des paroles réconfortantes et d’encouragements pour les justes qui auront à traverser cette fausse paix, qui contient toujours l’Eglise éclipsée par une fausse église, l’église de Wojtyla.  Et Notre Dame de la Salette, nous annonce en ces termes, que la fausse église de Wojtyla sous Bergoglio ,  ceux qui la suivent et ceux qui ont été à sa tête , Ratzinger et Bergoglio, vont être livrés par Dieu, à son ennemi.

 

"On arriiive !"

 

 

Cet ennemi de Dieu va nous débarrasser des autorités apostates de Rome et des apostats qui servent ses autorités. Dieu va faire en sorte de rendre puissant cet ennemi, pour exterminer les pseudo-catholiques apostats soumis à l’église wojtylienne et pour exterminer le clergé de cette église maudite, et en particulier ces loups ravisseurs qui du Vatican ou de Rome la dirige.  Il s’agit d’une puissance politique idéologique particulièrement hostile au christianisme, que le christianisme a souvent rencontré au cours de son histoire : « l’islam ».  Dieu va faire en sorte, que « l’islam » envahisse la France et l’Italie, et pour cela, il ne se souviendra plus de la France, ni de l’Italie, car il va exciter les méchants, c’est-à-dire nos dirigeants politiques, qui vont « déployer toute leur malice » à faire envahir la France et l’Italie par l’islam. Dieu va endurcir le cœur de ces méchants comme il a endurci le cœur de Pharaon, mais à quelle fin, pour lui le Seigneur ?  Pour se débarrasser des pseudo-catholiques apostats et de son clergé, d’où la prophétie : « on se massacrera mutuellement jusque dans les maisons », c’est-à-dire que les plus hautes autorités apostates de Rome ne survivront pas à ce carnage, et bien des apostats en France auront la gorge tranchée ou seront assassinés jusqu’à l’intérieur de chez eux et les femmes et les enfants ne seront pas épargnés. 

         Il est logique, que le passage concernant le châtiment de l’église wojtylienne et de ses dirigeants, qui se passe sous Bergoglio, rejoigne le passage décrivant la situation de la France sous Macron juste avant la troisième guerre mondiale, car c’est en fait, par-delà les apparences la même période. Enfin, on a une confirmation qu’il y aura bien un choc des civilisations par Maximin, qui dit que « l’Orient châtiera l’Occident, et qu’il arrivera de grands malheurs à la France dans cette guerre », dans une France, où précise Maximin, « les trois quart » de sa population n’aura plus la Foi, l’ayant perdu, et où « l’autre quart, aura la foi, mais que très faiblement. », une foi tiède par conséquent, or Dieu vomit les tièdes. Et c’est cet autre quart qui n’a la foi que très faiblement qui résistera symboliquement à l’invasion islamique en votant FN, mais le destin de la France est déjà plié ! Notre Dame de la Salette ne dit pas le mot « islam », parce qu’elle ne veut pas que les méchants puissent comprendre ce qu’elle veut dire, et parce que le plan de Dieu, est de châtier l’église wojtylienne et les apostats qui la suivent par l’islam. Pour que les desseins de Dieu puisse s’accomplir, mieux vaut ne pas révéler à tout le monde que Dieu va pour arriver à ses fins, se servir de l’islam.  Elle dit cependant suffisamment de choses à ce sujet pour les justes, afin qu’eux en revanche puisse comprendre ce qu’elle veut leur dire. 

      Pierre :  Tout ce que vous dites se tient admirablement, et me laisse sans voix, et il va sans dire, que vous n’avez pas encore tout dit. On n’étudie pas assez le secret de Notre Dame de la Salette, mais avec vous ce qui était obscur devient de plus en plus lumineux, d’une grande clarté et d’une grande simplicité. Que l’Esprit Saint qui a dicté certains de vos propos en soit remercié et que Notre Dame consente à nous aider toujours plus dans la compréhension des choses de Dieu, qu’elle a rapporté dans son secret, pour notre salut à tous !  Amen.

Eric :  Amen.       

 

Fait le dimanche 28 mai 2017 A.D.

ERIC FAURE.

 

 

Commenter cet article

Faure Eric 09/06/2017 03:54

Bonne nuit Denis,

Pendant que tout le monde dort, je rédige un article pour te répondre, qui sera publié bientôt sur ce blog tenu par Jean Baptiste André, si ce dernier veut bien. Bien fraternellement in Christo per Mariam Immaculatam. Eric

Denis 16/06/2017 10:48

Merci Éric, j'attends avec impatience votre article. Si Notre Dame vous a fait des révélations c'est sûrement pour qu'elles soient partagées en temps voulu. Pensez-vous que nous avons réellement du souci à nous faire pour la fin d'année 2017 ? Et Paul VI, personne ne sait où il se trouve ? j'espère que le bon Dieu veille sur lui. Bien à

Denis 30/05/2017 19:39

Bonjour, Article tres intéressant. Pourriez-vous nous faire un petit récapitulatif des événements à venir car je m'y perds vraiment entre toutes ces prophéties. Donc si je comprends bien declenchement prochain de la 3ème guerre, suivi de destruction Paris et autres grandes villes, suivi des 3 jours de ténèbres. Ensuite Paul VI réapparaît, nouvelle évangélisation dans le monde entier puis après Antechrist et mise en place d'un gouvernement mondial ? Le mal se dechainerait à nouveau après une recatholisation de la France ? Merci pour votre aide dans l'aveuglement qui est le mien

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents